AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Guide du forum  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur Lost Universe !
Forum RPG inspiré de Sword Art Online • Avatar manga 200*320px • 15 lignes minimum • Un staff présent • une bonne ambiance • De nombreux concours et activités ! • Plus de deux ans d'ancienneté !

♥ N’oubliez pas de voter pour nous toutes les deux heures !


Prédéfinis


Le forum est réouvert ! Le forum a été réinscrit sur les top-sites merci de voter pour nous !

 

 C'est quoi ton problème ?! [PV Sylvestre & Daydream]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: C'est quoi ton problème ?! [PV Sylvestre & Daydream]   Dim 24 Fév - 23:29

J'étais arrivé dans le jeu volontairement -et contraint de le faire -, j'étais PK, un bon lvl 28 sans personne, et toujours à la recherche d'une guilde. Ouais, une guilde, une forte, où la violence n'était pas proscrite. Surtout ça. Et j'étais revenu bredouille de mes recherches. Il y avait pas beaucoup de guilde de créée sur Ajurna. Enfin, depuis la mise à jour, peut-être qu'il y en aura plus. Surtout avec la formation des clans ! Ah, c'est génial ce truc. J'ai rejoins les Noctalia. Je pense que les raisons sont facilement identifiable. Mais c'est chouette de pouvoir être invisible quand on veut dans les endroits sombres ! Même pas besoin d'avoir la compétence pour les voleurs. Surtout qu'elle est limitée. Enfin, avec cette compétence, nous les voleurs, on peut être invisible le jour aussi ! Ne ragez pas voyons.

J'en avais assez de ne rien faire. Et chercher une guilde commençait à me barber. On allait s'amuser un peu. Et les joueurs d'Asarum seront ma cible ! En plus, le temps que j'y arrive, le soleil commencerait à se coucher. Après quelques petites heures de marche, j'étais enfin arrivé. Qu'allais-je bien pourvoir faire ? Oh, je sais, voler un peu d'argent. Je m'approche discrètement d'un homme, les jambes courbées pour ne pas me faire repérer facilement. Je fais deux/trois pas en plus pour pouvoir chiper la bourse qu'il avait sur sa ceinture de cuir ! Et je m’éclipse rapidement dans une ruelle étroite et sombre où plusieurs caisses en bois étaient disposées. Il y avait 80 pièces d'or dans la bourse que j’empoche directement. C'était pas mal pour un début.

« Ouais, pas mal. »

Mais la nuit commençait à tomber. J'avais passer tellement de temps a compter chaque pièce que je n'avais pas vu le temps passer. Mais j'étais pas encore fatigué moi ! Et cette ruelle sombre était un lieu idéal pour faire un mauvais tour. Et ça faisait un petit moment que je n'avais pas entendu une femme crier par ma faute. Les lampadaires de la ville était allumé mais cette dernière était encore bien active. Je mis mes mains dans mes gants, saisissant au passage ma dague. Je sortis de ma ruelle cherchant une cible.

« Mademoiselle ! S'il vous plait ! Pouvez m'aider ? Mon ami est gravement blessé dans cette ruelle ! » dis-je en désignant la ruelle que j'avais récemment quitté.
« J'ai justement une potion. Montre moi le chemin ! »

Quelle chance, c'était une proie facile.Je l'emmenais dans la ruelle et elle me suivait avec la détermination de sauver cet ami qui n'existait - malheureusement pour elle - pas. Elle me demanda où était mon ami en question. Moi, je souriais à pleine dent. Une proie vraiment facile. Je sortis mes mains de mes gants et avec agilité, je me retournas pour écorcher le bras de la jeune demoiselle. Une entaille suffisamment profonde pour avoir une douleur suffisamment vive pour que la cible ne riposte pas. Elle s'adossa à un mur après avoir lâché un merveilleux cri, essayant d'arrêter le sang qui coulait avec sa main.

