AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Guide du forum  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur Lost Universe !
Forum RPG inspiré de Sword Art Online • Avatar manga 200*320px • 15 lignes minimum • Un staff présent • une bonne ambiance • De nombreux concours et activités ! • Plus de deux ans d'ancienneté !

♥ N’oubliez pas de voter pour nous toutes les deux heures !


Prédéfinis


Le forum est réouvert ! Le forum a été réinscrit sur les top-sites merci de voter pour nous !

 

 Atios ~~ I can't do anything but live on !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Atios ~~ I can't do anything but live on !   Sam 18 Aoû - 21:45



© Tumblr
Introduction

• Pseudo: Atios
• Prénom: Antonin
• Nom: Alphred
• Métier: Chevalier
• Age: 19 ans
• Groupe: Bêta-testeur

Et en vrai?

• Prénom/Pseudo: Les mêmes xD
• Comment avez vous connu le forum?: Érèbe, une amie à moi qui va s'inscrire en même temps que moi =)
• Suggestion d'amélioration: Une classe de DPS CAC qui ne soit pas un voleur bien fourbe ou une spé Chevalier axé autrement que tanking ? ^w^
• Avatar: Kirigaya Kazuto aka Kirito de Sword Art Online
• Personnage prédéfinis ?: [ ✗ ]
Caractère & physique

Le jeune homme est grand, mais fin. Aussi épais qu'un fétu de paille, du haut de son 1m85, il vous apparaît comme élancé, quoique pressé. Dans la réalité, il porte souvent des chemises blanches sous ses vestes et manteaux noirs. Mais dans le jeu, grâce à ses connaissances de bêta-testeurs, il savait comment récupérer un objet donnant un skin unique, le manteau de minuit, qui est sûrement la marque la plus reconnaissable sur lui; Il est tout de noir vêtu, de pied en cap. Son épée, longue, est elle aussi noire. SSes cheveux sont d'un noir corbeau. Et devinez quelle est la teinte de ses yeux ? Bingo, elle est sombre, elle aussi. En fait, quand vous verrez Atios passer, vous songerez sûrement à l'alignement de ces mots : noir c'est noir, tout est noir, il n'y a plus d'espoir. Pas qu'il fasse une tête malheureuse la plupart du temps, mais il ne sourit pas beaucoup d'ordinaire. Oui, sourire, c'est bien, mais la situation dans le jeu ne pousse pas à rire. La moindre erreur de calcul pourrait résulter de la mort de quelqu'un. Oui, ici, ce qui aurait pu être un vaste terrain de jeu s'est transformé en jeu de survie et il le sait. Il le sait tellement bien qu'il préfère rester seul ...

Il ne se pardonnerait pas la mort de quelqu'un sous ses yeux, car incapable de les protéger. C'est pourquoi il a une réputation de bêta-testeur solitaire, chose que certains lui reprochent. Car oui, même s'il débutait en matière de niveaux , le bougre sait comment s'entraîner et c'est notamment grâce à ses expériences de Bêta-testeur. D'ailleurs, il apprend et réfléchit vite et malgré son impulsivité et sa naïveté, il est tellement pragmatique et prudent qu'il part toujours dans des excursions sécurisées. Attendez par là qu'il prévoit toujours une sortie de secours. Car courageux, il ne l'est pas vraiment ... Pour dire vrai, il a peur de mourir. Il n'a pas pu voir sa famille lors du réveillon de Noël et l'a beaucoup regretté. Même s'il déteste sa vie réelle et qu'il avoue assez facilement que la mort serait plus facile que de continuer à vivre, il garde à l'esprit que sa mort affecterait son entourage... D'où sa volonté de survie dans le jeu et de continuer de vivre dans le monde réel. La peur, il sait l'affronter. Il sait museler son cœur et faire taire ses doutes. Parce qu'il sait qu'un Homme, un vrai, se doit d'agir en temps et heure. Pour le reste, il n'aime vraiment pas les êtres humains et même s'il peut paraître extraverti, charismatique et drôle quand on le connaît bien, il est assez froid et introvertit le reste du temps. Dressant une barrière entre lui et les autres...

