AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Guide du forum  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur Lost Universe !
Forum RPG inspiré de Sword Art Online • Avatar manga 200*320px • 15 lignes minimum • Un staff présent • une bonne ambiance • De nombreux concours et activités ! • Plus de deux ans d'ancienneté !

♥ N’oubliez pas de voter pour nous toutes les deux heures !


Prédéfinis


Le forum est réouvert ! Le forum a été réinscrit sur les top-sites merci de voter pour nous !

 

 Cassiopée x je voulais devenir une étoile. J'ai pourtant suivit ta voie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Cassiopée x je voulais devenir une étoile. J'ai pourtant suivit ta voie.    Dim 16 Sep - 23:12



© tumblr
Introduction

• Pseudo: Cassiopée, parce qu'elle voulait toucher les étoiles avec lui. Elle a alors chercher constellation sur le net, et le nom sonnait bien, il sonnait doux, doux comme son amour pour lui. Douce comme elle le serait si il était là, à ses cotés.
• Prénom: Gabrielle. Elle a toujours eu l'impression que le nom fut choisit à cause de sa date de naissance. Soit, c'est peut-être la vérité.
• Nom: Breault. C'est celui de sa mère, sa mère pour qui elle pleure, sa mère pour qui elle vit.
• Métier: Chevalier, parce qu'elle ne savait pas quoi prendre, elle était là en train d'hésitez quand la vie de son ''chum'' est probablement en danger.
• Age: 19 ans. C'est une enfant, une adolescente et une adulte. Elle a encore la peur dans ses rêves, elle pense encore avoir le droit de faire des conneries quand elle habite en appartement. Il serait temps qu'elle allume ses lumières.
• Groupe: Joueur. Comme si vraiment elle serait dans les jeux vidéos, elle, quand elle a de la difficulté a jouer plus de 1 heure en ligne.

Et en vrai?

• Prénom/Pseudo: mint.ki
• Comment avez vous connu le forum?: partenariat.
• Suggestion d'amélioration: pas le moins du monde.
• Avatar: Gumi - Vocaloid.
• Personnage prédéfinis ? [ ✗ ]
Caractère & physique

Une constellation. Intouchable, mais si jolie de loin. On s’avance vers elle et plus elle s’éloigne de nous. Effrayée, craintive, cette partie du ciel qui ne nous appartiendras jamais. Car Cassiopée, elle cherche. Elle cherche son amant, son amour, sa vie dans ce monde. Elle cherche celui à qui elle est dévouée, celui qu’elle protègera de son propre corps pour lui laisser vie sauve. On a tous essayé de lui retirer son histoire de ses lèvres, mais les larmes aux yeux, si sensible Cassiopée, elle pleure. Sa voix tremble, comme un enfant qui vient de faire une bêtise. Elle déglutit, retiens son souffle. Se cache le visage dans ses mains, tremblant, soupirant, pleurant. Sensible Cassiopée. On tend les doigts, elle se retourne et repart sa course, comme une fugitive. De quoi a-t-elle peur ainsi ? Si maladroite, si perdue, ça se voit dans ses yeux qu’elle n’était pas prête. Pas prête à partir à sa recherche, pas prête. Ses courts cheveux verts nous attire les yeux, si elle voulait se camoufler dans les arbres, c’est peine perdue. Elle bouge tellement qu’on pourrait l’entendre à des milles. Elle pleure tellement qu’on pourrait reconnaitre sa voix. Et pourtant, elle ne veut l’aide de personne. Cramponnée dans son coin, où marchant, courant rapidement, elle refuse tout le monde, elle appelle son nom, encore et encore. Elle se mord les lèvres, quand elle croit l’avoir trouvé, et finalement se rends compte les larmes aux yeux, dans ses grands yeux verts forêt, qu’elle s’est trompée. Alors, elle penche la tête, joue avec ses pieds sur le sol, tousse légèrement et s’excuse. Elle ravale ses paroles, elle ravale son élan qu’elle a eu vers lui. Elle re-déglutit, tourne le dos, salut de la main et s’en va.


