AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Guide du forum  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur Lost Universe !
Forum RPG inspiré de Sword Art Online • Avatar manga 200*320px • 15 lignes minimum • Un staff présent • une bonne ambiance • De nombreux concours et activités ! • Plus de deux ans d'ancienneté !

♥ N’oubliez pas de voter pour nous toutes les deux heures !


Prédéfinis


Le forum est réouvert ! Le forum a été réinscrit sur les top-sites merci de voter pour nous !

 

 Propyl °{ Smile and forget how you were .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Propyl °{ Smile and forget how you were .   Sam 30 Mar - 14:50



© créditer les icons
Introduction

• Pseudo: Propyl
• Prénom: Arthur
• Nom: Arbuthnott
• Métier: Dompteur de pokémon bêtes.
• Age: 17 ans
• Groupe: Joueur

Et en vrai?

• Prénom/Pseudo: Summery
• Comment avez-vous connu le forum?: Partenaire
• Suggestion d'amélioration: Je n'en vois pas pour l'instant.
• Avatar: Lancer de Fate zero
• Personnage prédéfinis ?: [ ✗ ]
Caractère & physique


Arthur est grand, Propyl ressemble à un adulte, pourtant il n'était encore qu'un enfant. Même s'il fait un mètre quatre-vingt-douze, il lui manque de cette maturité pour être ce qu'il paraît. Arthur est pourtant quelqu'un de prudent, il n'est pas forcément le genre d'individus à chercher le changement à tout prix. Mais voilà, malgré ses fils bruns, ondulés et ordonnés qui lui servaient de tignasse, sa tête était loin d'être aussi limpide qu'il ne le prétend. Car Arthur ment, et surtout à lui-même.

Son corps svelte qui émanait d'un certaine grâce, cependant Arthur avait toujours été quelqu'un de maladroit et ce depuis son plus jeune âge. Car il a ces gestes gauches, ces mains trop grandes, cette identité perdue, alors il a toujours compensé en ne faisant jamais attention aux détails. Son esprit est comme ses copies qu'il rendait quand il allait encore à l'école, trop brouillonne, confuse. Il lui manque quelque chose à Arthur, c'était des marques, une origine. Pour lui qui n'avait jamais connu ses parents, à qui on avait inculqué l'esprit scientifique, il avait grandit trop vite. Alors il lui arrive de raconter n'importe quoi, de parler de poneys volant poisson rouge, de se lancer des défis stupide, juste pour rappeler qu'il n'était pas encore un adulte. Car Arthur a peur de grandir, de devoir assumer ce qu'il est vraiment. Un enfant qu'on a jeté dans le monde des adultes. Alors Arthur tente de rêver, comme tous les autres.

Alors il regardait les hommes de ses pupilles miels, comme un spectateur devant une pièce de théâtre. Car Arthur ne sait jamais comment se comporter devant les siens, alors il ment. Il rit à des blagues ratées, il pleure devant les films niais, il discute le plus naturellement du monde alors qu'il panique intérieurement de dire un mot de trop. Arthur ne parle jamais du vrai lui, Arthur manque de confiance en lui. il peut être jaloux, égoïste, colérique à un léger degré. Mais ses lèvres gardent ce sourire chaleureux qui s'accorde avec cette aura d'homme mûr.

Mais Arthur, c'est avant tout un être dépourvu de toute magie de ce monde. Il n'a jamais cru au père Noël, à Dieu ou même à la réalité des sentiments humains. Ce n'était pas parce qu'une chose était inexplicable qu'elle ne le sera jamais. Le Hasard et le destin n'existe pas dans son univers. Tout chose a une cause que l'on ne connaît pas, mais cela n'empêche pas d'avoir son libre arbitre. C'était pour cela que même si on l'avait amputé du merveilleux, Arthur avait cherché son propre monde de rêves. Et Arthur l'avait trouvé dans le virtuel. Là-bas, Arthur pouvait être ce qu'il veut. Alors il mentait plus. Dans ces tenues de chevalier modeste, il faisait croire qu'il avait toujours vécu dans ses contrés, il oubliait cette vie où il ne savait pas sur quel pied danser.

