AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Guide du forum  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur Lost Universe !
Forum RPG inspiré de Sword Art Online • Avatar manga 200*320px • 15 lignes minimum • Un staff présent • une bonne ambiance • De nombreux concours et activités ! • Plus de deux ans d'ancienneté !

♥ N’oubliez pas de voter pour nous toutes les deux heures !


Prédéfinis


Le forum est réouvert ! Le forum a été réinscrit sur les top-sites merci de voter pour nous !

 

 Recto's background. #fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Recto's background. #fini   Jeu 30 Aoû - 23:16



©kiiesangel
Introduction

• Pseudo: le pseudo de votre personnage
• Prénom: Clive.
• Nom: Cooper.
• Métier: Dompteur de bêtes.
• Age: 19 ans.
• Groupe: Joueur.

Et en vrai?

• Prénom/Pseudo: KiiesAngel/Krystal
• Comment avez vous connu le forum?: PAS MA FAUTE. éwè C'est Hika'Ru -& un peu Rinku mais plus passivement. *sepend*
• Suggestion d'amélioration: Les bugs... ? éwè
• Avatar: ft. Gareki from Karneval.
• Personnage prédéfini ?: [✗]

J'ai réussit à finir en deux jours grâce à mon Phone, vous vous rendez compte ? ** Si c'est pas un miracle..
Caractère & physique

La notion de "mentalité" ou de "personnalité" est trop vague et subjective pour vraiment la décrire. C'est même réellement un problème quand il s'agit de Recto. autant dire que le simple fait de parler avec son ombre peut être déprimant comme égayant. La raison est aussi simple: Recto est franc, il ne ment pas, il n'en voit pas l'intérêt. Peut-être même est-il trop honnête: il a la fâcheuse habitude de se servir de sa lucidité pour faire taire les plus hautains d'une simple phrase. Il suffit de ne pas se croire trop fort ou trop intelligent et il ne s'attaquera pas à vous.

Pas de confusion, il n'est pas réellement désagréable, il déteste juste les personnes un minimum mythomanes, hautaines ou malhonnêtes. Hormis cela, il va sans dire qu'il n'est pas vraiment de mauvaise compagnie, c'est même réellement le contraire. Il n'est certes pas extrêmement bavard mais quand il parle (du cas où vous n'êtes pas une personne citée en haut), ce n'est pas pour se mettre en valeur ou dénigrer l'autre, ce qui ne peut que l'avantager. Un peu taciturne, certes, mais il ne parle jamais pour ne rien dire. Il s'avère également qu'il soit serviable, mais uniquement avec ceux qui le valent. Recto a une faculté étrange de savoir être respecté, pas par autorité ou quoi que ce soit, mais il ne se met pas souvent en colère, voire jamais. Il est d'un calme qui attire à lui seul l'attachement des autres.

Même si lucide et perspicace, il s'avoue être un parfait inconnu en terrain féminin. Il ne comprend et n'a jamais compris les femmes, peu importe l'âge qu'elles ont. Il n'est pas spécialement maladroit mais en tous cas complètement à côté de la plaque face à la gente féminine et ce, peu importe quand. Il a finit par abandonner de croire que c'était possible de la comprendre.

Recto n'apporte pas une grande importance à son apparence et pourtant c'est sans mentir qu'il n'est pas moche, voire pas du tout. D'une grande taille et d'un gabarit sportif, il est évident qu'il n'a pas le physique du petit geek devant son ordinateur. Sa peau n'est pas pâle mais pas mate non plus. Sur son visage fin se trouve une touffe de cheveux noire qu'il n'a peut-être jamais brossé. Ses yeux rouges/bruns et perçants lui donnent un air meurtrier qui n'est finalement pas une mauvaise chose. Des épaules larges, un corps proportionné et des jambes puissantes, il est évident qu'il ne passe pas ses journées dans un canapé.

Question vestimentaire, il est toujours habillé de sa veste noire et rouge et dans ses cheveux trônent en permanence des lunettes s'apparentant à celles de bricoleur, mal posées. Le rouge est une couleur qui lui va réellement bien mais sans raison précise.. Peut-être par vis-à-vis de ses yeux ?




Histoire

«Ce jour était comme les autres, la seule différence, c'est que ce jour-là, je suis né. ce que je n'avais pas compris à ce moment-là, c'est que si je n'étais pas un connard dans la vie, ça ne valait pas la peine d'y rester.»