Cette constellation vous saluera peut-être un de ses jours, vous demandera peut-être quelque information. Elle cherche un dénommé Tzilo, probablement. Elle est presque sûre qu’il aurait utilisé ce pseudo. Elle essuie sa jupe de boue, elle semble si joyeuse quand vous lui annoncez avoir entendu ce nom quelque part, à gauche ou à droite. Elle semble tellement fragile, mais si courageuse. Courageuse d’avancer d’elle-même. Mais elle est stupide dans un même temps. Si sa quête principale est de retrouver celui à qui elle dévoue tout, comment fera-t-elle si elle meurt. Enfin, c’est son problème. Cassiopée, elle vous ignore à la limite, elle évite les combats au maximum, elle se cache, attends, et quand les sons ont disparues, elle ressort sa tête lentement, inspectant les lieux et continue sa route. Je ne sais même pas si elle viendrait vous aider, sauf si vous lancez « J’ai des informations pour toi. » Elle se fera haïr, j’en suis sûr. Haïr parce qu’elle aime trop haïr parce qu’elle est fâchée, enragée après son foutu petit-ami qui ne lui répondait pas. Cassiopée, si vous l’agacer, elle risque de vous balancez des salades, boudez, crier. Vous aurez probablement envie de lui tranchez la gorge, mais vous ne le ferez pas, parce que vous savez qu’au final, c’est une vie humaine, une vraie, qui glissera dans vos doigts. Tout comme elle. Elle s’en rend bien compte, elle sait qu’il y a quelque chose qui cloche. Alors, elle n’attaque personne, elle ne tuera probablement jamais. Pourtant, elle a choisi Chevalier. Elle ne savait probablement pas que c’était une décision risqué, mais elle est un peu stupide, je vous l’avais déjà dit. Elle a simplement fermé ses yeux et cliquez sur un choix au hasard.

Cassiopée, imposante Cassiopée. Elle rêve d’étoiles, d’enfants et de gourmandise. Elle est vraiment mignonne quand elle vous raconte ses rêves les plus fous. Elle voudrait construire sa maison avec lui, retroussez ses manches, faire les plans. Elle a le regard un peu triste quand elle vous parle d’enfant. Son chat, Mocha, semble être son bébé son protégé, et parfois, on a même l’impression qu’elle l’entend. Elle entend de loin le téléphone de chez elle sonne. Sa mère, ses amis, les personnes qui les entouraient doivent tellement s’inquiéter. Du haut de son mètre 74, elle s’enferme sur elle-même, réfléchis par mille et une façons de s’en sortir. Oui, elle ne pense qu’à lui, et en même temps qu’à elle, mais en même temps, on la comprend. Qui ne veut pas sortir d’ici vivant. Elle transporte cette épée comme le poids du monde sur son dos, elle se couvre, elle se cache dans les abris. Elle dort 8 heures seulement, prends son repas rapidos-presto, et repars. Elle devrait peut-être se faire des amis ici aussi, mais elle pense tous d’eux qu’il s’agit de no-life, de geek. Qui est le con qui a créé ce jeu stupide. Qui sont les cons qui ont testés ce jeu et qui n’ont pas vu les problèmes, les bugs ? C’est pourtant leur foutu job. Elle stresse, elle retient son souffle, compte les jours. Aujourd’hui, j’avais un examen, demain, c’est la fête à une ou à l’autre. Merde, le monde doit se demander ce qui se passe. Je suis morte, morte, morte. Ses doigts claquent lorsqu’elle est contre une table ou autre, frénétique.