« Où vais-je t'entailler maintenant ? »

Oui, où ? La jambe ne provoquerait pas un grand cri. La main n'en provoquerait pas un très mélodieux, surtout si elle s'y attend. Le torse non plus, il ne faudrait pas qu'elle meure par inadvertance . Le pied, avec la pointe de la lame. Parfait. Je retire une de ses chaussures en la menaçant avec mon petit couteau pour ne pas qu'elle bouge puis j'échange les deux objets. Je presse son talon sur sa gorge et je place la dague au dessus de son pied. Les cris étouffés, ils sont pas mal et ça attire moins de monde. Mais, quelqu'un arriva dans la ruelle. Et quand on m’interrompt, c'est toujours la faute de l'autre. Dans ces moments là, je ne suis pas très amical.

« C'est quoi ton problème ?! Ça t'amuse de déranger les gens comme ça ?! »

La fille en profita pour s'enfuir. Tant pis, j'allais m'amuser avec ce type, il avait qu'à pas me déranger. Mais, comme je ne suis pas une brute, j'allais tout de même attendre qu'il me réponde... Ou qu'il fasse le moindre geste tout du moins.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: C'est quoi ton problème ?! [PV Sylvestre & Daydream]   Lun 25 Fév - 12:09

Flip, Flap, Flop, était le bruit des gouttelettes qui commençaient à tomber sur le sol frais d'Asarum. Sylvestre était là, assit dans son fauteuil au QG des Wild Cat. Voila un moment que le fou souhaitait à tout prix recruter deux bras droits, oui, il lui fallait des personnes compétences et aussi folles que lui, en soit qui suivent ses idéaux. Il cherchait l'un de ces étranges hommes au nom noir, ceux qui se délecte en volant les vies des gens. Ainsi qu'une personne avec un nom d'une couleur basique, une personne normale. Mais il lui fallait aussi une dernière chose, oui une mascotte, son chat.

À Asarum il avait pluie toute la matinée, de ce fait le jeune serpent n'avait pas bougé de son siège pendant ce temps. Mais lorsque le soleil prit les premiers horizons, l'ombre de la vipère fut le premier à mettre les pieds dehors, ouvrir les bras et pousser un soupire de plaisir en sentant la chaleur du soleil le réchauffer. Asarum lui plaisait, cette ville était vraiment agréable et la verdure qui l'entourait encore plus. Sylvestre se sentait tellement dans son élément dans ces lieux vert. Quand midi passa et que le soleil n'était plus aussi puissant qu'avant, Sylvestre retourna au QG pour s'occuper un peux d'administration.

Il avait demandé à quelques voleurs de prendre des informations sur des players killers gênants, des players killers qui auraient tués quelques uns de sa guilde, c'était décidé, il leur ferait payer, plus tard peut être. Avant il avait un autre objectif, trouver ses sous-chefs. Oui, il voulait réellement les obtenir, et pour ceci il n'avait qu'un seul et unique choix, il devait sortir du QG et se balader en chercher de potentiels personnes.

Quand les aiguilles venaient de faire une ligne droite entre nord et sud, Sylvestre s'empressa de sortir de sa demeure et de se promener calmement en ville. Il restait discret et inspecter toutes les personnes qu'il croisait, mais aucune ne l'intéressaient, sauf une, qu'il perdit de vue. Dans la foule, il se remit à chercher la personne qu'il avait vu, c'était une dompteuse. Il la désirait plus que tout en tant que sous chef à ses côtés. Allez savoir pourquoi, surement parce qu'il la trouve mignonne.

Se mettant à courir dans l'unique but de la retrouver, le jeune voleur fini par se perdre. S'engouffrant alors dans une ruelle assez sombre où il fut interpeller par une fille qui criait, légèrement, le cri était si saccager, Sylvestre s'en moquerait même. Le voleur soupira et observa le PK avant de se montrer, parfait, c'était le Player Killer qu'il désirait, il fini par se montrer. La suite fut simple, le jeunot relâcha sa victime, énervé d'être dérangé. Sylvestre en était de plus en plus amusé. Il afficha un sourire en voyant sa victime partir.

« Pourquoi tu ne la rattrape donc pas? As tu peur de le faire? Ou bien en est-tu incapable? »

Sylvestre ne s'empêcha pas de charrier sur les mots pour rabaisser le pauvre petit player killer. Souriant de son plus beau sourire, yeux clos. Doucement, une brise vint souffler, rappelant la fraîcheur de ce crépuscule, la couleur orangé du ciel laissait bientôt place à de magnifiques reflets violets, prévenant de cette belle nuit. Sylvestre sentait le froid, son pire ennemi, se décidant d'en finir le plus ici ici.

