AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Guide du forum  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur Lost Universe !
Forum RPG inspiré de Sword Art Online • Avatar manga 200*320px • 15 lignes minimum • Un staff présent • une bonne ambiance • De nombreux concours et activités ! • Plus de deux ans d'ancienneté !

♥ N’oubliez pas de voter pour nous toutes les deux heures !


Prédéfinis


Le forum est réouvert ! Le forum a été réinscrit sur les top-sites merci de voter pour nous !

 

 Hope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
« Don't Forget »
avatar
« Don't Forget »

✖ Date d'inscription : 06/04/2013

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Hope   Sam 6 Avr - 23:30



© bibi
Introduction

• Pseudo : Hope
• Prénom : Lukah
• Nom : Weiss
• Métier : Voleur
• Age : 18 ans
• Groupe : Player-Killer

Et en vrai?

• Prénom/Pseudo : Cha
• Comment avez-vous connu le forum ? : En flânant, de partenariats en partenariats
• Suggestion d'amélioration : Rien à redire pour l’instant. Très beau forum, doux pour les yeux, et qui donne envie de s’inscrire !
• Avatar : Hope Estheim – Final Fantasy XIII/XIII-2
• Personnage prédéfini ? : [ ✗ ]
Caractère & physique

Lukah n’a jamais été quelqu’un de très exubérant, on peut même presque dire qu’il a toujours eu tendance à faire tapisserie, à ne jamais se faire remarquer. Il est en effet souvent recroquevillé sur lui-même, ce qui le tasse d’autant plus, et le fait passer pour encore plus petit qu’il n’est. Du haut, si l’on peut dire, de son mètre soixante-sept, et à cause de son petit gabarit, il se retrouve souvent trimbalé dans la foule, et se fait regarder de haut par à peu près tout le monde, ce qui finit par être presque vexant quand ce sont des jeunes filles de son âge. Il n’est pas très musclé, vraiment pas viril et sa faible condition physique, additionné au port de ses lunettes, font qu’il est catalogué comme un geek, un nerd, bref un ringard, depuis son entrée au lycée. Il n’a jamais vraiment arrangé cette réputation, passant le plus clair de son temps le nez fourré dans différents livres, bien qu’il n’y connaisse en revanche pas grand-chose question informatique.
En plus d’être un rat de bibliothèque, il reste très timide et n’a jamais osé aborder qui que ce soit, véritable handicap qui l’a cloisonné dans sa chambre pendant de nombreuses années.

Après avoir été pris en grippe et s’être fait harcelé par une bande de loubards du lycée pendant sa première année, il a rencontré une fille qui l’a grandement aidé à s’affirmer un peu plus – pas beaucoup. Il a alors commencé à voir la vie autrement, et a arrêté de constamment broyer du noir.
A l’annonce du piège de Fujita, et suite au décès in game de son amie – le reste de conscience de Lukah n’a toujours pas accepté le fait qu’elle était réellement morte – il s’est entièrement lié à son personnage et s’est forgé un caractère totalement différent du sien, oubliant sa précédente identité.

------------

Le jeune voleur a été créé dans le but de ressembler à son propriétaire : il possède la même petite taille, le même gabarit – assez peu effrayant, en plus de ses traits efféminés –, des cheveux blancs aux reflets argentés, et des yeux d’un bleu turquoise envoutants. Autant dire qu’en tant que voleur, il n’y a que sa petite taille qui pouvait l’avantager pour se faufiler, même si sa chevelure blanche le rendait facilement repérable.
Au cours de son périple sans fin, il a eu une étrange poussée de croissance tardive, lui permettant ainsi d’atteindre un mètre quatre-vingt-trois, ce qui l’a d’ailleurs grandement étonné au sein d’un « jeu ». Ses yeux sont aussi passés progressivement du bleu au rouge, probablement dû à son statut de PK et son errance solitaire.