Je ne sais pas ce qui deviendra de Cassiopée. Comprendra-t-elle un jour que ce n’est pas tout le monde ici qui voulait être enfermé. Est-ce qu’elle reprendra enfin la tête qu’elle portait avant de foutre le casque sur la tête. Elle a beau être un peu hypocrite en vrai, parlé dans le dos de son amie qui se colle beaucoup trop après lui, elle peut être très sympathique. Oh, je ne vous l’avais pas dit, elle est jalouse, jalouse comme pas dix. Si jamais elle apprend que vous avez tentez quoi que ce soit, je crois qu’elle vous coupe la tête. Elle vous coupera la tête comme nulle autre, et même si vous la poignardez, elle risquera probablement de finir par vous tuez elle aussi. Possessive, tête de mule, elle a son sale et foutu mauvais caractère. Elle fait une mauvaise publicité, elle semble tellement gentille, drôle et compréhensible en vrai. Il faut dire qu’elle a peur, peur de le perdre, car pour elle, il ne lui reste que lui, que lui dans son monde. Pour elle, cet homme, sa mère, ses frères et sa sœur ne font qu’un, elle ne saurait probablement pas qui sauver, elle hésiterait. Alors, oui, Cassiopée à un cœur. Elle a beau sembler si loin, elle possède ce que tout le monde possède. Ce qui fait que vous vivez, que vous êtes la derrière votre écran a vous demandez si un jour, je vais en avoir fini de parler d’elle. Ce cœur qu’elle possède sous son faible D.

Alors, pour changer, pour porter une couleur qu’elle ne portera jamais IRL, elle a tenté le vert. Parce que vert c’est rendue la nouvelle tendance en matière de teinture. La couleur des sirènes, la couleur de la mer quand elle n’est pas vraiment belle. Elle a tenté tout avec un arrière-gout de vert, son avatar par elle et pour elle. Pour une fois, elle n’a pas vu la vie en rose. Probablement en choisissant ce qui semblait le plus joli, elle a pris le ventre plat et musclé, contrairement à son ventre de bébé à elle. Elle a choisi l’avatar attirant, plutôt que celui effrayant, car Cassiopée, elle aime ce qui est mignon, ce qui est à la mode. C’est une fille, que voulez-vous. Une fille qui adore les bonbons, qui est probablement manipulable et menteuse, car elle ne veut pas paraitre nulle, elle ne veut pas paraitre mauvaise. Elle veut qu’on la respecte, alors, elle se donne parfois des airs un peu ridicule, même si on la prend toujours un de ses jours les larmes aux yeux. Cassiopée, tendre Cassiopée, pourquoi pleures-tu encore aujourd’hui ? On m’a menti, on m’a dit qu’il serait ici. Alors, on veut la prendre dans nos bras, mais elle refuse, elle nous repousse. Elle nous repousse comme si on ne valait rien, et c’est vraiment l’impression qu’elle nous donne. Elle remonte les bottes de cuir, elle attrape son arme et reprend sa route, comme à chaque fois qu’on tente de faire quelque chose pour elle. Parce qu’elle est trop fière, parce qu’elle veut montrer qu’elle est capable de tout faire par elle-même, bornée petite Cassiopée. Mais l’amour rend aveugle, l’amour rend fou, alors, je ne lui en voudrais pas, car je suis la même qu’elle. J’aime, et ce pour toujours.




Histoire


Spoiler:
 

Gabrielle, tu vois cette constellation ? Il s’agit de Cassiopée.

L’enfant releva son regard, ses cheveux châtains retournant dans son dos. Elle fixa de loin la constellation. Elle savait que les étoiles étaient intouchables, que personne n’avait réussi à les atteindre, pourtant, dans son cœur d’enfant, elle portait dans son cœur l’espoir de rapporter à sa mère β Cassiopeiae, une des étoiles primaire de la constellation. Elle sourit de ses yeux pairs à sa mère, se relevant de sur le gazon et essuyant ses fesses. Un peu grassouillette et toute petite pour son âge, elle regarde de dos sa sœur déjà partie dans la rue de leur bloc appartement, dans le quartier nord de Montréal. La petite brunâtre prend son temps, fixant le ciel et priant pour être capable un jour de le toucher. Tenant la main à sa mère elle remonte la rue lentement, regardant autour les autres personnes qui quittent la piste cyclable et le parc. Ça faisait déjà une vingtaine de minutes que les feux d’artifices étaient finis, mais plusieurs familles étaient restées ce soir-là sur les lieux. Elle demanda à sa mère si elle pouvait aller dire bonne nuit à sa meilleure amie qui quittait elle aussi la piste. Un au revoir, un signe de main, et elle se glisse sous le bras de sa mère qui tient la porte barré. Cette nuit-là, elle rêvera pour la première fois des étoiles, parce que ce fut la dernière chose à laquelle elle pensa avant de s’endormir.