« Mais plutôt que de tuer de pauvres petites gazelles en détresses, j'ai pour toi un travail beaucoup plus amusant. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: C'est quoi ton problème ?! [PV Sylvestre & Daydream]   Ven 1 Mar - 18:44

Encore et comme toujours, je me baladais dans des endroits sans grand intérêt à mes yeux. Pourquoi me baladais-je ici ? Je n'en ai aucune idée. Il est vrai que, après un an de survie, les gens comme moi préfère passer leurs journées à gagner de l'expérience, optimiser leur équipement ou encore apprendre à jouer pour les plus abrutis qui après un an n'ont toujours pas compris. Mais, malgré son faible intérêt, cette ville était jolie a regarder. Et en fait, je crois que je passe mon temps à contempler les choses. De toute manière, ça demande moins d'efforts qu'une autre chose inutile. J'avais gagné quelques items qui étaient bon à vendre, peut-être qu'il y aurait de potentiel acheteur dans cette ville nordique ?

Le monde n'était pas aussi présent qu'à Thélicia, ce qui décourageait mon envie de vendre ces objets, et encourageait mon envie de retourner dans une auberge bon marché me blottir sous une couette toute la journée. D'ailleurs, en soi, ce n'était pas une mauvaise idée. Et je ne sais pas pourquoi je fais des rimes, c'est assez intéressant. De toute manière, tout n'a pas besoin d'une raison. Ce serait comme donner une raison au fait que je mets mes pièces dans mes boites de chewing-gum dragées à la menthe. D'ailleurs, oublier ce que je viens de vous dire, vous n'avez pas besoin de savoir où sont cachées mes pièces.

La ville était humide, mais le soleil resplendissait. L'air commençait même à être lourd et brûlant. Je me dirigeais vers une boutique random en cherchant un rafraîchissement, en vain. La population d'Asarum s'était comme réveillée après la pluie, et les rues commençait à être bondée. Quand je voyais les joueurs, je me disais que j'étais vachement remarquable avec ma tignasse rose et ces vêtements dignes d'une school idol, mais soit. Ma petite taille faisait que entre ces géants, j'étais presque invisible. Trouver un rafraîchissement devint encore plus dur que je ne le pensais. On me poussait de manière à ce que jamais je n'atteigne ces foutus boutiques ; quel idée de ce mettre au milieu de la foule en même temps. J'essayais de garder mon calme face à ces énergumènes, car devenir noire pour quelques jours ne m'aurait pas satisfait, et j'aimerais franchement éviter ça.

Et pourtant, voilà que le soleil décline. À partir de ce moment, on pouvait constater des appels au secours dans des ruelles et des cris atrophiés. Je suppose qu'elle s'est fait avoir, la pauvre. Quoi qu'il en soi il n'y a rien à voir avec moi.

Le temps passe vite dites moi. Je suis là depuis le début de la matinée, et tout ce que j'ai pu faire, c'est ... me faire pousser par la foule et regarder le ciel orangé désormais. Je n'ai vraiment rien à faire de mes journées. C'est là que je me dis, que mon idée de retourner dans une auberge et de dormir toute la journée n'était pas si mal. J'avoue que pour dormir des journées et des journées entières, c'est ce que je sais faire le mieux. J'ai eu le temps d'apprendre à faire ça pendant un an. Mais bon, voyant le soleil disparaître de l'horizon, j'allais la chercher cette auberge où je dormirais.

Par tous les malheurs du ciel, vous savez quoi ? Peut-être pas, mais je vais vous le dire : j'avais retrousser chemin vers l'auberge que j'avais vu il n'y a pas une demie-journée, et j'ai fini par me retrouver à côté de la fameuse ruelle aux cris stridents. J'aurais aimé rentrer dans l'auberge, payer et dormir jusqu'au petit matin tranquillement, mais entendre deux hommes parler à côté ne pouvait qu'attiser ma curiosité et, dans ma folie, je jetais mon œil fraîchement arraché dans cette ruelle. Non en fait c'est pas vrai, je suis pas si gore que ça, mais vous avez compris.