Barrière qui prend racine dans la réalité. Garçon désenchanté, désespéré, qui n'a aucune envie de connaître son futur et qui ne connaît pas réellement le bonheur, qui a peur de ne pas réussir sa vie et qui n'a pas la motivation de décrocher ses diplômes. Plus que tout, il a peur de perdre sa liberté et de rejoindre cette société qu'il n'approuve pas, pleines de tares et de problème. Quant à côté, vous rajoutez les problèmes économiques, le pessimisme du jeune homme est tout à fait compréhensible. Parce que dépressif, il doit l'être un minimum, pour songer autant au pire, mais il continue de faire de son mieux et en se forçant d'y croire. C'est un garçon qui n'a plus vraiment d'ami et qui n'a jamais connu l'amour. De ce côté-là, il est donc un sacré débutant. Il possède une très grande volonté, notamment car lui et ses amis eurent leurs nerfs mis à rude épreuve sur certains MMO où l'expérience se gagnait dans la même zone en tuant à plusieurs la même créature en boucle qui donnait 0,001% de l'expérience nécessaire pour le prochain niveau.. Sinon que dire, sauf qu'il est débonnaire ? Oui, s'il voit quelqu'un ayant besoin d'aide, il foncera sans hésiter, surtout si son aide est salvatrice. IRL, il aime la nourriture épicée, les jeux-vidéos, l'actualité (même s'il la méprise avec beaucoup de force), la japanime et les dernières infos sur les sorties au Japon. Il aime sa famille.




Histoire


Comment s'est-il retrouvé piéger dans un MMO ? Lui-même, quand il cherchait une bonne réponse à cette question, ne savait pas comment vraiment prendre un état de fait aussi grotesque. Surtout pour lui. Du plus loin qu'il se souvenait, il n'avait jamais vu autrement les jeux que comme un moyen de s'échapper de sa condition réelle, de s'éloigner de tout ce qu'il détestait dans la réalité. Une réalité si dure, si cruelle, si inconvenante à regarder en face... Devait-il voir ça comme une aubaine ? Ou devait-il voir ça comme une malédiction ? Il se souvenait de tous ces gens, qui, apprenant la nouvelle, s'était mis à pleurer. Il aurait voulu pouvoir les comprendre.... Oui, Atios aurait voulu pouvoir avoir ce même attachement que ses camarades joueurs pour sa vie réelle. Mais au final, il avait simplement accepté cette horreur. Ils étaient piégés. Et sans aucun moyen de s'en sortir que de jouer le jeu de jouer comme si le jeu était réel. D'ailleurs, accepter ceci le plus rapidement possible était une bonne idée. Pour la simple et bonne raison que sans se préparer à risquer sa vie, des gens allaient mourir. Heureusement pour lui, il avait participé à la bêta de ce jeu. D'où toute cette situation était partie d'ailleurs ?

...

Le soleil ne s'était pas encore levé, ce jour-là. Il s'était réveillé plus tôt pour mieux se diriger en silence dans la salle de bain pour commencer à se préparer. Une fois propre, le regard hagard, il s'était dirigé vers la cafetière... Il soupira. Il n'aimait pas ça, trop âpre, trop rugueux, trop amer. Il alla se verser un verre de jus d'orange et quelques biscuits. Il lui restait pas mal de temps avant de retourner à la fac. Il se rendit dans sa chambre, s'habilla et alluma l'ordinateur. Il se mit à consulter avec paresses les nouvelles, qu'elles soient internationales, de la presse jeux-vidéoludique, ou sur les actualités japonaises. Et là, il finit par atterrir sur la page d'un mmo. Un mmo japonais ... En général, ce n'était pas son truc, les jeux sortants en extrême-orient étaient des véritables calvaires concernant l'expérience. Il sourit au souvenir de l'expression "farmer de l'xp comme un coréen." Mais étrangement, la page s'était affichée en Français. Intrigué, il se mit à lire... Les premiers prototypes de la technologie qui permettait le dive-in dans un monde virtuel ? Une certaine excitation était née en lui à ce moment-là. 20 places de bêta ? C'était peu, mais peut-être que c'était à cause des coûts de fabrication du casque. Devait-il s'inscrire ? Sur des millions de gens, seraient-ils l'un de ces heureux élus à être choisi ? Non, en général les Japonais étaient très territoriaux et introvertis. La première question était tout d'abord de savoir si un Français pouvait s'inscrire à la bêta-test du jeu. En cliquant sur le lien, il finit par remplir le formulaire avec autant de sérieux que possible, mais pas réellement convaincu de ses chances.