Son caractère, lié à celui de Lukah, a radicalement changé dès les premières heures de jeu. Anciennement timide, et faible, il a juré de ne plus s’apitoyer sur son sort et de venger la mort de son amie, de se venger d’Ajurna. Hope est devenu silencieux, calme, posé, il ne cherche plus à s’inquiéter de rien et poursuit son but sans s’arrêter. Il peut être considéré comme froid, asocial, n’ayant pas cherché à parler ni approcher ne serait-ce qu’un seul autre joueur depuis ce jour. Il parait nonchalant et ne fait désormais qu’errer, l’âme à la dérive, son visage affichant une certaine fatigue, une certaine lassitude qui s’amplifie de jour en jour.
Il est au final peu connu des joueurs, ne s’aventurant que rarement en ville et n’ayant jamais recherché à tuer quiconque à ce jour. Il n’était pas au courant du statut de Player-Killer, étant un novice du genre, lorsque son changement s’est déroulé, et par conséquent ne savait pas non plus comment s’en débarrasser.




Histoire


« Binoclard. » « Nimbus. » « Sale nerd. »

Recroquevillé sur lui-même, le jeune garçon ne peut que se laisser insulter. Faible. Il est trop faible. Impossible d’ouvrir la bouche, impossible de relever la tête, les mains qui tremblent, plaquées sur ses oreilles, qui tentent au mieux de bloquer tout son, de bloquer ces rires moqueurs, empreints d’une méchanceté sous-jacente.
Un sifflement, un bruit sourd. Lukah relève brusquement la tête, les larmes lui montant subitement aux yeux. Une main se trouve à seulement quelques centimètres de son visage, à sa droite, contre le mur. Il ose lever les yeux vers la personne à l’autre bout de ce bras : un garçon, plus vieux que lui, beaucoup plus musclé aussi, la mâchoire carrée, contractée.
Irascible. C’est le seul mot qui lui vient à l’esprit. Ce garçon en face de lui, il est toujours en colère, toujours contre Lukah. Lui et sa bande l’ont pris en grippe dès ses premiers jours au lycée, sans que Lukah ne puisse en connaître la raison. Ils n’ont eu de cesse, depuis, de le harceler, de le pousser, de le traîner dans tous les sens.
Un nouveau coup sourd retentit. Son poing vient à nouveau de s’abattre contre le mur. Lukah se met à trembler plus violemment et rebaisse la tête, comme pour se protéger.

« Regarde-moi je t’ai dit minus ! »

Il ferme les paupières, le plus fort possible, comme pour effacer tout ce qui se trouve autour de lui. Une larme coule doucement le long de sa joue alors qu’il resserre encore plus ses genoux contre son torse. Il sent la tension alentour se démultiplier, le souffle chaud, aux odeurs de tabac, de celui qui le toise, son regard noir posé sur lui.

« Ne me fais pas répéter ! hurle-t-il, rabattant violemment son bras pour ensuite l’envoyer vers Lukah. »

Le bruit d’une porte qui s’ouvre brusquement. Un long silence. Plus un bruit, plus ce souffle oppressant.
Puis, une longue expiration, suivie de nouveau par cette odeur persistante de tabac.

« Tu lui veux quoi ? s’enquiert une voix féminine, nonchalante.
- Qu-Qu’est-ce que tu veux ?! répond une autre voix, étonnement tremblante.
- … Qu’est-ce que ça peut te foutre. Je t’ai demandé ce que tu lui voulais, à lui.
- R-Rien. On allait partir. »

Lukah se décide enfin à rouvrir les yeux pour observer ce qu’il se passe autour de lui. Ses agresseurs sont en train de détaler par la porte qui vient de s’ouvrir, les uns sur les talons des autres. Une fille, non, une femme ? se tient à côté de ladite porte, exhalant tranquillement sa fumée de cigarette.

« Ils t’ont fait quoi ?
-
- T’es bouché ou bien ? Ils t’ont fait quoi ? redemande-t-elle en haussant la voix.
- Rien ! s’exclame Lukah, la voix bien plus aigüe qu’à l’habitude. Rien, ils ne m’ont rien fait, ajoute-t-il à voix basse en fixant le sol du regard. »

Il voit la cigarette tomber au sol, et une botte noire l’écraser sans sourciller. La jeune femme se rapproche de lui et s’accroupit pour être à son niveau. Elle approche sa main du visage de Lukah et soulève l’épaisse mèche de cheveux qui cache ses yeux.

