AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Guide du forum  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur Lost Universe !
Forum RPG inspiré de Sword Art Online • Avatar manga 200*320px • 15 lignes minimum • Un staff présent • une bonne ambiance • De nombreux concours et activités ! • Plus de deux ans d'ancienneté !

♥ N’oubliez pas de voter pour nous toutes les deux heures !


Prédéfinis


Le forum est réouvert ! Le forum a été réinscrit sur les top-sites merci de voter pour nous !

 

 « Tomber est permis ; se relever est ordonné. » ▬ Brooke W. Crossheart.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: « Tomber est permis ; se relever est ordonné. » ▬ Brooke W. Crossheart.   Mar 14 Aoû - 21:37



© Live Journal. www.
Introduction

• Pseudo: Shräwn.
• Prénom: Brooke Willemina.
• Nom: Crossheart.
• Métier: Mage.
• Age: 19 ans.
• Groupe: Joueuse.

Et en vrai ?

• Prénom/Pseudo : Shräwn.
• Comment avez vous connu le forum ? Par Davens.
• Suggestion d'amélioration : Que la barre de navigation {Accueil - Calendrier - FAQ ...} soit un chouilla plus visible ?
• Avatar: Patchouli Knowledge ▬ Touhou.
• Personnage prédéfinis ? [ ✗ ]
Caractère & physique


« Wariness and paranoia. »

Shräwn ne fait confiance à personne. Méfiante envers tout ce qui est apte à se mouvoir, elle ne lâche jamais son sceptre, toujours en parfaite condition pour se battre au cas où il y aurait un éventuel affrontement. Toujours aux aguets, elle ne baisse jamais sa garde. L’oreille fine et la vue plutôt bonne, la jeune mage écoute, observe, examine, scrute les horizons, est attentive. Grande paranoïaque, elle est toujours prudente à chaque nouveau lieu qu’elle visite, chaque nouveau paysage qu’elle découvre, chaque bout de pixels inconnus auparavant pour elle, sur la map d’Ajurna Online qu’elle décide, du jour au lendemain d’explorer en quête de nouveaux mobs et de nouvelles ressources. Eh bien qu’elle soit presque toujours accompagnée de sa fidèle amie Leia, il lui arrive de s’y aventurer seule. Et c’est dans ces moments de solitude que la jeune fille double sa prudence, tend l’oreille, aiguise sa vue autant qu’elle le peut. Se montre aussi sa paranoïa au plus haut degré. Ses réactions deviennent peu à peu trop excessives, son inquiétude grandit au fur et à mesure que le temps passe, et si un bruit se fait entendre, Shräwn arrête tout mouvement pour surveiller les alentours. C’est aussi dans ce genre de moments que la jeune mage oublie la notion de réflexion, de prendre le temps de raisonner logiquement, arrivant donc bien vite à des conclusions douteuses bien trop improbables pour se révéler vraies. Mais, toujours prudente et vigilante, la surprendre serait la dernière chose qui pourrait arriver, avec elle.

« Calm, indifference and unsocial. »

Shräwn sait garder son calme en toutes circonstances. Possédant un sang-froid plutôt remarquable, elle sait faire face à presque n’importe quelle situation sans s’affoler. Elle a une grande maîtrise de soi-même, sachant parfaitement contrôler sa colère et retenir ses larmes quand il le faut. Mais certains signes ne trompent jamais et sont souvent présents chez la jeune fille, quand on le remarque. Rictus sarcastique, sourcils légèrement froncés, poings serrés, lèvre inférieure mordue. Tous ces petits gestes, ces petites manies qu’elle s’efforce de réprimer, jusqu’à arrêter complètement de les faire.
Peu enclin à sociabiliser, même dans un MMO, elle préfère souvent se débrouiller toute seule que de solliciter l’aide d’un joueur, même si elle devait se trouver dans une situation assez délicate. Quand elle le peut, elle évite tout contact avec les autres joueurs. La jeune femme déteste s’impliquer dans les relations sociales, trouvant qu’elles sont complexes. Gérer celles qu’on a déjà, même une seule, c’est déjà assez difficile comme ça pour elle. Alors d’autres nouvelles relations, très peu pour la mage. Elle déteste tout simplement s’impliquer dans quelque chose. C’est trop ‘galère’, comme elle le dit si bien et si souvent. Si elle le pouvait, elle vivrait sa vie tranquillement, sans l’intervention de quelconques d’évènements, gênant son existence paisible et tranquille. Elle n’a pas besoin de nouveaux amis. Elle n’a pas besoin de nouveaux amis. Car de toute façon, seule la compagnie de Leia lui suffit. Elle comble le vide qu’ont laissé leurs deux anciens compagnons. Elle n’a pas besoin des autres. Juste Leia, elle seule.