Paraître était important, alors il avait toujours été obéissant envers ses aînés et ses amis.Il est aussi assez serviable de nature et vient souvent en aide à ses camarades aussi perdus que lui. Il va rarement contre l'avis général, Car Arthur se mésestime, Arthur oublie souvent qu'il paraît plus sûr que les autres avec ce corps agile. Dans sa tête, il ne valait pas grand-chose, ses vrais parents étaient des rebuts et il croyait à une certaine hérédité. Alors Arthur venait souvent à faire son chemin seul, il avait ainsi appris à être autonome. Mais Arthur voudrait être au même niveau que les autres, alors, dés qu'il venait à ne pas comprendre quelque chose, il se vexait comme un enfant et boude. Arthur n'a que 17 ans, alors il lui venait quelque fois à briser ce masque d'adulte. Bien entendu, cela ne dure pas très longtemps, simplement parce qu'il sait que ce n'est pas en restant dans son coin qu'il pourra surpasser sa susceptibilité.

Mais tout cela ne nous dit pas comment Arthur peut se comporter dans le monde fabuleux d'Ajurna. Il est un assez bon archer, mais sans doute regrette-il un peu d'avoir une arme pour les combats rapprochés,c'est peut-être pour ça qu'il garde une lance légère multi-classe. Mais ce qui passionne Arthur, c'est l'exploration. Aspirant à devenir herboriste, il arpente les terres à la recherche de nouvelles espèces de montres et de plantes. Toutefois il évite le plus souvent les combats solo, préférant sans doute être épauler devant des ennemis qui pourraient vraiment le tuer. Un petit détail, Arthur n'a jamais eu le sens de l'orientation et ce n'est pas en devenant Propyl que cela aie changé quelque chose.




Histoire


« Comment j'ai pu arriver là ? » Cette question, Arthur se l’était souvent posé au cours de son existence. La première fois, c'était quand il demanda à ses parents, tous deux chimistes de renom pourquoi il ne ressemblait pas à son grand frère. «  Parce que tu n’es pas notre fils chéri, nous sommes ton oncle et ta tante. Tes vrais parents sont en prison pour un trafic illicite de cocaïne. Mais ne t'inquiète pas, ce n'est pas pour autant que nous ne t'aimons pas. » C'était tout de même une dure épreuve de découvrir un tel secret de famille à quatre ans. Mais ce n'était pas pour autant qu'il n'aimait pas ses parents '“spirituels”', loin de là. Même s'ils étaient des fois un peu trop francs ou même un peu trop technique. Ainsi la question « D'où viennent les bébés ? » était devenue un cours approfondis sur l'anatomie humaine. A vrai dire, ce n'était pas pour autant qu'il comprenait leurs vocabulaires, c'était juste que jeune Arthur appréciait leur franchise. Et puis, ce n'était pas pour autant qu’ils lui interdisaient de vivre sa vie d'innocence, il fallait simplement qu'il ne pose pas de questions fâcheuses, ce qu'il faisait systématiquement avec sa curiosité d'enfant. A dix ans, déjà le monde des rêves était bien loin, ce fut à ce moment que les jeux vidéos apparurent dans son existence.

Car on ne pouvait pas enlever la magie d'un monde irréel. C'était un cadeau de son frère, une vieille console au rabais. Ses parents n'avaient jamais été très jeux vidéo, non pas qu'ils avaient une rancune contre cette technologie païenne, mais ils trouvaient que ce loisir était une grosse perte de temps. Mais ce fut là qu'Arthur perçut le vrai sens d'imaginaire. Même si ce n'était que des vieux rpg, l'enfant y trouvait son bonheur. Ill savait que ce n'était qu'un “aplat de langage” comme disait si bien sa mère, mais lui y croyait à cette illusion. C'était ce qu'il lui avait manquait pendant toute son enfance en Ecosse. Même s'il venait de rentrer dans un collège pour garçon, même si avait peu d'amis avec son caractère des fois distant, il pouvait toujours rire avec ses IA qui peuplaient ses jeux. Il s'orienta assez rapidement sur les jeux en ligne. Lle premier MMO qu'il toucha fut à ses treize ans. Ses amis l'avaient invité à jouer avec eux et de créer une guilde, et il avait accepté sans aucune hésitation. Ce fut lors de cette expérience qu'il choisit ce pseudo qu'il garderait encore longtemps, comme un deuxième prénom. Propyl. Pourquoi ? Il avait simplement trouvé la consonance agréable dans les papier incompréhensible de ses éducateurs. Il n'avait encore jamais connu la coopération mais cela était bien plus excitant qu'une simple partie de Final Fantasy. Il avait l'impression que tout cela était bien plus réel, qu'il était vraiment quelqu'un d'autre que cet enfant un peu perdu sur les contrés binaires.