Ce qu'il y avait ? Un panda, et un alien. Ou du moins, un garçon avec un costume de panda et un jeune homme aux cheveux verts et vêtements assortis, un amateur de vert quoi. Il semblerait que Mr. le panda soit énervé contre Mr. l'alien, mais soit. Enfin, je suppose que j'ai compris le gros de la conversation rien qu'à la dernière phrase prononcée par l'homme en vert. C'était en fait un panda psychopathe qui tuait des animaux de la savane ! ... Dans une ville à esprit nordique !

... Je me fais peur parfois, bien que mes yeux s'illuminaient à cause de cette connerie à laquelle j'ai pensé. Un sourire moqueur s'était affiché sur mon visage avant même que je ne le remarque. Et, avant même que je ne le remarque, je m'étais carrément exposée face aux deux jeunes hommes. En fait j'aurais jamais du écouter aux ruelles. Dans la confusion, j'essayais tout de même de m'échapper discrètement... mais c'était bien inutile en fait. Je ne pouvais que faire face aux deux individus avec un sourire gêné.

« Hae .... Haem ... Bonsoir ... ! Euh ... »

... Je suis trop bête en fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: C'est quoi ton problème ?! [PV Sylvestre & Daydream]   Sam 16 Mar - 16:43

« Pourquoi tu ne la rattrapes donc pas? As-tu peur de le faire? Ou bien en es-tu incapable? »

Il m'irrite. Ce type m'a peut-être, et je l'espère pour sa vie, dérangé sans faire exprès pendant mon loisir préféré mais voilà qu'il prend un mal en plaisir à se moquer de moi ! Mais il ne faut pas me prendre pour un imbécile. Incapable de la rattraper ? Voyons, tout dans ce monde disparaît peut-être en pleins de petits pixels bleus mais le sang coule bel et bien. La rattraper serait bien facile, il me suffirait de la suivre au liquide rouge qu'elle a laissé et qui s'échappait de son pied. Peur de le faire ? Je n'ai pas peur, j'aime faire peur !Rien que d'imaginer son visage terrifié de me revoir ! Je dois bien m'avoir assez marqué dans son esprit pour qu'elle est peur de moi. Sa potion ? Que du bla bla, elle l'avait laissé tombé tout à l'heure. Ah ~ Je m'enlace moi-même devant l'illusion que je me fais du visage de cette femme. Mais, l'homme en vert prononça une phrase qui arriva directement dans mes oreilles.

« Mais plutôt que de tuer de pauvres petites gazelles en détresses, j'ai pour toi un travail beaucoup plus amusant. »

Mon oreille gauche fut irritée par le verbe "tuer". Je ne tue pas, je fais crier et après je tue ! Comme dans Assassin's Creed, tu poses les questions à ton ennemi, et tu le tues après pour ne pas subir le côté tranchant de la lame. En bref, de pas se faire tuer quand tu repars avec l'information que tu voulais. Enfin, j'applique cette règle sur les personnes susceptibles de me gêner plus tard. Je ne craignais rien avec cette femme. Elle ne savait même pas mon nom et il ne manque pas de PK dans ce monde pour qu'elle en soit traumatiser. C'est magnifique.

Mon oreille droite fut attirée par le "travail beaucoup plus amusant". Ça existe vraiment une chose plus amusante que de faire cirer les gens ? Non pas que je suis spécialement curieux mais... j'allais écouter quelle oreille ? La droite et savoir de quel travail il s'agissait ou la gauche et le rabaisser à son tour et le tuer ? Etant donné que je ne suis pas gaucher mais droitier, j'écouterai mon oreille droite.

« Ah ? Et il consiste en quoi ce travail ? »

Je n'eus pas le temps de me dire que ce type avait plutôt changer rapidement de sujet quand une jeune fille débarqua. Elle avait un sourire moqueur sur ses lèvres... Ce qui eu le don de m'énerver ! Ils avaient tous décidé de me faire chier aujourd'hui, c'pas possible ! C'est quoi leur problème à tous ?! Mais visiblement, cette jeune fille n'avait pas eu l'intention de se faire remarquer et balança quelque chose de bizarre avec un sourire gêné.