Je passai mon enfance en compagnie de mes deux parents et eu la "chance" incertaine et déplorable de devenir le grand-frère d'une hideuse et insupportable peste nommée Lucy. Nous vivions à Londres, à cette époque. Je n'avais rien de différent des autres enfants: je n'étais ni heureux ni malheureux, je n'estimais pas ma chance et niait toujours la fatalité évidente que je n'aurai pas mon yaourt au chocolat sans finir mon assiette de légumes. Pourtant, j'étais sûrement le seul à me rendre compte de la cruauté et l'égoïsme de la société de consommation dans laquelle nous vivions (et vivons toujours). C'est à l'âge de 13 ans que je commençais à sortir plus souvent et à rentrer de plus en plus tard, pour finalement me faire injurier par mes parents alcooliques. Je ne me victimisais pas et ne voulais aucune pitié mais j'en avais marre. La peste me servant de sœur n'arrangeait pas les choses, non plus. C'est un soir alors que je rentrai tardivement qu'en entrant dans le salon, je contemplait mes parents étalés au sol. J'étais sûr d'une chose: c'était à cause de l'alcool. Je restai immobile et remarqua rapidement qu'il était inutile de faire quoi que ce soit, ils étaient réellement désespérés. Pourtant, je me baissai et agrippa au sol une bouteille d'alcool puis la brisa à côté des deux loques ridicules étalées au sol. Ils me fixèrent, mécontents et m'interrogèrent du regard. J'avais du mal à croire que j'étais leur fils. Je ne me valorisais pas, je pensais juste être différent d'eux mais pas forcément dans le bon sens.

«Vous êtes pitoyables à vous croire puissants et importants alors que vous n'êtes que deux sur des milliards à le croire. Là, vous venez de vous convaincre vous-même de votre nature pathétique.»

Je suis parti sans leur laisser le temps de répondre, sous la pluie, le pas confiant. La fraîcheur de la nuit effleurait mon visage tandis que, les mains dans les poches, j'errais sans but dans les ruelles sombres de la capitale. Après une bonne demi-heure, je remarquai qu'un chaton noir me suivait et peut-être même depuis un certain moment. Je m'arrêtai et baissa la tête, l'observant se frotter contre mes jambes. Je n'étais pas attendrit mais il était clair que ce n'était pas des câlins qu'il attendait de moi mais de la nourriture: chose que je n'avais pas sur moi. Je le pris dans mes bras et fit chemin inverse, retournant "chez moi". A seulement quelques mètres de la résidence, je pouvais apercevoir mes parents me chercher. J'entrai sans m'en occuper et posa le chat au sol, le temps de lui donner du une boite de thon dans un bol trouvé l'improviste dans une armoire de la cuisine. Le félin dévora le contenu de la demi-sphère sans broncher. Ma petite sœur contemplait la scène d'un air malin (pas de confusion, elle n'est PAS maligne) depuis la porte de la cuisine.

«Oh la laaa.. Ils partent à ta recherche et toi tu leur ramènes un sac à puces noir? Tu sais qu'ils sont superstitieux en plus? Aah, je m'imagine déjà comment ils vont te punir pour cet affront déplorable..»

Elle était alors partie pour aller avertir les parents que je n'étais pas dehors. Je baissai la tête et laissai paraître un air perplexe vis-à-vis du chaton qui me regardait intensément, assis devant mes pieds. A ce moment-là, j'ai pensé que si dans ma vie, il y a une connerie que je regretterait, c'était bien celle-là. Et pourtant, je l'ai faite. Je suis parti avec ce chat... et toutes les boîtes de thon.

«Je me suis demandé ce qui était le pire.. Avoir emmené les puces ou le thon? Je m'imaginais la réaction de mes parents.. Est-ce qu'ils croiront ma sœur ou bien va-t-elle enfin recevoir ce qu'elle a toujours mérité? J'étais curieux.»

Je savais où aller et j'y allais vite: pas question de me faire repérer par mes parents et encore moins par Lucy. Ainsi parti, sous la pluie, en direction d'une ruelle qui ne m'était pas inconnue, je sentais à la fois la fraîcheur des gouttes perlant sur mon visage et à la fois la chaleur du chaton blotti contre moi. J'étais alors arrivé dans une rue étroite entre deux immeubles qui sentait la drogue à plein nez. A droite se trouvait une porte rouillée et fermée à laquelle je toquai. Une voix glauque me demanda mon "nom d'identification".

«Recto, accompagné du chat errant d'à côté et son festin de poissons puants.»