« S’ils ne t’ont rien fait, pourquoi tu chiales ? »

Il écarquille les yeux et porte sa main à sa joue, humide. Terrifié, il s’est inconsciemment mis à pleurer alors que l’autre gaillard menaçait de le frapper.

« Non, sérieusement, tu m’as l’air d’être un chieur, soupire la jeune femme. Je me casse.
- At-Attends ! … Pourquoi tu m’as-Pourquoi tu m’as aidé ? »

Lukah la regarde se retourner, un sourire au coin des lèvres.

« T’as vraiment cru que j’étais venue ici pour toi ? C’est mon coin clope, je me fais jamais prendre par les profs ici.
-
- Bon, salut gamin. »

Et cette fille s’en va, comme elle est arrivée, en martelant le sol de ses lourdes bottes noires, laissant la lumière du couloir envahir la pièce, comme une lueur d’Espoir.

------------------------------------------------------------
Huit mois plus tard.

« Lukah putain tu fous quoi ?
- J’arrive, attends ! Je range juste quelques bouquins !
- Arrête avec tes bouquins, on s’en fout, faut que j’aille m’acheter des clopes et ce nouveau jeu, là, Ajour ou je sais plus quoi.
- Ajurna Online ? Le jeu en ligne dont tout le monde parle ?
- Ouais c’est ça. Y a mon frère qui a lu un article dessus et m’a dit d’aller l’acheter, il veut qu’on le teste.
- Hmm, acquiesça le jeune homme. »

Lukah rangea ses livres dans son sac en bandoulière, et remonta ses lunettes sur son nez avant de rattraper son amie au pas de course. Son amie. La fille qui avait fait irruption dans la salle où la bande d’idiots avait voulu le frapper. Andrea.
En huit mois, elle l’avait pris sous son aile, malgré son apparente réticence et sa nonchalance, elle l’avait au final trouvé touchant et avait eu pitié de ce pauvre garçon à l’air complètement abattu. A cette pensée, Lukah esquissa un mince sourire, sentant son cœur gonfler dans sa poitrine. C’était la première personne à avoir été agréable avec lui, à ne pas l’avoir regardé avec mépris du moins – même si ce n’était franchement pas gagné à la base.

Andrea – mesurant un mètre soixante-quinze plutôt imposant – l’attrapa sous le bras et lui ébouriffa les cheveux, ricanant doucement.

« Encore dans ta bulle, petit bonhomme ?
- J-Je suis pas petit bon sang !
- Il va falloir que tu te débarrasses de cette manie que t’as de parler avec cette petite voix. T’es vraiment trop timide comme garçon, tu trouveras jamais personne comme ça, enchaîna-t-elle sur un ton moqueur. »

Lukah sentit le rouge lui monter subitement aux joues et tenta tant bien que mal de s’extirper de sous le bras de son amie.
« … Allons acheter ton jeu, déclara-t-il en baissant la tête, encore gêné. »

Andrea leva les yeux au ciel avant de l’attraper par les épaules.

« D’ailleurs, si on le faisait ensemble ce jeu ? T’as déjà testé des trucs en ligne ? Ca te rendrait peut-être plus ouvert au monde, moins timide, qui sait ?
- Hmhm, marmonna-t-il avant de lui emboîter le pas en direction de la boutique de jeux vidéo. »

------------------------------------------------------------
Le soir-même, via un logiciel de communication audio.

« Bon donc t’as compris ? Vas-y, connecte-toi.
- C’est bon, je suis pas handicapé, bougonna le jeune homme en cliquant sur le bouton Connexion du launcher d’Ajurna Online.
- Donc tu choisis ton perso. Evidemment, moi je prends une nana, on va la faire bonasse en plus tant qu’on peut, déclara Andrea, sans aucune gêne apparente.
- T-T’es pas obligé de me dire pourquoi tu sais… »

Lukah ne chercha pas plus loin que le bout de son nez et décida de choisir un personnage masculin. Celui proposé aléatoirement était grand, bronzé, brun, baraqué, bref, tout son contraire. Frustré par ce cliché du personnage de jeu vidéo, il scruta son écran à la recherche des différents paramètres, jusqu’à les régler à son désir. Au final, son personnage lui était assez similaire, pour pas dire presqu’identique. Le jeune homme ne comprenait pas l’attrait de se faire passer pour autre chose que lui-même, cela ne l’aiderait pas à s’accepter si les gens – il allait vraiment rencontrer des gens, ici ? – venait à le connaître sous une forme qui ne lui ressemblait pas du tout.