Mais voilà, ses éducateurs étaient stricts et devant ce nouveau passe-temps ils avaient posé une limite de temps que le pré-pubère respectait à la lettre. Simplement parce que tous leurs choix avaient été pour son bien, pour qu'il ne finisse pas comme ses parents. Alors bien sûr, il finissait pas avoir un retard de level monstrueux par rapport à ses amis et il quitta la guilde, se retrouvant seul dans l'univers virtuel. Ses amis le priaient de revenir avec eux, mais il refusait toujours. Car Athur avait toujours été une personne qui voyait les désagréments d'un compagnon plus faible, alors il préférait jouer seul que d'être un poids. Il lui arrivait de créer un groupe pour une mission, mais cela s'arrêtait à cela. Il voulait jouer à son rythme , s'amuser à sa manière. Et c'était aussi pour garder sa frustration d'être laissé derrière et de ne pouvoir jamais les rattraper .

Quinze ans, une année phare dans la vie de notre écossais. En quelques années, il avait gagné une vingtaine de centimètres et il ne ressemblait plus du tout à un enfant. Avec l'apparition de sa pomme d'Adam, un esprit encore jeune dans ce corps d'adulte , de nouvelles préoccupations apparurent. La première était le travail. Arthur était un assez bon élève, mais son père pensait qu'il devait connaître au moins une activité professionnelle avant ses études supérieures. Il se retrouva ainsi à être serveur dans la brasserie de son grand-père, lui qui était pourtant si gauche avec ses mains. C'était encore une fois un de ces hasards étranges de son existence. Même s'il avait moins de temps pour jouer, il voyait ce travail d'un bon œil. Ainsi il pourrait s'acheter la Nerve Gear et qui sait peut-être pourrait-il se procurer la version finale de Ajurna Online. Il suivait le projet depuis presque sa création, alors il avait voulu qu'il soit son premier jeu en réalité augmenté. Sans doute aurait-il changer d'avis en sachant ce que réservait le créateur aux joueurs.

Mais ce métier lui fit découvrir les responsabilités d'adulte, mais aussi l'un de ses premiers flirts sérieux avec une cliente. C'était aussi la première fois qu'il mentait sur son identité pour agrémenter une conversation. Car malgré tout, Arthur avait du mal à trouver ses repères dans cette famille qui n'était par véritablement la sienne. Alors il se fit passer pour un adulte, chose aisé quand on avait une physionomie bien lointaine du petit garçon. Avec cette femme, il connut les premières joies, même s'ils ne passèrent qu'une nuit ensemble. Mais Arthur découvrit aussi les premiers regrets. Leur contrat muet avait pourtant été clair, s'ils franchissaient la frontière du contact physique, ils ne se verraient plus. Alors, après cette soirée en tête à tête, elle était repartie comme elle était apparue. Il regrettait sans doute leurs conversations, mais c'était surtout ses mensonges qui le rongeaient. Car il ne l'avait pas aimé, pas un seul instant, tout ce qu'il avait voulu, c'était être quelqu'un d'autre. Etre un autre qui avait vécu avec ses géniteurs, qui n'avait pas un tableau périodique au-dessus de son lit et qui n'aurait pas eu une enfance soufflée par des vérités trop abruptes par les premiers temps.