« Hae .... Haem ... Bonsoir ... ! Euh ... »
« Bas... Bonsoir. »

Cette situation devenait de plus en plus bizarre. Cette fille était-elle en train de nous espionner pour une organisation quelconque ? Si oui, l'organisation en avait-elle après-moi ou après l'home en vert ? Ce dernier allait-il se jeter sur elle ? Il en avait l'air capable en tout cas. Ces deux là allaient-ils se jeter sur moi ? Tellement de possibilité pouvait s'offrir à nous que je ne pouvais qu'observer sans bouger ce qui allait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: C'est quoi ton problème ?! [PV Sylvestre & Daydream]   Lun 20 Mai - 15:29

Sylvestre regardait le panda, bien amusé par ses réactions, ah quel étrange être, qui était-il? Ce PK si amusant. Sylvestre s'apprêtait à lui lancer ce dialogue, oui celui-ci, celui qu'il lui montrerait sa guilde, celui de le recruter. Mais que cherchait Sylvestre, oh que oui, si seulement il savait, il réfléchissait un instant, des bras droits, oui voila se qui avait besoin. Mais pourquoi proposer à un inconnu, juste parce qu'il torturait une jeune femme, mais cette femme était corrompue, oui corrompue, à coup sûr qu'elle se prostituait. Ah si Sylvestre réalisait qu'il n'était pas dans la vraie vie mais dans un jeu, un jeu dangereux, ou mourir est synonyme de mystère.

Sylvestre sursauta en entendant quelqu'un arriver, que se passait-il? Qui osait le déranger alors qu'il parlementait avec une future recrue? Il se tourna légèrement de côté, observant alors la nouvelle venue, ah! Sacrilège! Cette petite! Mais c'est! C'est la petite qu'il voulait recruter, qu'il à cherché dans toute la ville! La voila devant lui, à prend un sourire idiot, ou gêné, au choix. Hésitant, cherchant à partir, avait-elle peur? Sylvestre souria étrangement, un sourire assez incompréhensible, un mélange de haine profonde, d'une colère sans fond, puis d'amour, d'un amour prospère, puis de folie, une rage sans fin. Sylvestre bondit alors de son emplacement, attrapant les mains de la fillette en rose.

« Ah je t'ai cherché dans toutes la ville, quand je t'ai vu j'ai su que tu étais celle qui me fallait... Veux-tu m'épouser? Ah... Euh... Non... C'est pas la bonne parole... Ah oui! C'est bon je me rappel! Toi le Player Killer en tenue de panda, et toi, jeune fille au merveilleux ruban rose, souhaitez-vous rejoindre la guilde des Wild Cat, souhaitez-vous devenir un défenseur de l'ordre et détruire le fléau qui saccage notre terre, tuer les criminels que les gardes épargnes, faire régner la justice au côté de mon trône, sur le votre, en tant que mes bras droits! Oui oui je vois en vous deux personnes importante de cette futur grande guilde! Toi, le panda, le guide des Players Killers, ces nouveaux Players Killers, oui, ceux qui tueront pour la guilde, au nom de la guilde, car leur cible sont les pêcheurs, comme la gazelle que tu as laissé fuir, cette gazelle qui ne mérite pas de vivre! Toi jeune et ravissante demoiselle, qui guideront les personnes normales à travers le monde, dans le but de devenir le plus fort et battre les dieux! Acceptez-vous mon invitation? Celle de devenir mes associer?! »

Ah comme pouvait être fou Sylvestre, comme il ne pouvait pas le remarquer, cette folie qui doucement ronge son âme, son être, bientôt il deviendra une personne dépourvu de conscience, il à bien oublié son côté humain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: C'est quoi ton problème ?! [PV Sylvestre & Daydream]   Lun 20 Mai - 19:08

Oui. Bonsoir. Je n'aimais pas réellement l'ambiance ici, déjà que j'étais passée pour une fille relativement folle, l'idée oppressante d'être regardée avec amusement par les deux jeunes hommes était bien pire encore. Mais au delà de cette simple honte, se trouvait quelque chose de bien pire. L'homme tout en vert commençait à sourire, mais ... comment qualifier ça de sourire ? Ce n'était pas du tout un sourire. Ou du moins, il était trop inconnu pour être considéré comme tel. J'en ai peur. J'ai peur de ce sourire. Il est rassurant, et il est dangereux. Je ne veux pas le regarder, je ne veux pas. Il bondit vers moi, et pris mes mains. Je commençais à reculer, terrifiée, mais incapable de me libérer de son emprise -ou plutôt, de ses mains-.