Finalement, dans la liste des pays, il y avait bien la France parmi les choix possibles. Hum. Étrange, lui qui avait déjà été banni de nombreuses fois sur des mmo japonais car il n'en était pas un. Bon, le formulaire était prêt ... Devait-il appuyer sur le bouton de validation? Dans un sens, il n'avait rien à perdre, sauf ses faux espoirs. Sa mère ouvrit la porte et lui dit qu'il était déjà l'heure pour lui de partir et qu'il risquait de louper son bus. Antonin cliqua par réflexe en sursaut, se relevant précipitamment. Attrapant clefs, portable, console portable et écouteur, il enfourna ses affaires dans son manteau et se mit à courir malgré son manque flagrant d'endurance. Arrivant à bout de souffle à l'arrêt, il se fit une raison. Le rêve reprendrait après les cours. Pour le moment, il n'avait qu'une chose à voir et à affronter. La réalité des études supérieures. Patientant en écoutant sa musique, il descendit de son bus au terminus, avant de se mettre à avancer, démotivé et dépourvut d'émotion, vers cet endroit où seul les rêves de la réalité prenaient forme. Contemplant la communauté de sa promo', il dût encore accepter cette réalité qu'il n'appréciait pas. Ces gens trop parfaits, qui se voulaient être à la mode, qui se voulaient être socialement acceptés, ce repaire de langues de vipères, de langues de putes, un réservoir à fils de 1000 serpents. Trahison, jugement, hypocrisie, jalousie, messes-basses, non dits ... Entre ceux qui étaient là pour se montrer, ceux qui étaient là pour réussir à méprisant les autres, ceux qui n'étaient là que pour s'amuser, souvent au dépens des autres, la journée lui parut longue. Très longue. Est-ce que c'était ça, son futur ?

Depuis combien de temps c'était comme ça ? Depuis combien de temps vivait-il sans l'espoir d'être un jour heureux de sa vie? Il ne savait pas. En fait, il avait l'impression qu'avec la majorité, il était tombé du paradis pour mieux se retrouver en enfer. Sans aucun espoir d'un futur radieux, de bonheur ou sans aucun espoir sur lequel s'accrocher, désenchanté et misanthrope, dépressif, il continuait de vivre en attendant sa prochaine sentence. Et puis, en rentrant, il ralluma son ordinateur qui s'était passé et se souvint de ce MMO ... Sur son écran, un message semblait le narguer :

" Félicitations, vous êtes sélectionné pour la bêta-test de Ajurna Online. Nous vous ferons parvenir votre Dive-in Gear (Nerve Gear) avec une copie du logiciel, le plus rapidement possible. "

Atios sourit. Il fit un rire nerveux. Atios était pratiquement seul et sans terre d’accueil virtuelle depuis la fin du lycée. De son passé n'en survivait qu'un ... Il soupira. Peut-être était-ce un fake ? Ou une page de hooking et il était tombé en plein dedans ? Le jeune homme se jeta sur son lit. Plus personne ne cherchait à savoir s'il existait désormais ... Il s'était isolé de ses amis virtuels, il préférait opérer seul maintenant qu'il avait quitté son passé de dungeon-crawler. Ils n'avaient pas été les meilleurs, ils n'avaient pas été les premiers mondiaux, mais ensembles, ils avaient surmonté des tas d'étapes, d'épreuves et avaient triomphé du contenu HL de nombreux MMO. Mais la triste réalité les avaient tous séparé. Ils étaient tous sur une route qu'il ne voulait pas emprunter. Il espérait qu'ils aillent bien, qu'il était le seul à vivre avec autant de dureté son intégration dans le monde des adultes. Ressortant une ville console qu'il brancha sur sa télé, il se remit à jouer à un vieux jeu plutôt que de réviser. Il voulait se remémorer de toutes ces nuits de fièvre et où ils s'amusaient tous ensemble. Certes, dans la réalité, ils n'étaient que des clones de ces jeunes typiques, mais ensembles, ils étaient plus fort, plus heureux. Il voulait tant revenir à cette époque joyeuse ... Cette époque où la peur du futur ne se lisait pas dans les timbres de voix, que ce soit la sienne ou de celle des autres. Le futur. Toujours le futur. La réussite sociale. La richesse. Le travail. Le chômage. Les diplômes. La décroissance. Les problèmes d'une génération qui récoltaient la merde de celles qui sont passées. Une vie de crainte et d'incertitude.