« Oh, du gland, j’te parle !
- Hein ? Quoi ?
- Je demandais si tu avais bientôt fini parce que j’ai ma bonasse qui t’attend sagement dans la zone de départ. »

Lukah rentra les derniers paramètres à la hâte, choisissant un métier un peu au hasard, peu adepte de ce genre de jeux. Il hésita longuement quant à son pseudo. Il ne pouvait pas mettre son nom ou son prénom, ça devait rester quelque chose d’assez « anonyme » après tout ? On peut se connaître sans se connaître réellement ? Et puis avec tous ces gens étranges qui traînent un peu partout sur le web, il n’en avait pas entendu que du bien.
Il passa sa main dans son épaisse chevelure blanchâtre, se mordillant la joue. Espoir. Ca sonnait bien. Même Andrea avait insisté sur le fait que ce jeu pourrait peut-être le sortir de sa coquille imperméable, ça ressemblait à de l’espoir, non ? Mais Espoir, ça restait un peu trop féminin, déjà qu’il avait des airs efféminés…

Hope. Ca lui correspondait mieux.

Petit temps de chargement, et il se retrouvait enfin sur une plaine verdoyante, un grand ciel bleu et un vaste horizon s’offrant à ses yeux. Ebahi, surpris d’un tel réalisme, il ferma les yeux quelques instants, sentant presque le vent fouetter son visage, rien qu’au son de ce dernier. Il fut ramené à la réalité par la voix tonitruante de son amie.

« Lukaaaaah bordel ! Tu te réveilles oui ou merde ?
- O-Oui ! J’admirais juste les graphismes, ils sont vraiment magnifiques ! s’exclama-t-il une pointe d’émerveillement dans la voix.
- Haha, et ces boobs, ils sont pas magnifiques ? s’enquit son amie, fraîchement débarquée à son niveau. Je t’ai trouvé, p’tit noob ! »

Elle lui attrapa la tête et l’amena brusquement contre sa poitrine, étouffant à moitié Lukah au passage. Il sentit le rouge lui monter aux joues, jusqu’aux oreilles, le visage brûlant.
Les sensations paraissaient si réelles, c’en était presque effrayant qu’un jeu vidéo puisse atteindre ce degré de réalisme. L’étouffement du garçon commençait lui aussi à sembler réel, aussi il repoussa sa camarade, toussotant doucement, encore rouge comme une pivoine.

Les deux amis jetèrent un coup d’œil alentour. Le vent continuait de souffler doucement, déplaçant les nuages et mouvant quelques brins d’herbes, quelques branches d’arbres craquelant légèrement.

Durant ce long silence, qui sembla durer plusieurs minutes, Lukah fut parcouru d’un frisson ; il n’était plus chez lui. Lukah n’était plus Lukah.

Lukah était désormais Hope.

Empreint d’un sentiment de fierté, il empoigna la sacoche qui pendouillait à sa taille et lança un regard déterminé à Andrea. Ils partagèrent un sourire, avant de se lancer dans l’aventure que leur offrait Ajurna.

------------------------------------------------------------
Beaucoup plus tard dans la soirée.

Exténués. Les deux jeunes gens avaient passé une grande partie de leur soirée à découvrir Ajurna, toujours en discutant – même si le fait que ce soit via un logiciel ou non semblait alors oublié. Ils avaient arpenté la zone de départ en long et en large, enchaînant quête sur quête, combat sur combat. Après tout, le but n’était-il pas de monter de niveau, de s’améliorer ? Andrea n’avait de cesse de pousser Hope à sauter sur n’importe quel monstre, assurant sa défense avec sa chevalière, un niveau au-dessus de celui du jeune homme. Ils formaient un bon duo et avaient plutôt bien progressé pour une première soirée de jeu.

