AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Guide du forum  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur Lost Universe !
Forum RPG inspiré de Sword Art Online • Avatar manga 200*320px • 15 lignes minimum • Un staff présent • une bonne ambiance • De nombreux concours et activités ! • Plus de deux ans d'ancienneté !

♥ N’oubliez pas de voter pour nous toutes les deux heures !


Prédéfinis


Le forum est réouvert ! Le forum a été réinscrit sur les top-sites merci de voter pour nous !

 

 L'histoire sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Sam 25 Aoû - 10:59

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur. Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe. Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Sam 25 Aoû - 13:07

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur. Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe. Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où,
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Sam 25 Aoû - 13:11

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur. Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe. Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où. Le koala, armé d'une feuille de...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Sam 25 Aoû - 13:31

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur. Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe. Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où. Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Sam 25 Aoû - 13:40

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur. Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe. Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où. Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Sam 25 Aoû - 14:50

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur. Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe. Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où. Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Sam 25 Aoû - 16:55

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur. Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe. Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où. Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Sam 25 Aoû - 18:02

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur. Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe. Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où. Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Lun 27 Aoû - 6:12

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur.

Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe.

Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où.

Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. Heureusement, il restait le plus grand des lapinous ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Lun 27 Aoû - 8:07

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur.

Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe.

Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où.

Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. Heureusement, il restait le plus grand des lapinous, montrant fièrement ses deux dents de couleurs...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Lun 27 Aoû - 10:42

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur.

Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe.

Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où.

Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. Heureusement, il restait le plus grand des lapinous, montrant fièrement ses deux dents de couleurs aux asticots géants de la forêt équatoriale...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mar 28 Aoû - 11:08

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur.

Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe.

Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où.

Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. Heureusement, il restait le plus grand des lapinous, montrant fièrement ses deux dents de couleurs aux asticots géants de la forêt équatoriale, qui prirent peur. ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mar 28 Aoû - 11:36

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur.

Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe.

Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où.

Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. Heureusement, il restait le plus grand des lapinous, montrant fièrement ses deux dents de couleurs aux asticots géants de la forêt équatoriale, qui prirent peur. Un hélicoptère couleur arc-en-ciel commença à ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mar 28 Aoû - 13:06

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur.

Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe.

Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où.

Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. Heureusement, il restait le plus grand des lapinous, montrant fièrement ses deux dents de couleurs aux asticots géants de la forêt équatoriale, qui prirent peur. Un hélicoptère couleur arc-en-ciel commença à envoyer des peluches d'ours partout dans le ciel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mar 28 Aoû - 13:44

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur.

Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe.

Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où.

Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. Heureusement, il restait le plus grand des lapinous, montrant fièrement ses deux dents de couleurs aux asticots géants de la forêt équatoriale, qui prirent peur. Un hélicoptère couleur arc-en-ciel commença à envoyer des peluches d'ours partout dans le ciel, qui explosèrent une fois par terre et ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mar 28 Aoû - 13:45

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur.

Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe.

Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où.

Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. Heureusement, il restait le plus grand des lapinous, montrant fièrement ses deux dents de couleurs aux asticots géants de la forêt équatoriale, qui prirent peur. Un hélicoptère couleur arc-en-ciel commença à envoyer des peluches d'ours partout dans le ciel, qui explosèrent une fois par terre et créèrent une armée de mini-ours en peluche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mar 28 Aoû - 15:36

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur.

Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe.

Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où.

Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. Heureusement, il restait le plus grand des lapinous, montrant fièrement ses deux dents de couleurs aux asticots géants de la forêt équatoriale, qui prirent peur. Un hélicoptère couleur arc-en-ciel commença à envoyer des peluches d'ours partout dans le ciel, qui explosèrent une fois par terre et créèrent une armée de mini-ours en peluche.

Pendant ce temps là, au milieu de la mer en guimauve rose ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mar 28 Aoû - 16:41

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur.

Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe.

Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où.

Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. Heureusement, il restait le plus grand des lapinous, montrant fièrement ses deux dents de couleurs aux asticots géants de la forêt équatoriale, qui prirent peur. Un hélicoptère couleur arc-en-ciel commença à envoyer des peluches d'ours partout dans le ciel, qui explosèrent une fois par terre et créèrent une armée de mini-ours en peluche.

Pendant ce temps là, au milieu de la mer en guimauve rose des bâtonnets de crabes se révoltaient contre
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mer 29 Aoû - 2:18

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur.

Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe.

Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où.

Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. Heureusement, il restait le plus grand des lapinous, montrant fièrement ses deux dents de couleurs aux asticots géants de la forêt équatoriale, qui prirent peur. Un hélicoptère couleur arc-en-ciel commença à envoyer des peluches d'ours partout dans le ciel, qui explosèrent une fois par terre et créèrent une armée de mini-ours en peluche.

Pendant ce temps là, au milieu de la mer en guimauve rose des bâtonnets de crabes se révoltaient contre des fraises tagadas géante sur une baleine...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mer 29 Aoû - 8:43

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur.

Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe.

Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où.

Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. Heureusement, il restait le plus grand des lapinous, montrant fièrement ses deux dents de couleurs aux asticots géants de la forêt équatoriale, qui prirent peur. Un hélicoptère couleur arc-en-ciel commença à envoyer des peluches d'ours partout dans le ciel, qui explosèrent une fois par terre et créèrent une armée de mini-ours en peluche.

Pendant ce temps là, au milieu de la mer en guimauve rose des bâtonnets de crabes se révoltaient contre des fraises tagadas géante sur une baleine, leurs lançant des...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mer 29 Aoû - 10:50

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur.

Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe.

Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où.

Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. Heureusement, il restait le plus grand des lapinous, montrant fièrement ses deux dents de couleurs aux asticots géants de la forêt équatoriale, qui prirent peur. Un hélicoptère couleur arc-en-ciel commença à envoyer des peluches d'ours partout dans le ciel, qui explosèrent une fois par terre et créèrent une armée de mini-ours en peluche.

Pendant ce temps là, au milieu de la mer en guimauve rose des bâtonnets de crabes se révoltaient contre des fraises tagadas géante sur une baleine, leurs lançant des seringues remplies de jus d'ananas ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Ven 21 Sep - 16:34

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur.

Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe.

Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où.

Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. Heureusement, il restait le plus grand des lapinous, montrant fièrement ses deux dents de couleurs aux asticots géants de la forêt équatoriale, qui prirent peur. Un hélicoptère couleur arc-en-ciel commença à envoyer des peluches d'ours partout dans le ciel, qui explosèrent une fois par terre et créèrent une armée de mini-ours en peluche.

Pendant ce temps là, au milieu de la mer en guimauve rose des bâtonnets de crabes se révoltaient contre des fraises tagadas géante sur une baleine, leurs lançant des seringues remplies de jus d'ananas accompagnées de quelques queues de sirènes plutoniennes aux oreilles de lapin assortis aux seringues ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Jeu 13 Déc - 22:44

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur.

Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe.

Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où.

Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. Heureusement, il restait le plus grand des lapinous, montrant fièrement ses deux dents de couleurs aux asticots géants de la forêt équatoriale, qui prirent peur. Un hélicoptère couleur arc-en-ciel commença à envoyer des peluches d'ours partout dans le ciel, qui explosèrent une fois par terre et créèrent une armée de mini-ours en peluche.