« Honest and awkward. »

D’une franchise implacable, Shräwn n’hésite jamais à dire ce qu’elle pense. Elle ne tourne jamais autour du pot, ne fait jamais attention aux mots qu’elle utilise, exprimant juste le fond de sa pensée quitte à froisser, blesser, vexer son interlocuteur. Elle ne connaît par l’art de la subtilité. A quoi bon, de toute façon ? La jeune mage se fiche pas mal de tout ça, n’aimant pas se compliquer la tête. Certes, c’est contradictoire avec le fait qu’elle déteste s’impliquer dans quelque chose, mais il y a des choses que Shräwn ne peut accepter, même avec tous les efforts du monde. Elle ne se gênera donc pas de vous dire si quelque chose lui déplait.
D’ailleurs, bien qu’elle déteste s’attacher, surtout sur Ajurna Online, elle vous ouvrira tout de même son cœur si vous réussissez à gagner sa confiance (logique en fait). Prête à tout pour survivre mais surtout pour protéger les rares personnes ayant réussi à percer sa protection derrière laquelle elle s’abrite et à devenir son compagnon, elle pourrait commettre les pires actes possibles sans aucun remord ni une seule seconde d’hésitation. En dépit de vos défauts, en dépit que vous ne soyez qu’un sale traître, en dépit du fait que vous soyez un de ces sales PKs, en dépit de tout ce que vous pourrez lui faire, si la demoiselle vous porte dans son cœur, cela ne changera pas malgré vos paroles, vos actions. Car Shräwn est fidèle, tel un chien (je n’utiliserai pas le féminin ici, uh) le serait avec son maître. Il est dur de gagner une place dans son cœur, mais si vous y parvenez, vous n’êtes pas prêt de la perdre. Malgré le fait qu’elle soit difficile à approcher et à ‘apprivoiser’, elle saura être toujours là pour vous dans le cas ou vous auriez réussi.


Shräwn a donc un caractère qui force au respect (enfin, chacun le voit comme il le souhaite hein..), et fait souvent preuve de maturité. Pourtant, ce n’est pas du tout ce à quoi on s’attend en la voyant –si vous la remarquez. Haute comme trois pommes, la jeune femme à la taille d’une écolière. Son physique ne coïncide pas du tout avec son caractère, chose que la demoiselle trouve plutôt déplaisante mais à force, elle s’y est habituée. Ou plutôt, elle s’est forcée à s’y habituer. Elle n’aime juste pas qu’on lui rappelle sa taille ridicule ainsi son apparence enfantine, qui en trompe plus d’un. Sûrement une bourde de sa part lors de la création de son personnage. Quelle idiote elle fut, à ce moment-là.
Les cheveux relativement longs et d’une couleur plutôt singulière, qui est le violet, ils lui tombent jusqu’au bas du dos. Possédant une tignasse rebelle, elle a abandonné depuis bien longtemps d’essayer de les attacher en queue de cheval ou de faire un chignon avec, les laissant donc détachés, avec quelques tresses, bien qu’en fait, ça soit un peu le bazar dans ses cheveux. Il y a des rubans partout, des nattes y sont parfois tressés, on ne comprend pas vraiment comment elle a réussi à faire ça, ou comment elle réussi à se coiffer tous les jours. Sa chevelure partant dans tout les sens, elle ne quitte jamais son béret, qui ‘aplatit’ en quelque sorte sa foutue tignasse pleine de nœuds, sûrement.
Des traits enfantins et une apparence plutôt assez frêle en trompe plus d’un, et souvent, on a tendance à la sous-estimer. Comme le dit le fameux proverbe « L’habit ne fait pas le moine. » et celui-ci s’applique parfaitement à Shräwn.