Il n’est pas vraiment obligatoire de parler de toute son enfance. Gabrielle a toujours été une enfant silencieuse en classe, à l’écoute et en général chouchoute des professeurs de par son intelligence mais aussi de par sa créativité. Toujours avec pleine d’idée dans la tête, l’enfant ne cesse jamais de parler, d’inventer et de raconter. Elle invente des histoires complètement farfelues, incroyable et sans dessus dessous, qu’elle soit devant sa classe, devant sa mère, devant ses amies, elle a toujours quelque chose de croustillant à raconter. Les crayons de couleurs, les craies, la peinture et les feuilles sont ses meilleurs outils de créations, et pourtant, dans le futur, elle n’aura aucun don. Vous remarquerez, dans son histoire, nous entendrons jamais parlez de son père, car ça ne sert à pas grand-chose. Pourquoi parler de quelqu’un qu’elle ne connait pas, qu’elle n’a vu que lorsqu’elle était encore à l’âge où le lait et les petits pots de légumes mélanger étaient ses repas ? Elle le perdra de vu pendant l’année de ses deux ans, celui-ci obnubilé par la drogue, l’alcool et l’autre mauvaise chose de sa vie. Elle apprendra à ses 15 ans que celui-ci est mort, suicidé, pendu, en Gaspésie, où il était né, ni un choc, ni un traumatisme. C’est comme si on lui annonçait qu’un inconnu venait de mourir. Ça ne lui fait ni chaud, ni froid. Et elle apprends beaucoup par la suite sur lui, sa mère lui raconte les récits, les moments, les pourquoi du comment. Gabrielle se sent presque mal de n'avoir pas pleurer pour lui, pourtant. Elle préfère cela plutôt que d'avoir grandit avec un homme qui ne méritait point sa mère. Et les hommes se multiplieront, un, deux trois. Ils seront tous pires les uns que les autres. Le premier la trompe, le second boit à n'en plus finir, le dernier, le dernier, ce fut le pire. Entre temps, sa mère donnera naissance à trois garçons, trois. Le premier avec 5 ans différence avec notre Gabrielle, ;les deux autres, presque 12 et 13 ans. Elle perdra contact avec le plus vieux qui partira vivre avec son père.

Elle haussa les épaules, regardant par la fenêtre la neige tomber. Ça n’avait rien changé à sa vie d’avoir 9, 10, 11, 15 ans. Peu importe l’année, c’était toujours la même routine. Ils se dépêchaient le matin à faire leur valise et prenait la route pour la demeure de ses grands-parents. Noël, c’était demain, et aujourd’hui, c’était sa fête. Sa fête à elle, et ça devait être sa journée, mais la plupart des personnes l’oubliaient, trop préoccupé avec les préparatifs de noël. Elle soupire, regarde les plaines se remplirent de teintes blanches. Étant la deuxième plus jeune, les cousins et cousines l’ignorent presque tous, ainsi que les ongles qui sont trop occupés derrière leur cartes et les tantes avec les repas. Elle tourne la tête, regarde la crèche sous le sapin décorer. C’est sa fête à lui aussi, et tout le monde l’entoure. Contrairement à elle. Les jours rouges, elle quitte le bord de la fenêtre et se grouille vers la sortie. Sur le sol, elle enfile ses bottes, son manteau, son foulard. Ses écouteurs se glissent dans ses oreilles, la musique monté au maximum et elle quitte la maison décoré pour cet évènement si important qu’est noël. On ne remarquera que lors du souper lorsqu’une place vide se présentera autour de la table… la journée de ses 13 ans qu’elle est dehors depuis plus de deux heures, entre les deux arbres devant la maison, écoutant les diverses chansons que continent son lecteur mp3. Elle ignore les personnes lorsqu’ils viennent la chercher, les larmes aux yeux, les émotions sur le bord de sauter. Elle s’écrit, crie toute sa peine. Pourquoi, pourquoi elle, elle n’a pas une fête normale ? Pourquoi elle ne peut jamais avoir ses amies, pourquoi tout le monde l’oubli. Y’a jamais personne qui veut passer cette journée avec elle. Elle pleure, pleure, et prends les jambes à son cou.