Pendant ce temps là, au milieu de la mer en guimauve rose des bâtonnets de crabes se révoltaient contre des fraises tagadas géante sur une baleine, leurs lançant des seringues remplies de jus d'ananas [b] accompagnées de quelques queues de sirènes plutoniennes aux oreilles de lapin assortis aux seringues du grand...
Revenir en haut Aller en bas
« Sword of Darkness »
avatar
« Sword of Darkness »

✖ Date d'inscription : 25/05/2013

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Sam 25 Mai - 18:56

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur.Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe.Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où.Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. Heureusement, il restait le plus grand des lapinous, montrant fièrement ses deux dents de couleurs aux asticots géants de la forêt équatoriale, qui prirent peur. Un hélicoptère couleur arc-en-ciel commença à envoyer des peluches d'ours partout dans le ciel, qui explosèrent une fois par terre et créèrent une armée de mini-ours en peluche.Pendant ce temps là, au milieu de la mer en guimauve rose des bâtonnets de crabes se révoltaient contre des fraises tagadas géante sur une baleine, leurs lançant des seringues remplies de jus d'ananas accompagnées de quelques queues de sirènes plutoniennes aux oreilles de lapin assortis aux seringues du grand dauphin orange bourré ayant avalé trois kilos de cocaïne par les branchies ...



~ Thème Song ~ Ma fiche de présentation ~ Demande RP ~ MP ~
Cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Hunter Green »
avatar
« Hunter Green »

✖ Date d'inscription : 30/05/2013

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   Mar 27 Aoû - 20:22

Il était une fois un petit pingouin rose nommé Jean-Jacques, qui se promenait dans de la chantilly car il avait trop bu d'alcool et qu'il s'était retrouvé dans un monde de cupcake. Alors qu’il marchait, une tragédie survint. Il se rendit compte qu'il avait perdu ses chaussures, et qu'il marchait donc pieds nus. Il avait marché sur du houx et avait commencé à gueuler que soi-disant, il ne ressentait pas la douleur.

Soudain, des phoques arrivèrent en entendant ses "cris", il décida de danser la Macarena. Il eut un instant de silence puis, les phoques sortirent des flingues. Ils commencèrent à s’entre-tuer, mais un extraterrestre jouant de l'harmonica sur un lamantin apparu et soudain le pingouin se mit à sangloter. Les larmes du pingouin étaient en réalité des eskimos glacés à l'écureuil qui attirèrent un yéti fan des nénuphars roses goût menthe.

Il mangea alors les glaces en tapotant le dos gentiment de son pauvre ami qui se vit dégouté d'avoir été ainsi léché par un animal primitif du genre humain. Soudain, un koala géant sorti de nulle part et sortit une licorne arc-en-ciel avec un slip sur la tête d'on-ne-sait-pas-où.

Le koala, armé d'une feuille d’eucalyptus, commença à s'aiguiser ses griffes roses et vertes, puis une pastèque sous un bras fonça tête baissé contre un arbre, qui bougea et s'avéra être un cerisier envoûter par un pancake hawaïen qui vomit ses tripes. Heureusement, il restait le plus grand des lapinous, montrant fièrement ses deux dents de couleurs aux asticots géants de la forêt équatoriale, qui prirent peur. Un hélicoptère couleur arc-en-ciel commença à envoyer des peluches d'ours partout dans le ciel, qui explosèrent une fois par terre et créèrent une armée de mini-ours en peluche.

Pendant ce temps là, au milieu de la mer en guimauve rose des bâtonnets de crabes se révoltaient contre des fraises tagadas géante sur une baleine, leurs lançant des seringues remplies de jus d'ananas accompagnées de quelques queues de sirènes plutoniennes aux oreilles de lapin assortis aux seringues du grand dauphin orange bourré ayant avalé trois kilos de cocaïne par les branchies , ses fraises tagadas répondirent à cette attaque en chantant du Justin Bieber et...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'histoire sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» L'histoire sans fin
» Histoire sans queue ni tête
» [Menue-tâche] Histoire sans parole… ou presque. (Kinimo)
» L'histoire sans fin...
» L'histoire sans queue ni tête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Now Saving... :: Corbeille-