Histoire


Préambule.

« Je hais le mot "destin". Naissance, compétitions, séparations, succès et échecs, chance et malchance de la vie. Si nos vies sont déjà écrites par le destin, quel est l’intérêt de naître ? Certains naissent de riches familles, d’autres de mères magnifiques, et d’autre encore naissent au milieu de la guerre et de la pauvreté. Si tout est dû au destin, alors Dieu est incroyablement cruel et injuste. »Crossheart Brooke W.

Un décès, une naissance. Une mort pour une vie. Une vie pour une vie.

09h41, 19/10/2003 – Rue quelconque de Sydney, en Australie.
Une petite fille jouait toute seule sur le trottoir avec un ballon, tout neuf, tout beau, un ballon qu’elle affectionnait particulièrement car il était de sa couleur préférée, jaune, et qu’il avait été offert par ses parents. Elle s’amusait, riait de bon cœur, décrochait de magnifiques sourires. Elle tourna sur elle-même avec son ballon, puis leva la tête en direction de leur maison.

— Papa, papa ! Viens, on va voir maman ! cria-t-elle.
— Oui, oui ma chérie. Attends encore un peu, Papa doit régler quelque chose avant qu'on parte. Patiente encore un peu, mon ange.


La jeune fille gonfla ses joues et fronça les sourcils, légèrement mécontente. Ca fait déjà dix minutes ! songea-t-elle. Décidée à voir ce que faisait son père, la jeune fille se dirigea vers les escaliers qui menaient à leur maison, en faisant de grands pas, le ballon sous la main. Mais celui-ci lui échappa pour rebondir sur le trottoir, avant de rouler sur la route. La petite fille suivit le ballon des yeux et accourut vers lui avant qu’il ne puisse aller plus loin. Elle avait fait attention, elle n’avait vu aucune voiture, pourtant, quand elle se releva, une voiture fonçait sur elle à grande vitesse. Le drame se produit, la voiture ne put éviter l’enfant, et l’enfant mourut.

Ann M. Crossheart, fille aînée des Crossheart et seulement âgée de sept ans, est morte le 19 octobre 2003, percutée par une voiture.


09h17, 19/10/2003 – Hôpital.
L’infirmière coupa le cordon ombilical qui reliait encore la mère et le nouveau-né et soupira silencieusement de soulagement. C’était sa première intervention et tout c’était finalement bien passé, malgré sa nervosité. Elle prit le bébé par la suite dans ses bras, le lava puis retourna voir la mère, annonçant joyeusement, un sourire aux lèvres : « Félicitations, c’est une fille. »
Elle lui tendit alors le nourrisson, que la jeune mère enlaça avec la plus grande tendresse.

— Brooke Willemina Crossheart, murmura-t-elle.
— Comment ? demanda l’infirmière qui se retourna vers elle.
— Elle se nommera Brooke Willemina Crossheart, déclara-t-elle.
— Ce sont de beaux prénoms, répondit-t-elle. Oh et, reposez-vous.


L’infirmière lui adressa un sourire puis quitta silencieusement la chambre de la patiente.

Brooke W. Crossheart, fille cadette et maintenant unique fille des Crossheart, vient de naître le 19 octobre 2003 au même moment où sa sœur, mourût.


I. CHAPITRE PREMIER.

« J'ai eu le malheur de naître le jour de la mort de ma sœur, si parfaite contrairement à moi, qui n’est que déchet de la société. » ▬ Crossheart Brooke W.