Elle reviendra les rejoindre quelques minutes plus tard, les yeux rouges après avoir pu apercevoir la constellation au-dessus de sa tête. Elle ne dit pas un mot, elle ne fait pas un commentaire. Elle mange son assiette, dans le silence, elle est tellement mal d’avoir agi ainsi. Elle finit le dessert, annonce qu’elle a mal au ventre et remonte dans la chambre de sa mère. Ce soir, le matelas semblera être la meilleure chose qui lui tiendra compagnie, avec la musique dans ses oreilles et la lueur de Cassiopée dans sa fenêtre. Vous comprendrez que cette histoire ne changera rien. Elle restera toujours invisible la journée de sa fête, et cela ne fera que la rendre encore plus enfermée et seule, avec les rares amies qu’elle se fera au secondaire. Secondaire qui sera difficile. Difficile et très inapprécié. Silencieuse en classe, dans les premières de classes, avec une ou deux amies, tout au plus, qui ne savent même pas dans quel coin elle habite, ni même quel est le jour de sa fête.

Avec les mois, elle finira par se dire que le meilleur moyen de se faire des amis est de se faire une coquille, s’inventer une vie. Après avoir passée des étés sur son ordinateur cumulant les heures d’animes, de mangas et de forums de rôle Play. Elle est tannée d’être seule, et sur le seuil de ses 16 ans, elle s’ouvre, si on peut dire ainsi. Elle rencontre quelques filles qui se connaissent déjà toutes. Pas toute de bonne influence. L'une fume, l’une se drogue et l’autre boit, et pourtant, elle écrasera ses principes pour ne plus être seule, pour que quelqu’un simplement lui tiennent compagnie quand son cœur est sur le point d’exploser. Et pourtant, jamais elle ne se videra vraiment. Pendant ses années, elle tombera amoureuse d’une fille avec qui les rps se cumulaient un par-dessus l’autre. Relation à distance de près de 9 heures d’avion, mais relation tout de même ou elle investira des nuits blanches et fera tomber ses notes scolaires. Elle tombera dans les élèves moyennes, avec un secret d’homosexualité sur le dos, une visite par semaine chez la psychologue pour comportement brutale et agressif envers sa mère. Mère qui pendant son enfant, elle voulait protéger à tout point.

L’été de ses 18 ans, elle participera à une convention d’animes et mangas, où elle fera rencontre de personnes avec qui elle gardera contact. Et pendant les 7 mois suivant, les relations se cumuleront, relations qui seront complètement sans cœur, sans fondement. Pour être moins seule, elle sortira avec une, deux trois, quatre personnes, toutes des filles, qui finiront toutes par la laisser tomber. On dirait qu’elle n’aime pas assez, je ne t’aime pas assez, je crois que je suis amoureuse d’une autre personne. Son seul réconfort était un ami avec qui elle parlait régulièrement, sur un réseau social. Elle passait ses nuits blanches, travaillait de soirée et lui parlait toute la nuit qui suivait. Conne comme elle était, elle ne réalisa que quelques mois plus tard les sentiments qu’elle éprouvait à son égard.

