AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Guide du forum  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur Lost Universe !
Forum RPG inspiré de Sword Art Online • Avatar manga 200*320px • 15 lignes minimum • Un staff présent • une bonne ambiance • De nombreux concours et activités ! • Plus de deux ans d'ancienneté !

♥ N’oubliez pas de voter pour nous toutes les deux heures !


Prédéfinis


Le forum est réouvert ! Le forum a été réinscrit sur les top-sites merci de voter pour nous !

 

 L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Lun 27 Aoû - 4:10





Il faisait tout le temps beau ici. Le ciel était toujours bleu, et il y avait même l'odeur de la mer.

Traînant au port ce jour-ci, Saphir assise, en train de regarder le ciel, pensive. C'était un univers de jeu, mais ce créateur avait pensé à tout. Même à l'odeur salé de la mer. C'en était presque flippant. Car même s'il y avait l'odeur, ce n'était pas une vrai mer.

Il y avait des nuages, mais rien de menaçant. Il y avait de nombreux pêcheurs, mais des PNJ. Quelque part, heureusement qu'elle n'était pas comme eux, assis dans la même position, ou même debout. Ça serait une torture de rester debout, de vouloir s'asseoir mais de ne pas pouvoir y parvenir. Elle n'osait même pas imaginer ce que ça serait.

Sur cette pensée, elle se releva, et épousseta ses vêtements. Ou du moins, son équipement. C'était assez étrange de porter ça tout le temps, mais cela lui allait bien au moins. Ayant un sourire, elle se retourna pour marcher un peu en se perdant dans ses pensées. Ce monde était vaste, tellement vaste, mais elle n'avait pas encore tout vue. Il y avait encore pleins de choses à découvrir, et malgré son niveau, elle était encore loin d'avoir tout vue. Dommage que son frère ne soit pas là pour voir ça.

Sa mine s'assombrit quelques secondes, mais elle se reprit. Involontairement.

Car elle glissa sur une chose inconnue et tomba sur son derrière. Déjà qu'elle était pas très grosse, elle eu mal quelques instants.

« … Faudrait que j'arrête de trop penser. Je tombe trop souvent. »

Elle avait dit ça en soupirant, mais avec un sourire amusée. La jeune fille était vraiment maladroite. Elle devait faire plus attention. Même si c'était pas gagné, vu qu'elle se perdait tellement facilement dans ses pensées des fois... Se relevant avec un rire, ses yeux clairs se levèrent de nouveau vers le ciel. Il était mieux de rire que de pleurer, non ?

Un vent marin se leva, jouant avec ses cheveux dans tous les sens, et elle soupira. Le pire c'était ça sûrement. Avoir de longs cheveux, et de ne pas pouvoir les attacher. Quelle galère parfois... Elle se tourna dans le sens du vent pour que ses cheveux soient en arrière, et glissa de nouveau. Cette fois elle garda l'équilibre et regarda sur quoi elle avait glissée. Et eut une mine blasé.

Une flaque d'eau. Elle avait glissée sur une flaque d'eau. Elle était donc si maladroite que ça ?

Si elle pouvait, elle l'aurait fait disparaître. Au lieu de ça, elle se baissa vers la flaque, et la fixa d'un air de défis. Une flaque qui la faisait tomber deux fois ?

Son côté immature prit le dessus. Non mais c'était pas possible ça, une flaque qui jouait avec elle pour la faire tomber ! Elle fixait toujours la flaque, mais celle-ci ne cillait pas. Mais ce n'était pas elle qui allait perdre. Se relevant d'un coup, elle fit apparaître une flamme dans sa main pour faire disparaître la flaque en la séchant, mais soupira.

C'était vraiment gamin ce qu'elle faisait. La flamme disparut l'instant d'après, mais un bruit l'interpella. Se retournant, elle posa une question toute banale.

« Il y a quelqu'un ? »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Lun 27 Aoû - 5:44




Have a break, have a rest. Voilà le thème de la journée pour le chevalier surnommé Erae. Ces derniers temps, il n'avait pas arrêtez de combattre et de s'entraîner ces dernier temps, après tout il ne faisait qu'exploiter au maximum le système de NerveGear et de son entraînements naturel de gamer assidu. Voilà le secret, la journée aller taper des mobs sans grande conviction et la nuit profiter de l'absence de la foule pour droper allègrement, sauf qu'aujourd'hui il était vraiment fatigué, ainsi donc il se permit une pose d'une après-midi, et même peut être plus si l'envie se faisait sentir.

Il portait toujours son armement, car après tout, on ne sait jamais sur qui l'on tombe, et bien que les Pks se font de moins en moins remarqués, il vaut mieux être prudent et ce méfier de l'eau qui dort. En parlant d'eau, pour se distraire, Erae s'était téléporté au port menant au prochain continent. Il y faisait beau, comme pratiquement toujours dans cette satané réalité artificielle pensa le samurai. Il regarda le paysage qui en valait quand même la chandelle, ce qui le consola dans un sens, s'il était dans le monde réel, à l'heure actuelle il ne serait pas en train de glander sur un port.

Il n'y avait pas grand monde, principalement des pnjs qui donnait une vie illusoire au lieu. Erae soupira et s'installa sur un banc, histoire de profiter pleinement de sa grève ou de son arrêt maladie forcé. Il s'endormit nonchalamment la bouche ouverte (très sex, je vous le dis) sur le banc avec les jambes croisés, et les bras étendues contre le dossier comme un épouvantail en train de sécher plutôt que d'effrayer les oiseaux qui venaient picorer les graines du champ que l'homme de paille se devait de protéger.