Enfin, il avait réussi. A seize ans, il tenait entre ses mains la boîte D'Ajurna Online. Un magnifique cadeau de son frère/cousin. Sans plus tarder, il referma la porte de sa chambre et il mit la Nerve Gear sur la tête, plus excité que le jour des crêpes. Cela aurait dû être la plus belle journée de sa vie pourtant. Il s'habituait peu à peu à contrôler cet avatar de lui-même, en même temps de découvrir l'effet d'une immersion totale dans un univers inconnu. Mais l'annonce tomba comme une sentence de mort. Au début, il n'y avait pas crû, simplement parce qu'il semblait inconcevable qu'on ne puisse pas penser à un tel détournement avec une invention qui pouvait être aussi dangereuse. Certains pleuraient, d'autres hurlaient, Arthur lui continuait à regarder le ciel, là où l'apparition du maître du jeu avait scellé leur destin. Il vérifia son menu de navigation, notant bien l'absence d'un bouton de déconnexion. Alors la première question qu'il se posa était combien de temps un corps pouvait vivre relié à la Nerve Gear sans autre apport journalier que l’intraveineuse. Très pragmatique comme interrogation, mais on ne pouvait pas renier son éducation.

Il donnait quatre ans, peut-être moins, peut-être un peu plus. Tout dépendait comment on s'occuperait de leurs corps là-haut. Alors, il fallait commencer l'ascension des niveaux, mais ce n'était que secondaire pour Arthur. Au fond qu'elle était la différence en ce monde là et IRL ? Juste que maintenant, il pouvait se recréer une histoire, celle qui souhaitait. Alors, il ne chercherait pas la libération, il n'était de toute façon pas assez expérimenter pour l'instant. Il ferait comme autrefois, montant les niveaux à son rythme. Dès qu'il serait assez fort, alors il tenterait peut-être de venir en aide à ses joueurs perdus, même s'il n'était qu'un débutant, il avait le temps cette fois d’exploiter cet univers.

Quinze mois déjà qu'il était dans cette prison de zéro et de un et Arthur avait bien changé. Il était bien plus confiant, bien plus sûr dans son évolution sur les terres d'Ajurda. Et puis il n'était jamais vraiment seul avec son animalier. On le prenait souvent comme un dompteur assez étrange, riant souvent dans ce lieu que certains abhorraient. Il oubliait des fois son corps de l'autre côté, mais à l'entente de son pseudo, il se reliait au monde réel. Comme l'âme était inséparable du corps, il faudrait un jour repartir. Arthur n'était qu'un empilement de molécules, mais il voulait vivre au jour le jour pour l'instant. Il lui restait encore un an et demie à vivre ici après tout...

Revenir en haut Aller en bas
« A name for a day »
avatar
« A name for a day »

✖ Date d'inscription : 10/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Propyl °{ Smile and forget how you were .   Sam 30 Mar - 18:07

Bienvenue sur le forum !
N'oublie pas de faire recenser ton avatar à ta validation :3


#893e49
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Propyl °{ Smile and forget how you were .   Sam 30 Mar - 21:19

Aaaah, tes .gifs ! xD

Bienvenue sur le forum ! \o/
Revenir en haut Aller en bas
« Sword of Omens »
avatar
« Sword of Omens »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Propyl °{ Smile and forget how you were .   Dim 31 Mar - 15:12

Bienvenue sur le forum si tu as une question n'hésites surtout pas !!! ^^








Personnage non-joueur mais je réponds aux mps :)
Absente du vendredi soir au lundi matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostuniverse.frbb.net
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Propyl °{ Smile and forget how you were .   Dim 31 Mar - 15:45

Merchi de cet accueil ! En théorie ma fiche est terminée, donc voilà, j'espère qu'elle conviendra! o/
Revenir en haut Aller en bas
« Sword of Omens »
avatar
« Sword of Omens »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Propyl °{ Smile and forget how you were .   Dim 31 Mar - 18:26

J'aime beaucoup ton personnage j'espère donc que tu te plairas sur le forum !!


Tu es donc level 29!
N'oublie pas de recenser ton avatar, choisir ton clan, participer aux évents, voter pour le forum et pourquoi pas prendre une ou deux quêtes rp ! Bon rp parmi nous surtout !!

Tu as le familier Dragon !








Personnage non-joueur mais je réponds aux mps :)
Absente du vendredi soir au lundi matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostuniverse.frbb.net
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Propyl °{ Smile and forget how you were .   

Revenir en haut Aller en bas
 

Propyl °{ Smile and forget how you were .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» Why do you smile all the time ? (RP libre : 1,2,3 personnes ?)
» ENEYA • « never forget where you came from »
» ♥ - Forget Your Past

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Now Saving... :: Corbeille :: ANCIENNES FICHES-