14h40, 19/10/2008 – Cimetière.
C’est un jour particulièrement pluvieux. Les nuages gris recouvrent le ciel de leurs couleurs maussades, le vent souffle fort et la pluie ne tardera pas à arriver. Quelques gouttes tombent déjà, sur le petit minois de Brooke, jeune sœur de la défunte Ann dont on remémore la mort tragique. Elle était morte si jeune. Elle n’avait même pas eu l’occasion d’aller voir sa future petite sœur à l’hôpital. Tout le monde pleurait sa disparition. La disparition de cette fille si parfaite, si belle, si mignonne. Tout le contraire de sa petite sœur, Brooke.
Au loin, assise sur un banc, la jeune fille regarde la scène qui se présente à elle. Sa mère, en pleurs, est consolée par son père. Cela faisait déjà cinq ans que sa grande sœur était morte et pourtant, c’était toujours pareil. Sa mère ne cessait de pleurer la mort d’Ann, délaissant complètement son autre fille, Brooke.
Chaque anniversaire se déroule de cette manière. Chaque anniversaire se déroule dans un cimetière. Chaque anniversaire est déprimant. A chaque anniversaire, elle est ignorée. A chaque anniversaire, il n’y en a que pour Ann. Ann, toujours Ann, jamais Brooke.
Elle balance lentement ses pieds, attendant. Attendant toujours, espérant à chaque fois, que sa mère s’arrête soudainement de pleurer, vienne vers elle pour lui souhaiter un joyeux anniversaire, vienne vers elle pour la prendre dans ses bras, vienne vers pour lui offrir un cadeau. Mais il ne se passe jamais rien. Alors Brooke attend, toujours et encore.


17h40, 02/05/2011 – Maison des Crossheart.
Brooke rentre une fois encore, après une journée longue et particulièrement éprouvante, recouverte de bleus et en pleurs. Elle se déchausse à l’entrée, pose son sac dans un coin du salon et constate qu’il n’y a personne. Pour changer. Elle soupire silencieusement, se dirige vers sa chambre et continue à pleurer, les larmes ne voulant s’arrêter de couler, se déversant tel l’eau d’une cascade dévalant la falaise qu’étaient ses joues. Elle décide de s’arrêter vingt minutes après, se trouvant pitoyable et s’étant peu à peu calmée. La jeune fille se lève alors lentement d’où elle est allongée et s’observe devant le grand miroir de son armoire. Elle se trouvait dans un sale état, et c’était dû à sa timidité maladive.
A chaque fois qu’on l’abordait, elle ne répondait pas. Elle ne pouvait pas répondre, car aucun mot, aucun son ne sortait jamais de sa bouche. Alors on avait l’impression qu’elle ignorait son interlocuteur, attirant par la suite le mépris de son entourage. Brooke se fit donc mal voir et on commença à la bizuter, dans son école. Et personne ne prenait jamais le courage, le temps d’essayer de la comprendre, avec les rumeurs qui courraient sur elles bien évidemment fausses, mais dont tout le monde croyait dur comme fer, alors en plus d’être bizutée, elle était seule. Aussi seule que jamais.


II. CHAPITRE SECOND.

« Je trouvai mon refuge, en ce monde virtuel. Je pus m’exprimer sans aucune difficulté. Je me sentais à l’aise, enfin. Je trouvais ma place dans ce monde. » ▬ Crossheart Brooke W.

8h30, 04/09/2014 – Etablissement xx.
Brooke, légèrement stressée, gigote sur sa chaise, ne pouvant tenir en place. Son cœur bat à toute allure, son regard faisant des allers-retours entre sur ses pieds et la personne qui annonce les classes et les noms. A chaque syllabe semblant être similaire au début de son nom de famille, elle sursaute puis finalement, se re-calme pour recommencer à s’inquiéter. Les minutes passent et finalement, vient son tour. Elle faillit trébucher en se levant, mais se rattrape de justesse, gardant son équilibre. Elle marche, fixe ses nouveaux camarades de classe et se met à part. Visiblement, personne ne la connaît et ce fait la ravit. L’année commence assez bien, finalement.