Ils me laissèrent entrer, m’accueillirent et tranquillement, je leur expliquai ce qui s'était passé avec le chat, mes parents et ma sœur. De l'autre côté de la porte se trouvait donc une bande de drogués assez drôles et passifs pour que je les préfère à mes géniteurs. Ils savaient être clairvoyants et posés mais pas hippies pour autant. Tous étaient sensé être en prison, que ce soit pour drogue, alcool, vol et l'un d'entre eux avait d'ailleurs tuer quelqu'un. Ce n'était jamais vraiment volontaire, ils étaient juste tous un peu trop paumés dans ce système de lois et de frustration, comme moi à présent.

«C'est là que j'ai compris que les rebelles peuvent crever la gueule ouverte dans leur squat, tant que des connards règneront sur le monde.»

Pendant une semaine j'étais resté là, à dormir sur un vieux canapé pas très solide. C'est alors qu'un soir où j'étais parti avec Soul (le chat) pour lui trouver de la bouffe, ce que les gars avaient redouté s'était produit. Le gouvernement a détruit le squat et emprisonné ses habitants illégaux, à mon exception. Je rentrai près de la ruelle et fixai les cendres de toute la résidence. Je plissai les yeux et aperçut une enveloppe, sûrement arrivée là après la destruction.

A "Recto",
Dans la vie, il y a des connards et les rebelles, c'est ce que tu disais toujours et j'étais d'accord.. Seulement, je me suis rendu conte qu'il y avait aussi des gens comme toi: des dompteurs "d'autres", capables d'être appréciés par les rebelles mais aussi les connards.. Ne perds pas cette faculté de pouvoir s'accaparer le respect et ta vie comportera d'être le meilleur..
Verso.


«T'as fait une faute à "compte", crétin.»

Je ne savais plus quoi penser. C'était un peu flatteur et dénigrant à la fois. Je soupirai, mis la lettre dans ma poche et partit, le chaton me suivant toujours. Pendant deux ans je suis resté sans domicile à devoir trouver à manger. Chose peu simple quand on a rien pour payer. Après les deux ans dans la rue, Soul est mort intoxiqué par un contenu de poubelle. Je n'avais rien dit, pas pleurer, ça me faisait juste mal de penser que c'était peut-être de ma faute. Après, je suis parti, sans un mot, sans une larme. Dès le lendemain, je revis la pluie arriver et c'est errant que je me retrouvai dans la rue infestée de joueurs attendant le nouveau jeu dont tout le monde parle. Je restai là, me sentant moins seul à dormir dehors. C'est d'ailleurs en dormant là que je rencontrai Chris, un joueur très connu des MMORPG. Moi, je n'avais jamais joué à ce genre de jeux et je ne pensais pas y avoir accès un jour. pourtant, Chris fut un des premiers à acheter le jeu dans cette boutique et à ma plus grande surprise, il en acheta deux exemplaires et d'un sourire, m'incita à venir avec lui. Nous sommes allés dans sa chambre et avons pénétrés le jeu.

Je suis alors devenu Recto, le dompteur de bêtes.

«J'étais heureux de pouvoir partager un moment de jeu avec un presque inconnu. Ou en tous cas, j'étais heureux jusqu'à ce qu'on m'annonce que si on arrivait pas au niveau 100, on resterai coincé ici. J'avais vite avalé le fait qu'on ne pourrait pas partir. Après tout, je n'en étais pas réellement mécontent. La réalité est telle que si j'y retourne, je me retrouve en prison.»

Chris et moi montions rapidement les niveaux, lui un voleur et moi un dompteur. On était toujours ensemble et j'ai finit par moi aussi m'adapter à une dextérité réelle, ce que je dois réellement à Chris qui, arrivé à un niveau respectable, rendit l'âme (et le cerveau dans ce cas-ci) en me protégeant. Acte héroïque, certes, et un peu classique. Sauf que la raison pour laquelle il a fait ça était accidentelle. Il ne voulait pas me protéger, il s'attendait simplement à ce que je me défende. Ce que je n'ai pas fait, peut-être trop absorbé par la manière hideuse qu'employait cette créature pour m'attaquer. J'ai fini par la tuer, pour peut-être me venger d'une certaine manière. Sauf que c'était une intelligence artificielle, et ce que je voulais vraiment, c'était arriver jusqu'au dernier niveau pour pouvoir empêcher que d'autres personnes se perdent comme Chris venait de le faire. J'étais rendu seul dans le jeu, à me battre juste avec ce que je domptais et ce qui me respectait. J'ai eu plusieurs personnes qui m'accompagnaient durant le voyage mais je me suis rendu compte qu'à chaque fois, ils mourraient alors que j'étais la cible.