Hey, je t’appelle depuis 40 minutes. Est-ce que tu peux quitter?

Elle se tient prêt de lui, frappant sur le casque que son copain à sur sa tête depuis maintenant trois jours. Elle soupire, les joues rouges de fureur. Elle regarde l’emballage du jeu, le lançant sur le sol et le piétinant sous son talon. Elle lance par la suite le téléphone sonnant depuis maintenant 15 minutes. Les larmes montent à ses yeux. Alors, elle est si peu importante que ça ? Il n’est même pas capable de se rendre compte que ça fait trois jours, trois jours qu’il est enfermé là-dessus ? Son cœur se serre et sa main claque de toute sa force au niveau du visage de son copain. Elle a envie de vomir, de tout gerber. Si elle avait su que ce jeu ruinerait le couple si important pour elle, un jeu de 3 jours prendrait le dessus sur une relation durant depuis plus de un an, une relation en appartement, se supportant mutuellement. Elle qui pensait avoir fait le bon choix. Elle tient son ventre, se rappelant l’avortement auquel elle a dû faire face et sent son chat se glisser entre ses jambes. Pleurant, elle le prend contre elle, courant vers sa chambre et en claquant la porte. Elle pleure, elle pleure et ne comprends pas pourquoi il ne vient pas. D’habitude, quand elle claque la porte, il se sent tellement mal qu’il vient dans les secondes qui suivent. Elle ne comprend plus rien, pourtant, ils étaient tellement bien, qu’est ce qui se passe avec ce foutu jeu dont elle ne sait même pas le nom ! Est-ce qu’il serait complètement couper du son et du temps extérieur que ceci l’empêcherai de se rendre compte qu’elle est là, elle aussi. Aurait-il rencontré une fille plus intéressante sur ce jeu ? Alors, elle sert son chat plus fort. Encore et encore.

Le casque, le casque qui était depuis 3 jours sur le bureau, s’enfilent lentement sur la tête. Elle soupire, si c’est le seul moyen d’avoir un contact avec. Son avatar se forme à son image, et rapidement, elle se retrouve dans le jeu. Dès les premières secondes, quelque chose clochent. Pourquoi y a-t-il autant de connecté…. C’est presque impossible que presque tous les joueurs de partout dans le monde soit présent, en même temps. Elle se sent légèrement conne, elle entend le téléphone sonner devant elle et de son regard, elle cherche le bouton de déconnexion. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Aucun. Ainsi, Gabrielle, Cassiopée, tombera folle.

Elle passera des jours et des jours dans une auberge à pleurer, pleuré, pleuré, la voix résonnant dans sa tête. Alors, elle est coincée. Surtout avec ses compétences en matière de jeu. Elle pleure, crie, personne ne l’approche vraiment. Elle tourne en rond, ne sait vraiment plus quoi faire. Elle tousse, s’étouffe. Elle s’endort sur la surface de bois, se réveille et redevient folle. Elle ne sait pas depuis quand elle est là, mais maintenant, elle a probablement 20 ans, ou elle s’y rapproche considérablement. Encore une fois, elle sera seule à sa fête, personne ne fera attention à elle. Elle reste silencieuse, et pourtant, elle a tellement mal. Elle repense à son copain, elle repense à son chat, elle repense aux rêves qu’elle avait. Elle repense à tout. Et elle prend la décision de se relever. Elle essuie ses larmes, elle oublie cette folie qui la hante. Elle retrouvera Tzilo, elle retrouvera l’homme de sa vie, elle retournera avec lui dans le monde réel. Elle continuera ses études, elle commencera à travailler, elle mettra au monde un fils ou une fille. Elle sera la première et en même temps la deuxième à être niveau 100, pour lui, pour eux. Et. Elle fêtera sa fête avec lui.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cassiopée x je voulais devenir une étoile. J'ai pourtant suivit ta voie.    Dim 16 Sep - 23:17