Ils décidèrent de s’arrêter à une auberge, où ils firent la connaissance de quelques personnes, mais où Hope s’avéra être toujours aussi timide, n’osant pas lancer une quelconque conversation, avec qui que ce soit. Il resta donc dans les pattes d’Andrea – qui pour le coup avait gardé son prénom comme pseudo au final – tandis qu’elle s’occupait d’alimenter les conversations, lui souriant de temps en temps.

Au bout d’une autre heure – ou deux, ils sortirent de l’auberge, allant s’asseoir à l’ombre d’un arbre, alors que le crépuscule tombait doucement.
C’est à ce moment qu’une étrange annonce retentit à travers tous le jeu, c’est du moins ce qu’il semblait en être, chaque personne alentour s’étant figée sur place pour l’écouter attentivement.

« Je suis le tout puissant créateur de ce monde, écoutez-moi bien. Vos boutons de déconnexion ont disparus n'est-ce pas ? Ceci n'est pas un bug du jeu, ce jeu, mon jeu, est sans faille. Je veux jouer au jeu moi aussi... Celui qui atteindra en premier le niveau 100 débloquera la déconnexion et vous pourrez retourner dans le monde réel. Oh, et une petite précision... Si vous perdez tous vos points de vie en jeu vous disparaîtriez définitivement et mourrez dans la vie réelle. Vous n'êtes pas sans savoir que votre Nerve Gear est directement connecté à votre cerveau, donc ne prenez pas cet avertissement à la légère. »

Quelques minutes s’écoulèrent avant que Hope ne laisse s’échapper un rire nerveux, suivi par un regard perplexe d’Andrea.

« … Dis, Andrea, tu crois pas à ce genre de trucs quand même, hm ? s’enquit le jeune voleur.
- Evidemment que non, c’est des conneries tout ça. Sûrement un mec qui a réussi à hacker les serveurs ou je sais pas quoi, j’entends mon frère en parler tout le temps. Elle sembla hésiter un temps, puis ajouta à mi-voix : Je vais quand même vérifier. »

Hope entendit une sorte de grésillement résonner dans ses oreilles, le ramenant quelque peu à la raison. Il secoua la tête, remettant ses idées en place. Hope n’était qu’un personnage, c’était Lukah qui le contrôlait, et qui était en discussion en ligne avec Andrea depuis le début de soirée. Il cligna des yeux plusieurs fois, les grésillements continuant dans ses oreilles, jusqu’à entendre une respiration saccadée, presque apeurée.

« Andrea… ? Tu es toujours là ?
Pas de réponse.
Andrea ? … Andrea ! s’exclama le jeune homme, commençant lui aussi à paniquer légèrement. »

Il remarqua son avatar, son personnage, se relever de sous l’arbre et s’avancer de nouveau vers l’auberge. Il haussa les sourcils, se relevant aussi à la hâte et suivant son amie. Elle ne lui avait toujours pas répondu, et il n’entendait plus grand-chose venant de son côté.

« Mais qu’est-ce qu’il se passe bon sang ?!
- … … Il se passe que… Je… Hope. Je sais pas quel est l’abruti qui… L’abruti qui a mis cet-cette merde en place mais… Ce qui a été dit, je, enfin… Il n’y a plus de bouton de déconnexion, finit-elle par déclarer, sa voix comme étranglée par l’émotion, par des sanglots.
- … Et ? Y a plus de quoi se déconnecter, et alors ? On peut toujours enlever ces saletés de casque non ? Je suis fatig- »

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase, qu’un des personnages qui se trouvaient non loin d’eux fut comme effacé, brusquement, sans crier garde, laissant derrière lui un nuage de données numériques qui disparurent après quelques secondes.

Hope lâcha de nouveau un rire nerveux, passant sa main dans sa nuque. Il avait dû juste réussir à se déconnecter, ce qu’allait exactement faire Lukah. Ce qu’il allait faire, sauf que ce fut le corps de Hope qui bougea à la place du sien.