Avant de s'en rendre compte, il était déjà en train de pleurer, ses larmes se mêlant à la sueur de son pad, alors qu'il redécouvrait le lyrisme enchanteur d'une œuvre passée et qui se faisaient de plus en plus rares de nos jours. Ces jeux poétiques, qui nous faisaient vibrer le joueur et qui lui faisait regretter la réalité impitoyable dans lequel tous évoluaient. Il était vraiment trop fatigué. Il devait aller se coucher, cela irait sûrement mieux demain. Peu importe comment il détestait ce monde, il ne pouvait pas renoncer à sa vie... Il se devait de la vivre pour ceux qui étaient plus à plaindre que lui.

...

Les jours s'étaient écoulés, imperturbable. L'approche des examens le rendait un peu plus fébrile. Cela faisait déjà bientôt un mois qu'Antonin s'était inscrit à la bêta-test de Ajurna Online sans plus d'espoir d'y participer réellement. Croyant de plus en plus à un canular chaque jour, ce soir-là, quand il rentra, il se rendit compte à quel point le destin pouvait être ironique. Sur son lit, avec un mot de sa mère, siégeait un colis, imprévu, inattendu, mais pourtant bel et bien là. Et lorsqu'il découvrit comme promis le dive-in gear, le casque Nerve Gear, il avait eu une expression comparable à celle d'un enfant découvrant pour la première fois que les gens pouvaient mourir. Fébrilement, il s'était lancé dans l'installation du matériel et avait inséré le cd d'installation dans l'ordinateur. Pour patienter le temps que les opérations nécessaires soient terminées, il lut le manuel du Nerve Gear et fit les branchements nécessaires. Il calibra le casque et le fit opérer dans sa langue. Tout avait été prévu, c'était, vraiment, incroyable. Lançant le jeu, il découvrit un monde de merveille, un monde dans lequel il se sentait moins désespéré que dans sa réalité si sombre et corrosive, si tragique. Oui, peut-être qu'il avait enfin trouvé un endroit où aspirer à quelque chose de plus heureux que dans son futur. Peut-être était-ce idiot de voir ce monde virtuel comme un paradis, mais il s'y attacha et très rapidement, ses réflexes de pexeur et de nolife revinrent à vitesse grand V. Le lendemain, il alla à la fac avec des cernes faisant écho à la couleur de ses cheveux ... Mais il était moins malheureux.

La période de bêta défila trop vite à son goût. Deux mois de jeux pour tester la bête et rapporter les bugs, réviser en quêtant et en mob-bashant..

Il ne fut pas le premier à finir le jeu, mais il le finit seul et sans l'aide de quiconque. Il était le petit Français qui s'élançait seul contre les boss. Il fut très fier de son propre succès et même si ses révisions avaient pris un coup, ses plans et ses notes sur la montée de niveau étaient complète.

Finalement, la fin de la période de la bêta fut une bonne chose, car cela lui permit de se rappeler que ses examens de fin de semestre étaient plus proches qu'il ne l'avait vu. Passant d'un monde onirique à la platitude de ses cours, il ne désirait qu'une chose. Retourner sur Ajurna Online et pouvoir continuer de d'expérimenter des aventures dans ce monde où il avait vraiment la sensation de se sentir vivre. Rejetant sa réalité bien fade, ce monde diriger par des hommes politiques aux discours manipulateurs et vicieux, dans un monde où l'espoir se faisait rare, c'est avec joie qu'il patienta, fébrilement, jusqu'au 22 décembre de cette année-là. Peu importe les malheurs qui avaient pu lui arriver dans la réalité, son avatar sur ce monde merveilleux était son dernier espoir dans sa vie réelle. Chaque soir, il se surprenait à vouloir enfiler le Nerve Gear et partir à l'aventure dans le vaste monde qu'il n'avait pas fini de découvrir...

Mais quand vint enfin la date de sortie du jeu, il faisait froid chez lui. Dehors, il neigeait. Pour la première fois de sa vie, il était heureux que Noël soit proche. Ouvrant sa fenêtre, inspirant l'air très frais, tâtant la sensation de la neige tombant dans le ciel nocturne pour mieux refermer sa fenêtre, il enfila le casque. Il était l'heure de retourner rêver de ce monde où il n'avait pas besoin d'être parfait, juste de faire de son mieux. Un monde de liberté où les entraves de la réalité ne seraient pas là pour lentement le scarifier. Il vaut mieux un rêve qu'une réalité dépourvut d'espoir... Mais alors qu'il rushait ses niveaux, notamment car il connaissait déjà la méthode pour engranger les précieux points avec rapidité, l'annonce de l'absence de déconnexion ne le choqua pas plus que ça ... Mais le lendemain matin, ce qu'il avait tout d'abord pris pour une blague de l'équipe du jeu s'était révélé être vrai. Tout d'abord, stupeur et tremblement... Raisonnement... Le niveau 100 ? C'était possible. Mais difficile. Surtout s'ils jouaient dans un mode hardcore. Mais il se refusait d'abandonner à vivre... Même s'il était contraint de vivre dans ce monde virtuel, peu importe le temps que cela lui prendrait, le bêta-testeur se jura de réussir le défi d'arriver au niveau 100 et de trouver un moyen pour rétablir la fonction de déconnexion aux autres joueurs... Mais il ne se cacherait pas dans les zones safe ... S'il devait continuer à vivre, ce serait par et pour l'épée que le jeune homme le ferait.