19h23, 22/11/2015 – Maison des Crossheart, Chambre de Brooke.
Brooke décide finalement d’allumer son ordinateur, offert il y a quelques mois par son cousin avec qui elle s’était liée d’amitié entre temps au cimetière, après une longue demi-heure à ne rien faire et à s’ennuyer ferme. Peu habituée à ces machines, elle ne comprend rien. Mais les heures passent et finalement, elle trouve des choses plus ou moins intéressantes. La jeune fille tombe sur des sortes de forums, non pas de discussions mais de RPG. Ce genre de forums où, on invente une sorte de personnage, qu’on incarne par la suite à travers justement, ces Rps. Brooke qui semble vraiment intéressée par l’idée, elle qui rêve de devenir quelqu’un d’autre depuis toujours, tâche de s’en souvenir et de mettre ces forums-là en Favoris. Finalement, elle s’endort peu à peu devant son écran, fatiguée et peu habituée à rester éveillée aussi tard.

05h53, 17/05/2017 – Maison des Crossheart, Chambre de Brooke.
Elle clique vivement sur sa souris, tape régulièrement sur son clavier, murmure des injures et soupire, pour enfin poser son dos sur le dossier de sa chaise. Elle venait enfin de gagner ce p*tain de niveau, qui lui avait pris tout de même cinq jours à xp. Mage, level 46. Elle sourit et s’étire. Brooke s’était enfin fait un ami, un vrai. Son cousin âgé de plus de trois ans qu’elle, avec qui elle jouait et chattait parfois si ils ne parlaient pas via une conversation audio. Il l’a comprenait et c’était bien le seul. Puis, au cours de cette année, elle s’était mise aux mmorpg et aux forums rpg, bien qu’encore débutante en la matière. Ses notes avaient aussi chutés, en début d’année. Elle s’en rappelle encore, que ça soit les professeurs qui étaient déçus de Brooke, ses parents qui la disputaient, et ces longues heures de révision, privée d’ordinateur. Elle a, malgré tout, réussi à joindre les deux bouts et à gérer sa ‘passion’ et ses ‘études’, soulageant la demoiselle. A ces souvenirs, Brooke sourit. Elle avait repris une petite mais certaine confiance en elle, et elle était en quelque sorte devenue plus ‘sociable’. Bien que ça n’arrangeait pas tout ses contacts physiques avec certains. Les secondes passent. Elle arrête de rêvasser, fixe le cadran de son horloge et soupire : il était temps de se coucher. Elle tue un dernier mob et éteint le pc avec regret.

10h23, 02/04/2018 – Maison des Crossheart, salon.
Ils regardent cette sale note, posée sur la table et interrogent Brooke du regard. Elle fuit leurs regards, et balbutie des choses incompréhensibles, énervant ses parents. Elle s’excuse, elle promet de faire mieux la prochaine fois, mais ce n’était pas la première fois que Brooke obtenait une mauvaise note, chutant sa moyenne en la matière et sa moyenne générale, par conséquent. Elle se ré-excuse, sous les cris hystériques de sa mère, qui lui dit que ces meuporgs ont vraiment une mauvaise influence sur elle, qu’elle lui enlèvera son pc demain et que plus jamais de sa vie, ou du moins tant qu’elle habitera sous ce toit, elle ne retouchera à un ordinateur. Brooke finit par s’énerver, elle se lève, répond à sa génitrice d’un ton que celle-ci ne supporte pas : le ton de l’insolence. La gifle part, tout se passe si vite, les larmes coulent. Ils ne comprennent pas leur fille. Elle veut confier cette injustice à quelqu’un, à ces amis dit ‘virtuels’ comme ses parents les nomment. Elle veut tout simplement cesser d’être celle qu’elle déteste. Elle finit par s’enfermer dans sa chambre, clôturant cette dispute avec ses parents.


III. CHAPITRE TROIS.

« Finalement, en ayant trouvé ‘ma place’, je n’ai fait que prouver ce que je n’étais déjà, et cela, dès le départ. Que du bonheur. » ▬ Crossheart Brooke W.