Il retenta d’enlever son casque à plusieurs reprises, sans effets, Hope ne faisant que passer ses mains vainement sur sa tête, ébouriffant un peu plus ses cheveux. Il remarqua l’expression d’horreur se dessiner sur le visage d’Andrea, qui semblait dans un état de panique inimaginable, la connaissant.
Les gens alentour se mirent tous à paniquer à leur tour, certains se mettant à hurler, d’autres à fuir dans des directions quelconques, ne sachant même pas où aller. Des groupes commencèrent dès lors à se former, des personnes visiblement au sang froid pour penser stratégie à un tel moment. D’autres personnages – était-ce encore le mot qui pouvait convenir dans cette situation ? – se percutèrent, s’insultant les uns les autres.

Dans la cohue générale, un cri strident résonna sur toute la plaine, alertant le jeune voleur et la chevalière, qui s’approchèrent rapidement de la source. Un corps gisait au sol, dans une mare… de sang ? de données ? Ils ne savaient pas trop ce que cela pouvait bien être, mais le corps disparut quelques secondes après, ne laissant derrière lui que ce fameux nuage, derrière lequel se dessina une forme étrange.
Un garçon, le visage orné d’un grand sourire, un peu trop grand pour être amical. Hope eut un mouvement de recul, et pour la première fois depuis qu’il la connaissait, Andrea vint se réfugier dans son dos, le tenant par les côtes, se repliant lentement sur elle-même. Il la regarda avec des yeux ronds, avant de reporter son regard sur l’autre garçon, qui tenait une arme à la main et était visiblement prêt à s’en servir – de nouveau.

Il visa soudainement une des jeunes filles qui s’étaient attroupées autour du cadavre, la blessant elle aussi. Hope sentit alors l’étreinte de son amie se resserrer d’autant plus sur ses côtes, qu’elle était presque sur le point de briser. Il l’attrapa par la main et l’entraîna plus loin, les cris retentissant encore et encore. Ils se cachèrent derrière un arbre, où Andrea prit les mains du jeune homme dans les siennes.

« Je t’en supplie, Hope... Lukah. Tue-moi. »

Ce fut comme si Hope/Lukah venait de recevoir un coup de poignard, son cœur sembla vouloir sortir de sa poitrine. Pourquoi ? Pourquoi lui demandait-elle une chose pareille ? Ca n’était qu’un jeu. Ils allaient s’en sortir, ce n’était qu’une blague de mauvais goût qui allait bientôt prendre fin. Les gens ne mourraient pas pour de vrai, pas dans un jeu.
Il releva le visage de la chevalière pour s’apercevoir qu’elle était en pleurs, les yeux rougis, la lèvre inférieure tremblante, les bras enroulés autour d’elle-même. Cette image le choqua profondément, lui, qui était habitué à être sauvé par cette fille, par cette femme, qui paraissait pourtant tellement solide. Il la regarda hoqueter doucement avant de la prendre dans ses bras.

« Ca va aller, ça va aller… murmura-t-il tendrement, la serrant contre lui, malgré son petit gabarit. »

Ce ne fut qu’au bout de longues minutes que Hope remarqua que sa dague avait disparue, sa sacoche pesant soudainement beaucoup moins lourd. Il sentit Andrea s’extirper de son étreinte, tête baissée, mains jointes dans le dos.

« Si tu ne le fais pas, je m’en occuperai moi-même ! hurla la jeune femme en pointant la dague qu’elle tenait dans sa main vers sa gorge.
- Andrea ! Non ! Qu’est-ce que tu f- »

Hope avait eu le temps de se jeter sur elle et d’attraper sa main, provoquant un mouvement de recul de sa part, mais qui déséquilibra leur ensemble, Hope perdant la force qu’il exerçait sur sa main, guidant alors la dague vers sa gorge.


Silence.