Il commençait à parler, mais je ne pouvais l'entendre correctement, je faisais bien trop attention à ce sourire complètement malsain qu'il ornait sur son visage. J'essayais de garder mon calme, et je réussis en quelque sorte, mais avec bien du mal. J'ai pu d'une certaine manière entendre la fin de son discours. Ça parlait de rejoindre une guilde, dont je n'avais même pas entendu le nom. Mais, il semblerait qu'au final, cette guilde soit tout aussi malsaine que cet homme.

« Ah ... Pour quelles raisons, au final ? Tes idéaux sont quelques peu ... spéciaux. Pourquoi moi-, non, nous deux ? Qu'est-ce qu'y t'as poussé à nous choisir ? Pourquoi devrions-nous accepter ? Pourquoi tes idéaux sont aussi malsains que ce mot lui-même ?
... Et puis d'abord, qui es-tu ?! »


Remarque intéressante de ma part qui ne me suis même pas présentée, même si je doute que ce soit le cas du panda et de la personne totalement malsaine juste devant moi. Néanmoins, j'avais enfin réussi a redevenir calme. Je n'avais plus du tout cet air terrifié, et j'étais parvenue à une réponse à son offre qui, serra certainement définitive. Je n'avais pas du tout envie de traîner avec ces types. Mais pas du tout. J'aurais dut simplement rentrer dormir dans cette auberge. J'aurais dut le faire. Mais je ne l'ai pas fait et je regrette cet acte de curiosité.

Il se faisait de plus en plus tard, et la situation durait encore. Je ne savais pas réellement quoi dire, ni quoi faire, et il fallait juste que je me sorte de là sans problème. Il y avait juste une chose dont je devais m'assurer. Si on devait refuser, que nous ferrait-il ? Je suis peut-être trop prudente, mais les choses arrivent très vite. Je pense que ma prudence est justifiée, simplement après avoir vu un simple sourire de la part de l'homme en vert.

« Et .. si on devait refuser ? Tu exécuterais le plan que tu désires, et je parle surtout du but des PK dans ta guilde, éliminer les gêneurs ? Deviendrais-je un gêneur, ou suis-je simplement une personne qu'il te faut absolument quoi qu'il arrive, à un tel point que tu ne me ferrais aucun mal ? »

Je ne pose que des questions utiles ! L'inutilité et la futilité m'est prohibé dans le code qui m'a écrit pour me retranscrire dans ce monde virtuel ! Bien sûr, ces deux notions ne sont prohibés que dans mes questions, car au final je fais et pense beaucoup de ce genre de chose. Je suis désolée, mais il fallait vraiment que je m'assure de ce point. Je ne tiens pas à périr dans une futilité de ce genre, et j'aurais très bien pu accepter le temps qu'on oublie les termes de ce contrat des plus étranges puis partir l'air de rien après quelques mois de fréquentations. Et encore, je ne sais même pas si je pouvais survivre plusieurs mois avec eux. Je ne veux simplement pas, et donc je veux m'assurer de ma sécurité si jamais je refuse, et si jamais j'accepte.