13h17, 19/08/2018 – Appartement de Brooke.
Pour la rentrée au lycée, elle a décidé de prendre un appartement. Qu’elle partage avec son cousin. Non, le terme le plus exact serait qu’elle le ‘squatte’, mais ce n’est qu’un détail. Elle est là, à remercier encore mille fois son cher cousin, son précieux ami, le premier, son confident. Elle pose ses affaires dans ce qui, dorénavant sera sa chambre et s’allonge sur son lit, épuisée. Convaincre ses parents n’a pas été aussi facile que prendre la décision d’habiter en colocations avec son cousin. Mais finalement, elle réussit, et c’était le principal. Elle serait tranquille pour le reste de ses années de lycée, et ça, ça lui plaisait pas mal. Brooke parvint aussi à se faire quelques amies irl, d’ailleurs. Et c’était vraiment un bon début, pour ces futures années de lycée qui s’annonçaient pas mal, étant donné qu’elles avaient toutes choisi le même établissement. Rien qu’à cette pensée, la jeune fille sourit.
Elle se relève, inspecte la pièce et décide qu’elle déballera les cartons plus tard. Elle se dirige vers le salon, salue son cousin qui partait sûrement à un rendez-vous et fixe le pc, dans le salon. Elle l’allume finalement au bout de quelques secondes de réflexion et constate avec joie qu’il y a un mmorpg qu’elle aime bien, installé sur cet ordinateur. Elle décide donc d’y jouer, et les heures passent très rapidement.
Après quelques heures de jeu, elle rencontre un duo de gars plutôt sympathiques, et décide d’aller xp avec eux, acceptant donc leur invitation et aussi leurs demandes d’amis. Peu de temps après cela, ils sont contraints de quitter alors Brooke arrête elle aussi de jouer, prenant une pause pour manger un bout avant d’aller ranger sa chambre.
Finalement, elle s’endormit en déballant le carton de ses mangas yaois qui était autrefois, caché sous une tonne d’autres bouquins, parlant de sujets plus barbants.

17h48, 14/03/2021 – Nouvelle chambre de Brooke.
Elle avait lâché ses études, pour devenir une NEET. Cela avait attisé les foudres de sa mère, mais finalement, elle ne fit que soupirer face au comportement désespérant qu’avait adopté sa fille ces dernières années. « Je sais que je ne suis pas la file que tu désires, Maman. Excuse-moi de ne pas être aussi parfaite qu’Ann. » Avait-elle dit, au téléphone, au milieu de son année de première. Après ça, ses parents lui fichèrent la paix tout le reste de l’année, et elle en était bien contente. Elle pouvait enfin être tranquille et se donner à ce qu’elle adorait faire, sans qu’on la dérange ou autre.
Brooke soupire. Une recherche de joueur pour un donjon impossible à trois, boulets qu’ils étaient, s’imposait. L’annonce s’avère finalement bien utile et très bénéfique pour eux, du moins, autant bénéfique qu’était ce groupe pour l’assassin. Les liens se tissent et le courant passe, bien que Brooke peu bavarde. Non qu’elle ne l’aimait pas, cette assassin, nommée Leia IG, juste qu’elle n’est peu sociable aux premiers contacts. Mais finalement, le courant passe entre les deux jeunes filles, et elles deviennent très vite de très bonnes amies, Brooke se lâchant un peu plus avec le groupe.


IV. CHAPITRE QUATRE.

« What. Is. This. Fuck ? » ▬ Crossheart Brooke W.