Le regard de Hope fit des allers retours désespérés entre le visage d’Andrea et la main qui tenait toujours la dague, qui ressortait légèrement de sa gorge. Une décharge électrique lui parcourut le bras avant qu’il ne se rende compte qu’il tenait toujours le poignet qui avait servi à blesser son amie. Que diable, le poignet que lui-même avait guidé jusqu’à cette gorge qu’elle avait entièrement dévoilée. Il le lâcha brusquement, comme s’il était fait d’un liquide brûlant.
Un sentiment d’horreur, de dégoût, de haine, s’empara de lui. Il posa son regard sur Andrea, qui regardait elle aussi dans sa direction, mais avait les yeux vides de toute expression, la bouche béante, la dague toujours enfoncée dans sa gorge. Il sentit les larmes lui monter aux yeux mais il ne devait pas pleurer, il n’en avait pas le droit, pas devant elle.
Il retira délicatement l’arme, et la jeta au sol, comme si elle était elle aussi faite d’un puissant acide qui lui brûla presque les doigts. Il attrapa son amie avant qu’elle ne s’effondre au sol, et s’agenouilla, posant sa tête sur ses genoux. Il écarta quelques mèches de cheveux de son visage, observant une dernière fois ses yeux, qui n’avaient pourtant plus rien de vivant. Il ferma ses paupières, et leva la tête vers le ciel, tentant au mieux de retenir ses larmes, jusqu’à ce qu’Andrea disparaisse comme les autres.

Hope frappa violemment le sol de toutes ses forces, ses poings s’enfonçant dans le mélange de terre et de larmes, qu’il ne pouvait désormais plus retenir.
Foutu jeu. Foutu développeur. Merde ! Enfoiré de psychopathe ! D’où pouvait-il se permettre de prendre la vie des gens pour son bon plaisir ? Comment peut-on infliger de telles choses à ces semblables ?
Il regarda ses mains, dégoûté, écœuré, c’était comme si elles étaient empreintes du sang de son amie, de sa seule amie. Il les enfonça dans la terre, allant presque jusqu’à s’arracher les ongles, hurlant à plein poumons contre cette injustice.

Il ne se releva qu’après de longues minutes, peut-être même quelques heures, les yeux bouffis, rougis par les larmes qui ne semblaient pas se tarir, les cheveux en pagaille, de la terre sur les vêtements, le visage, et sous les ongles. Il renifla bruyamment et s’essuya le nez avec sa manche, sur laquelle il n’avait cessé de tirer, avant d’essayer de reprendre ses esprits.
Elle n’aurait sûrement pas voulu ça, si elle avait eu les idées claires. Elle n’aurait pas voulu qu’Hope, non, que Lukah, s’apitoie ainsi. Elle lui avait parlé d’Espoir, mais cela n’avait apporté que Miséricorde.
Il se devait de porter son nom avec fierté, de le clamer haut et fort, de le montrer à tous. Il était désormais Hope, et ce, jusqu’à ce que ce taré arrête son délire et supprime cette saleté de piège. Hope, tel serait son nom.

------------------------------------------------------------

Hope se dirigea vers l’auberge à laquelle ils s’étaient arrêtés plus tôt dans la soirée – la nuit ? Il n’avait déjà plus la notion du temps. Alors qu’il allait pour franchir la porte, il sentit des regards insistants se poser sur lui, et des murmures se propager aux alentours.
Que pouvait-il encore bien se passer ? Il n’avait pas envie de revivre une autre tragédie, pas aussi rapidement, il ne pourrait pas tenir le choc.

Il se retourna vers les personnes qui s’agglutinaient autour de lui, tout en restant à une certaine distance. Alors qu’il leur jeta un regard, pourtant inoffensif, il les entendit, pour la plupart, inspirer fortement, les yeux écarquillés, et il remarqua qu’ils se mirent tous à reculer doucement, sans trop de précipitation, comme pour éviter d’attirer son attention.
Ca commençait déjà à lui taper sur les nerfs.

« Bon y a quoi là ?! hurla-t-il, passablement énervé, reniflant à nouveau et se frottant les yeux. »

Etrangement, tous se mirent à partir dans tous les sens, commençant à hurler au monstre.
Hope ressentit un violent frisson parcourir son échine avant de se rendre compte que son nom était passé du vert au noir, comme le premier type qu’ils – ce pluriel sonnait amer dans sa bouche – avaient vu.
Il sentit sa vue se brouiller, ses yeux s’embuer, la haine refaisant surface à cette idée. Il serra les poings, enfonçant ses ongles dans ses paumes, s’interdisant de pleurer à nouveau. Il n’avait désormais plus le droit, plus aucune faiblesse ne devait se mettre en travers de son chemin. Il était désormais considéré comme un Player-Killer, il avait tué Andrea. Tué celle qui lui avait donné son nom.