« Ah ... et, tu pourrais t'éloigner ? Je ne suis pas réellement prête à recevoir ton "amour" débordant. »

J'essaie de faire de l'humour. Ça ne marche pas toujours.
En fait, ça ne marche pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: C'est quoi ton problème ?! [PV Sylvestre & Daydream]   Dim 26 Mai - 0:07

Cette situation était... Non, un seul mot -même plusieurs- ne pourrait définir cette situation. Je vais vous en faire une description la plus complète possible en tenant compte de ma flemmardise. Reprenons à l'arrivée de cette fille tout vêtu de rose bonbon. Rien que cette tenue était bizarre. Sérieusement, c'était tellement "girly" qu'elle pouvait éclairer toute la ruelle dans laquelle nous étions tous les trois. Même le type en vert avait une couleur que mes yeux appréciaient déjà un peu plus ! Mais passons. Le type en vert, c'est un lapin ou un kangourou. En tout cas, il saute. Il a bondit tellement rapidement pour attraper les mains de la fille, que je l'aurais à peine vu si je n'avais pas senti l'air sur mon visage, poussé par son bond. Et tout ça avec un sourire indéfinissable sur le visage. Très jolie sourire, je tiens à préciser.

Je vous passe le long discours qu'il tenu à la demoiselle. Qu'il nous tenu, ça me concernait aussi tient. En briefing, il voulait qu'on rejoigne sa guilde, en tant que sous-chef. La fille, sous-chef des joueurs, tout ce qu'il y a de plus banal, et moi, en tant que sous-chef des PK. Allait savoir pourquoi il voulait une guilde comme ça ! Je savais même pas que c'était possible de mélanger les deux. Et puis, ça ne risquait pas d'avoir des conflits internes ? Pourquoi prendre de tels risques pour des idéaux concernant un quelconque "ordre" à rétablir, une "justice". Il faut bien l'avouer, ce type avait perdu la tête. Non, mais, faut qu'un imbécile croit que ce jeu est une vraie vie pour qu'il pense à refaire la justice à sa façon. Enfin, la principale justice à laquelle on pense, aussi fou qu'on soit, c'est quelle justice on aura droit en sortant d'ici ? Y a-t-il même une justice à la création d'un tel jeu ? Parce que, ça se fait pas tous les jours les jeux comme ça !

Je m'égare. Je m'égarais vraiment car je partie dans une hilarité qui aurait pu être sans fin.

« Ah,ah !! Tu nous en tiens une belle couche pour nous demander de rejoindre ta guilde alors que tu ne sais même pas nos noms. »

Puis se fut au tour de la fille de parler. Elle semblait avoir toute sa tête. Peut-être même qu'elle était effrayée. Par le sourire ? J'comprends pas, je l'aime bien moi son sourire. En tout cas, elle avait posé une question intéressante, c'était qui ?

« D'accord avec la dame ! Pourquoi je viendrais dans ta guilde pour rétablir l'ordre alors que le désordre fait naître une telle panique donnant des cris de terreur magnifique ! »

Et puis, les questions, ça fusaient comme un essaim d'abeille qui vengerait son miel gâché par des gamins un peu trop farceur. Ouais, il y avait la demoiselle qui demander réponse ! C'est vrai que ce type pourrait nous tuer si on refusait. Il pourrait toujours sauver une princesse en détresse pour avoir un pseudo clean. Mais malgré tout...

« J't'aime bien quand même. Simplement pour penser que la "gazelle" est une pécheresse. Tu tiens pas une couche, tu tiens un bermuda ! »

Ah, ah, il en tient une, j'vous jure ! Je m'assis sur une caisse -peut-être que des marchands faisaient affaire pas très loin-, parce que j'avais tellement rigolé que je ne maîtrisais plus mes jambes. Pas envie de tomber.

« Ah ... et, tu pourrais t'éloigner ? Je ne suis pas réellement prête à recevoir ton "amour" débordant. »

... Ils veulent m'achever. J'essuyais une larme au coin de l'oeil, mon autre main posée sur mes jambes en tailleur. Cette situation est vraiment marrante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: C'est quoi ton problème ?! [PV Sylvestre & Daydream]   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est quoi ton problème ?! [PV Sylvestre & Daydream]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Problème extraction fichiers (ubuntu)
» La meilleure chose qui m’soit arrivée dans la vie c’est toi, mais tu sais quoi ? Le problème c’est que c’est aussi la pire !/Célio\
» [Dans le bus] C'est quoi son problème ?
» C'quoi ton problème ?! ELMYR MACFUSTY.
» Palmyr ♦ c'est quoi ton problème ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Now Saving... :: Corbeille :: ANCIENS RP-