Revenir en haut Aller en bas
« Sword of Omens »
avatar
« Sword of Omens »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Atios ~~ I can't do anything but live on !   Sam 18 Aoû - 21:52

    Bonsoir Atios (ça me fait penser à Pokémon O_O) et bienvenue sur le forum, si tu as des questions n'hésites pas !

    Cordialement,









Personnage non-joueur mais je réponds aux mps :)
Absente du vendredi soir au lundi matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostuniverse.frbb.net
« Wounded Warsong »
avatar
« Wounded Warsong »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Atios ~~ I can't do anything but live on !   Sam 18 Aoû - 21:59

Bienvenue à toi, Atios !
Pareil, ça m'a tout de suite fait penser à Pokémon… XD Alors je t'aime bien !

Bon courage pour la suite de ta fiche :-) Amuse-toi bien ici.


Absente pour un long moment. Peu disponible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesjdr.frbb.net/
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Atios ~~ I can't do anything but live on !   Dim 19 Aoû - 0:26

La fiche est terminée ; je n'ai volontairement pas parlé de ce qui s'est produit lors de la bêta pour la simple et bonne raison que j'aurai sûrement besoin de l'avis des autres concernés, donc de faire ça sur un journal des liens ^^

Je m'en tiendrais si possible au fait que qu'Atios est l'un des plus longs à avoir terminé le jeu lors de la bêta, mais qu'il l'a fait seul, si possible, sans trop se mêler aux autres bêta-testeurs, en faisant son emo-boy tout seul dans son coin ! (à moins qu'un bêta-testeur veuille un lien particulier avec mon perso)

Si vous voulez des précisions ou des améliorations, n'hésitez pas !
Revenir en haut Aller en bas
« Sword of Omens »
avatar
« Sword of Omens »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Atios ~~ I can't do anything but live on !   Dim 19 Aoû - 13:53

    Coucou Atios, je lis ta fiche ne t'en fais pas si tu vois d'autres validés avant toi c'est juste qu'elle est... impressionnante ^^








Personnage non-joueur mais je réponds aux mps :)
Absente du vendredi soir au lundi matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostuniverse.frbb.net
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Atios ~~ I can't do anything but live on !   Dim 19 Aoû - 13:55

Ah bah bon ! owo

Content de l'apprendre alors, j'ai rajouté deux icônes trouvées sur Tumblr hier soir ^w^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Atios ~~ I can't do anything but live on !   Lun 20 Aoû - 13:55

Bienvenue, je te dis pas courage pour ta fiche hein xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Atios ~~ I can't do anything but live on !   Lun 20 Aoû - 13:56

Bienvenue ~
Pas bon courage pour ta fiche comme tu l'as finie x')
Et amuse-toi bien sur le fow' ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Atios ~~ I can't do anything but live on !   Lun 20 Aoû - 18:35

    Welcome \o/
& uuuh... bon courage pour patienter un petit peu ? 8)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Atios ~~ I can't do anything but live on !   Lun 20 Aoû - 20:26

Bonsoir ! Merci, vous trois =)
Revenir en haut Aller en bas
« Sword of Omens »
avatar
« Sword of Omens »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Atios ~~ I can't do anything but live on !   Mar 21 Aoû - 19:13

    J'ai enfin fini de lire ta fiche, désolée pour l'attente x)



    Félicitation Atios tu es de niveau 30, tu peux commencer le rp !








Personnage non-joueur mais je réponds aux mps :)
Absente du vendredi soir au lundi matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostuniverse.frbb.net
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Atios ~~ I can't do anything but live on !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Atios ~~ I can't do anything but live on !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seul contre une armée infinie : Atios contre les anges .
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)
» Rendez-vous galant entre Misoka et Atios
» Vive le Naheulband en live !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Now Saving... :: Corbeille :: ANCIENNES FICHES-