Hope.

C’était son dernier espoir. Et la partie ne faisait que commencer.



P.S : Pardon s'il y a des fautes d'inattention, j'ai tout relu, mais j'ai les yeux un peu déglingués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Sword of Omens »
avatar
« Sword of Omens »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Hope   Dim 7 Avr - 0:48

Et bien bienvenue sur le forum ravie de te voir parmi nous ! J'adore le pseudo j'avais justement idée de prendre ce pseudo pour un nouveau prédef ça tombe bien ! Par contre fiche très longue alors je la lirais demain à mon aise. Si tu as des questions n'hésites surtout pas ! :coeur








Personnage non-joueur mais je réponds aux mps :)
Absente du vendredi soir au lundi matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostuniverse.frbb.net
« A name for a day »
avatar
« A name for a day »

✖ Date d'inscription : 10/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Hope   Dim 7 Avr - 0:52

Bienvenue ! ^^
N'oublie pas de recenser ton avatar à ta validation =)
(Et S'yn est trop rapide è_é)


#893e49
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Don't Forget »
avatar
« Don't Forget »

✖ Date d'inscription : 06/04/2013

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Hope   Dim 7 Avr - 1:08

Merci merci pour cet accueil (rapide) !
Pardon d'avoir piqué la place au prédéf pour le coup, mais j'avoue qu'une bonne partie de l'histoire est basée sur mon pseudo, ça serait un tout petit peu gênant haha ! Je m'excuse aussi pour la longueur, mais j'ai eu un bel élan d'inspiration hier soir !
Pour le recensement de l'avatar, j'y penserai, merci !

Pas de questions pour le moment en tout cas, mais je n'hésiterai pas si jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Hope   Dim 7 Avr - 9:02

Beh au pire, on en prendra un autre de pseudo.
Bienvenue. ^^
Revenir en haut Aller en bas
« Sword of Omens »
avatar
« Sword of Omens »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Hope   Dim 7 Avr - 16:18

Oui oui ne t'inquiètes pas je prendrais un autre pseudo voyons ;)








Personnage non-joueur mais je réponds aux mps :)
Absente du vendredi soir au lundi matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostuniverse.frbb.net
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Hope   Dim 7 Avr - 18:18

Bienvenue par ici ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
« Don't Forget »
avatar
« Don't Forget »

✖ Date d'inscription : 06/04/2013

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Hope   Dim 7 Avr - 19:57

Je débarque à peine et j'embête déjà le monde ahlala... :p

Merci encore pour l'accueil en tout cas !



Hope Voleur Lvl 31
Fiche Relations (U.C)

#0D5F5B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Sword of Omens »
avatar
« Sword of Omens »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Hope   Mer 10 Avr - 13:55

Tu n'embêtes personnes voyons ^^ ! Personnage extremement intéressant et triste à la fois, player killer malgré lui: j'adore !


Tu es donc level 30!
N'oublie pas de recenser ton avatar, choisir ton clan, participer aux évents, voter pour le forum et pourquoi pas prendre une ou deux quêtes rp ! Bon rp parmi nous surtout !!








Personnage non-joueur mais je réponds aux mps :)
Absente du vendredi soir au lundi matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostuniverse.frbb.net
« Don't Forget »
avatar
« Don't Forget »

✖ Date d'inscription : 06/04/2013

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Hope   Mer 10 Avr - 22:26

Ca me fait extrêmement plaisir que tu le trouves intéressant ! J'avais une crainte quant à mon histoire, qu'elle ne soit pas trop conforme à l'idée prévue pour votre contexte etc, mais tant mieux si ça passe aussi bien ^^

Merci aussi pour la validation, je vais pouvoir aller me vanter d'être directement niveau 30 hohoho !
En espérant pouvoir rp avec un peu tout le monde :coeur



Hope Voleur Lvl 31
Fiche Relations (U.C)

#0D5F5B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hope   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Loading... :: Fiches de présentation :: FICHES VALIDEES-