«Je me suis résolu à faire le voyage entièrement seul. Tant pis si j'en meurs, ça évitera de tuer plus de personnes. Peut-être Verso avait-il raison, finalement. Être le meilleur (comme il disait) ça doit se faire seul. Sinon, le respect prend le dessus et on est plus qu'un vulgaire tas d'ennuis.. Sachez juste une chose: si j'avais su ce qui m'attendait dans ce jeu, j'y serais quand même entré. Car... Je préfère mourir que de vivre dans la réalité.»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Recto's background. #fini   Jeu 30 Aoû - 23:22

Bienvenue et bonne chance pour faire ta fiche o/ (perte de sang ? Pas trop grave j'espère ?)
Gareki l'est trop beau *-*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Recto's background. #fini   Jeu 30 Aoû - 23:46

OMG. Gareki. ♥ (Je me pose la même question que Knife.. °°)
Hellcome and Good Luck. :]

Oui je change de couleur. Problem ? D:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Recto's background. #fini   Ven 31 Aoû - 0:31

Bienvenue, et bonne chance pour ta fiche !
En espérant que tu te plaises parmi nous ! :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Recto's background. #fini   Ven 31 Aoû - 1:35

Merci. :3 Je suis un Dieu, rien n'est grave pour moi. C'est pas grave, juste que je me fatigue très très vite. uwu J'essaie de commencer les textes demain. xwx
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Recto's background. #fini   Ven 31 Aoû - 10:27

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
« Wounded Warsong »
avatar
« Wounded Warsong »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Recto's background. #fini   Ven 31 Aoû - 12:16

Bienvenue à toi,
Bon courage pour la suite de ta fiche et amuse-toi bien ici.

Les bugs seront réglés en temps et en heure, pour le moment, si nous ne connaissons pas la sources de ceux-ci, nous ne savons rien faire. Merci pour ta compréhension.


Absente pour un long moment. Peu disponible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesjdr.frbb.net/
« Sword of Omens »
avatar
« Sword of Omens »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Recto's background. #fini   Dim 2 Sep - 19:21

    Bienvenue sur le forum, bon courage pour la suite !








Personnage non-joueur mais je réponds aux mps :)
Absente du vendredi soir au lundi matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostuniverse.frbb.net
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Recto's background. #fini   Mar 4 Sep - 16:51

    WTF ? Tu t'inscris & tu me préviens même pas -enfin si, mais non tu m'avais juste dit que tu comptais le faire ee
Pour la peine pas de welcome pour toi, mais Hwaiting quand même ! ~~~ & je te ferai même pas un pavé pour t'exprimer mon amour de t'avoir retrouvé & de te voir ici .-. Bon, ton choix d'avatar est divin mais ça t'as pas besoin de m'entendre le dire pour le savoir hein ? (aa) Enfin bref, fini vite cette fiche & garde moi un lien tout beau tout frais ou je te mord ♥ :B
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Recto's background. #fini   Mer 12 Sep - 13:41

Thanxx. o/ Aura; Mééé ><, je t'avais dit que je m'inscrirais tu devais bien te douter que ce serait pas dans une plombe. D: & le lien est arrangé, nee ? xD
Ah & j'ai finit l'histoire sur mon iPhone ultra-puissant de la mort qui tue qui bug tout le temps et qui m'a fait réécrire trois fois la même chose donc on peut dire que je sais continuer ma fiche même si je suis privée d'ordi. xwx" Mais bon, ça prend quand même une plombe et c'est vite lassant..

EDIT J'ai fini grâce à mon PHONE ! ** Je suis géniale. 8D *sepend*
Revenir en haut Aller en bas
« Sword of Omens »
avatar
« Sword of Omens »

✖ Date d'inscription : 04/08/2012

❝ C'est un secret?
❝ Relationships:
❝ Inventaire:
MessageSujet: Re: Recto's background. #fini   Sam 15 Sep - 16:38

    Ton histoire est superbement triste je trouve (ou alors c'est la musique ajoutée :p)



    Félicitation Recto tu es de niveau 29, tu peux commencer le rp ! N'hésites pas a recenser ton avatar et demander un rang. Ton familier est le familier Fantôme !

    Citation :
    Fantôme ► Sort d'attaque avec la propriété "eau", Capable de faire fuir l'ennemi pendant 60 secondes.








Personnage non-joueur mais je réponds aux mps :)
Absente du vendredi soir au lundi matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostuniverse.frbb.net
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Recto's background. #fini   Sam 15 Sep - 17:29

Merci. :'D Je m'en vais faire tout ça. o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Recto's background. #fini   

Revenir en haut Aller en bas
 

Recto's background. #fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [BACKGROUND] Karak Azgal
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Now Saving... :: Corbeille :: ANCIENNES FICHES-