    Bonne chance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cassiopée x je voulais devenir une étoile. J'ai pourtant suivit ta voie.    Dim 16 Sep - 23:22

Welcome & bonne continuation pour ta fifiche
Revenir en haut Aller en bas
« A name for a day »
avatar
« A name for a day »

✖ Date d'inscription : 10/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Cassiopée x je voulais devenir une étoile. J'ai pourtant suivit ta voie.    Dim 16 Sep - 23:27

Bienvenue & bon courage pour ta fiche ^^


#893e49
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cassiopée x je voulais devenir une étoile. J'ai pourtant suivit ta voie.    Lun 17 Sep - 6:45

Welcome and Good Luck.
(Il semblerait que ta fiche déforme un peu le forum. °° & Sinon, j'adore ton avatar. ~)
Revenir en haut Aller en bas
« Wounded Warsong »
avatar
« Wounded Warsong »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Cassiopée x je voulais devenir une étoile. J'ai pourtant suivit ta voie.    Lun 17 Sep - 8:09

Bienvenue à toi, amuse-toi bien ici !

Je mets juste ta photographie sous balises spoil afin que celle-ci ne déforme plus le forum.


Absente pour un long moment. Peu disponible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesjdr.frbb.net/
« Sword of Omens »
avatar
« Sword of Omens »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Cassiopée x je voulais devenir une étoile. J'ai pourtant suivit ta voie.    Lun 17 Sep - 10:33

    Bienvenue sur le forum, bon courage pour la suite de ta fiche et très jolie avatar au passage :07:








Personnage non-joueur mais je réponds aux mps :)
Absente du vendredi soir au lundi matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostuniverse.frbb.net
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cassiopée x je voulais devenir une étoile. J'ai pourtant suivit ta voie.    Lun 17 Sep - 14:44

Je ne sais pas quoi rajouter à mon histoire, alors, plutôt que de chercher, je vais dire que c'est complet.

et merci à vous ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cassiopée x je voulais devenir une étoile. J'ai pourtant suivit ta voie.    Lun 17 Sep - 17:27

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
« Sword of Omens »
avatar
« Sword of Omens »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Cassiopée x je voulais devenir une étoile. J'ai pourtant suivit ta voie.    Mar 18 Sep - 17:45

C'est fini ? Car la petite icon dit que c'est encore en cours ^^'








Personnage non-joueur mais je réponds aux mps :)
Absente du vendredi soir au lundi matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostuniverse.frbb.net
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cassiopée x je voulais devenir une étoile. J'ai pourtant suivit ta voie.    Mar 18 Sep - 18:28

Oui, désolée, je voulais rajouter quelques éléments, mais J'ai oublié.
Revenir en haut Aller en bas
« Sword of Omens »
avatar
« Sword of Omens »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Cassiopée x je voulais devenir une étoile. J'ai pourtant suivit ta voie.    Mer 19 Sep - 21:49

Quelle jolie fiche que voilà avec un personnage très intéressant !



Félicitation Cassiopée tu es de niveau 29, tu peux commencer le rp ! N'hésites pas a recenser ton avatar et demander un rang.








Personnage non-joueur mais je réponds aux mps :)
Absente du vendredi soir au lundi matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostuniverse.frbb.net
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cassiopée x je voulais devenir une étoile. J'ai pourtant suivit ta voie.    Jeu 20 Sep - 2:33

Merci beaucoup ♥ :3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Cassiopée x je voulais devenir une étoile. J'ai pourtant suivit ta voie.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Cassiopée x je voulais devenir une étoile. J'ai pourtant suivit ta voie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Do' ¤ A trop vouloir se rapprocher des étoiles, on finit par devenir une étoile filante.
» Pour devenir partenaire
» Astuce pour devenir riche ou "moyen"
» [vidéovocale] Comment devenir admin ?
» Une quête pour devenir un pirate !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Now Saving... :: Corbeille :: ANCIENNES FICHES-