15h24, 25/11/2021 – Chambre de Brooke.
Un mmorpg nommé Ajurna Online, proposait une toute nouvelle expérience, une immersion totale du jeu, et qui en plus de cela, sortait dans peu de temps. Tout le monde n’arrêtait pas d’en parler, vu la nouvelle technologie que proposait Ajurna Online, attisant la curiosité des plus grands joueurs autant que les autres, ne connaissant rien au monde du jeu vidéo. Mais le groupe des quatre joueurs en parlait encore plus, complètement sous le charme de cet mmorpg, en particulier Leia. La bêta était d’ailleurs ouverte, et chacun d’eux voulut essayer, sans succès bien évidemment vu que personne du groupe ne fut pris. Mais ils ne perdirent pas espoir et décidèrent plutôt de se rencontrer IRL et de l’acheter tous en même temps. Les deux filles habitaient dans le même pays, ce qui facilitait la tâche. Et en ce qui concernait les deux autres garçons, ça ne posait pas non plus de problèmes. La rencontre fut donc fixée à la date même de la sortie d’Ajurna Online.
La discussion sur Ajurna Online, ou encore la fameuse rencontre IRL mettait vraiment Brooke de bonne humeur. Elle avait hâte. Elle avait surtout hâte de rencontrer Kuro, chevalier et membre le moins sérieux du groupe, pour qui elle en pinçait … Un peu ? Mais bien sûr, les deux autres. Leia qu’elle appréciait vraiment bien, d’ailleurs, elle se moquait de sa condition physique et ne cessa pas de la voir telle qu’elle l’avait toujours vue, une personne normale, même après sa soudaine déclaration de son état physique.

06h00, 22/12/2022 – Devant un magasin de jeux vidéos australien.
Camper devant un magasin dès six heures du matin semblait être une idée saugrenue, mais arrivant sur place et voyant qu’ils n’étaient pas les seuls à le faire, Brooke se contenta de hausser les épaules et d’aider Leia à s’installer, ou Hope. Oui, dorénavant elle l’appelait Hope et non Leia, trouvant qu’elles se connaissaient suffisement bien et suffisament longtemps pour avoir le droit de l’appeler par son prénom, et les autres aussi. Puis, personne ne semblait être gêné, ça ne dérangeait personne.
L’attente était longue et le magasin ouvrait à 08h00. Ils avaient deux heures d’avance et pourtant, il y avait tellement de monde que Brooke se demandait s’ils réussiraient à acheter Ajurna Online. Rien qu’à cette idée, qu’il y a la possibilité que le groupe ne puisse l’acheter, rien qu’à cette petite pensée, Brooke fût moins enjouée que les autres. Mais cette pensée négative sortit bien vite de la tête de la jeune fille, avec les rires de ses compagnons et les blagues que sortait Hektor alias Kuro.
Finalement, ils réussirent à l’obtenir, pour la plus grande joie du groupe. Ils ne partirent pas tout de suite, voulant passer la journée ensembles avant de se quitter –et se retrouver sur Ajurna Online, mais c’était différent.

20h23, 22/12/2022 – Zone de Départ, Ajurna Online.

« Je suis le tout puissant créateur de ce monde, écoutez-moi bien. Vos boutons de déconnexion ont disparus n'est-ce pas ? Ceci n'est pas un bug du jeu, ce jeu, mon jeu, est sans faille. Je veux jouer au jeu moi aussi... Celui qui atteindra en premier le niveau 100 débloquera la déconnexion et vous pourrez retourner dans le monde réel. Oh, et une petite précision... Si vous perdez tous vos points de vie en jeu vous disparaîtriez définitivement et mourrez dans la vie réelle. Vous n'êtes pas sans savoir que votre Nerve Gear est directement connecté à votre cerveau, donc ne prenez pas cet avertissement à la légère. »

La panique totale. Le groupe avaient joué, ils s’étaient amusés, ils voulurent se déconnecter, le bouton ‘Déconnexion’ avait disparu, comme le disait Akio Fujita, GM du jeu Ajurna Online. Tout autour de Brooke, les joueurs s’affolaient, s’agitaient dans tous les sens suite à cette annonce générale. Il y eu des fous qui se suicidèrent quelques secondes après, d’autres qui pleuraient. Peu de gens restaient calmes, voire personne. Comment pouvait-on rester calme face à une telle annonce ? Pourquoi vouloir jouer ainsi avec la vie d’innombrables personnes ? Etait-ce ‘amusant’, ‘divertissant’ ? Un sentiment de colère envahit soudainement Brooke.

« On se protégera, et on survivra. On survivra jusqu'à ce qu'on soit libérés de ce jeu. »

C'était leur promesse.

16h32, 28/01/2012 – Plaine, Ajurna Online.
A précisément 16h32, Brooke vit deux membres du groupe mourir devant ses yeux, empoisonnés et n’ayant plus de potions pour se soigner. Les larmes montèrent en une fraction de secondes, et elle pleura. Autant qu’elle le pouvait, autant que son corps lui permettait. Hope fit certainement la même chose. Ils ne restaient plus qu’elles. Inconsciemment, Brooke prit la main de sa partenaire, et elles pleurèrent ensembles la mort de leurs compagnons. Les heures passèrent, et épuisées, elles rentrèrent à l’auberge, sans vie, complètement détruites par la disparition de leurs amis.
Les jours passèrent et finalement, avec beaucoup de mal, elles réussirent à s’en remettre, plus ou moins. Elles voulaient se venger, et c’est cette haine doublée d’une grande détermination qui les rendit plus fortes. Plus prudentes et méfiantes envers leur environnement, elles prenaient mille précautions pour éviter tout danger. Aucune des deux ne voulaient mourir et laisser l’autre connaître cette profonde solitude, alors chacune veillait sur l’autre, renforçant leur grande amitié et la complicité qu’il y avait entre les deux jeunes femmes. Elles finiraient ce jeu ensembles, coûte que coûte.

Revenir en haut Aller en bas
« Wounded Warsong »
avatar
« Wounded Warsong »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: « Tomber est permis ; se relever est ordonné. » ▬ Brooke W. Crossheart.   Mar 14 Aoû - 21:47

Bienvenue à toi, Shräwn.
Amuse-toi bien ici et bon courage pour la suite de ta fiche.


Absente pour un long moment. Peu disponible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesjdr.frbb.net/
« Sword of Omens »
avatar
« Sword of Omens »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: « Tomber est permis ; se relever est ordonné. » ▬ Brooke W. Crossheart.   Mar 14 Aoû - 21:59

    Bienvenue sur le forum :coeur J'aime beaucoup ton avatar !








Personnage non-joueur mais je réponds aux mps :)
Absente du vendredi soir au lundi matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostuniverse.frbb.net
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « Tomber est permis ; se relever est ordonné. » ▬ Brooke W. Crossheart.   Mer 15 Aoû - 18:38

    Bienvenue & fighting pour ta fiche !
Je surkiff ton avatar, puis patchouli ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « Tomber est permis ; se relever est ordonné. » ▬ Brooke W. Crossheart.   Mer 15 Aoû - 20:00

Merci à vous trois. ~
Aura -> Yeah. Patchouli, elle est trop cute. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « Tomber est permis ; se relever est ordonné. » ▬ Brooke W. Crossheart.   Lun 20 Aoû - 14:10

Rebienvenue o/
Fight pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « Tomber est permis ; se relever est ordonné. » ▬ Brooke W. Crossheart.   Lun 20 Aoû - 19:17

Merci. eê
Revenir en haut Aller en bas
« Wounded Warsong »
avatar
« Wounded Warsong »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: « Tomber est permis ; se relever est ordonné. » ▬ Brooke W. Crossheart.   Mar 28 Aoû - 13:17

Coucou Shräwn, je passe valider ta fiche.
Personnage bien sympa au passage :)



Tu es de niveau 26 !

N’oublie pas d’aller faire recenser ton avatar et éventuellement demander ton rang personnel. Amuse-toi bien ici !


Absente pour un long moment. Peu disponible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesjdr.frbb.net/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: « Tomber est permis ; se relever est ordonné. » ▬ Brooke W. Crossheart.   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Tomber est permis ; se relever est ordonné. » ▬ Brooke W. Crossheart.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Robynn ❥ « Tomber est permis ; se relever est ordonné. »
» « Tomber est permis ; se relever est ordonné. » [PV Raiko]
» Helen Dostoievski ~ Nikolaï Dostoievski ~ Autumn Dostoievski
» SATINE ❄ Tomber est permis, se relever est ordonné
» JAMES × « Tomber est permis, se relever est ordonné »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Now Saving... :: Corbeille :: ANCIENNES FICHES-