Il se réveilla lentement, les yeux affaiblis par la luminosité ambiante, le soleil devait avoir atteint le zénith. Il continua de profiter de la chaleur ambiante, pendant que la brise marine emplissait ses poumons, il planait juste en étant coincé dans un jeu mortel et assis virtuellement sur un banc au bord d'une mer de pixels ou autres composants numériques. Comme quoi il en faut peut pour être heureux. Puis pour quitter ce calme plat scénarisée il nous faut bien un élément perturbateur bien que l’élément en question était une jeune demoiselle (recherche un mec mortel), fort charmante qui venait de glisser par deux fois dans de l'eau. Le gag de la peau de banane étant intemporel, Erae se retint difficilement de céder à l'envie de rire qui le parcourait intensément et lui augmentait son rythmique cardiaque tout en maltraitant ses zygomatiques et ses abdominaux.

Quand il se calma enfin, du moins un peu, il peut remarquer que la demoiselle parlait à la flaque, responsable de sa chute et semblait la défier. Erae regarda un peu plus sa tenue et en déduit qu'il s'agissait d'une mage. Elle ne fit pas tout de suite attention à lui, trop occupée a soudoyer, qui sait vraiment, la flaque d'eau glissante. Erae se leva de son point de sieste improvisé pour aller quérir l'état de santé physique et mentale de la demoiselle, il craignait que la chute n'influe sur ses capacités de raisonnement.


- Il y a quelqu'un ?

- Oui moi, excusez moi, vous allez bien, je vous ai surpris en train de chuter et ...

Notre chevalier ne put s'empêcher de céder à la tentation et d'exploser en un bruyant fracas qui surpassait le léger bruit des vagues alentours. Il riait bruyamment, il se tenait les côtes et n'était pas loin du tapements de cuisse, tant il gesticulait et était plié en deux.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Lun 27 Aoû - 22:41



Heee ! Be careful !


La jeune fille fut surprise de voir un chevalier, apparemment, qui la vouvoyait.

« Oui moi, excusez moi, vous allez bien, je vous ai surpris en train de chuter et … »

Bon d'accord, elle ne faisait pas son âge. Il était clair que peu de gens lui donnerait ses dix-sept ans, mais tout de même... Elle ne savait pas si elle devait mal le prendre ou pas. Cela la vieillissait que quelqu'un la désigne avec un « vous ». Mais bon. Elle changea vite ses idées.

Pourquoi il riait autant ? Parce qu'elle avait glissée sur une flaque ? C'était donc... Si drôle ? Elle eut un sourire. Quelque part, il était vraie que sa maladresse faisait rire plus d'un, elle était habituée à ce qu'on rigole à cause d'elle. Mais il valait mieux rire que pleurer, non ?

C'était comme ça qu'elle voyait les choses, elle ne se vexait pas parce que l'autre riait ou se moquait, après tout, on avait tous notre propre vision des choses, que cela plaise ou pas. Aussi, qu'il rigole parce qu'elle était tombée et qu'ensuite, elle défiait la flaque d'eau, beaucoup de gens aurait rigolé. Et elle la première.

Cependant..

« .. Vous devriez arrêter de rire, vous allez avoir mal si vous continuez ! »

Même dans ce genre de condition, elle pensait plus aux autres qu'à elle. S'approchant du chevalier, elle lui tapota le dos pour qu'il arrête, sinon il allait s'étouffer. Quelque part, elle aussi avait envie de rire en regardant l'homme rigoler. Le rire était quelque chose de très contagieux des fois.

Mourir de rire était peut-être une belle mort, mais c'était aussi assez stupide. Après tout, il valait mieux continuer de vivre pour rire encore ? Surtout que s'il s'étouffait à cause d'elle, Saphir aura une conscience loin d'être tranquille. Et une pauvre fille comme elle responsable de deux morts, elle s'en voudrait toute sa vie.

« … Vous n'allez pas vous étouffer, hein ? »

Une voix toute minuscule, qui craignait vraiment que cela n'arrive. Non, il ne pouvait pas s'étouffer, on ne pouvait pas mourir d'étouffement ici. Non ?

Elle ne savait pas, mais voilà. Elle ne voulait pas non plus le savoir, ou même en être témoin et coupable. Ça serait dommage pour le chevalier sinon.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Mer 29 Aoû - 11:55



- Oui moi, excusez moi, vous allez bien, je vous ai surpris en train de chuter et ...

Notre chevalier ne put s'empêcher de céder à la tentation et d'exploser en un bruyant fracas qui surpassait le léger bruit des vagues alentours. Il riait bruyamment, il se tenait les côtes et n'était pas loin du tapements de cuisse, tant il gesticulait et était plié en deux. S'il continuait il allait peut être y passer, après tout il n'y a pas la liste des morts possibles dans ce jeu.

- Vous devriez arrêter de rire, vous allez avoir mal si vous continuez !
- Hihi ne fous en faîtes pas haha, je devrais me ...

Apparemment la nouvelle rencontre d'Erae se faisait du souci pour lui, il aurait bien aimé la soulager un peu, mais il était presque trop tard. Dans un effort ultime et incommensurable il essaya d'articuler une suite de mots, de syllabes, de lettres le tout entrecoupés de voyelles répétés et déglutit d'une manière caractérisée qui le rapprochait d'un enfant qui venait de voir quelqu'un en colère se faire entartré.

- Je devrais retrouver mon sérieux bient-hoho-tôt ...

Correction, il était trop tard, la machine à rire venait d'être lancée et ce à plein régime, désormais il était plié en deux et tremblais de partout, il continua sur sa dégringolade et finit en position intermédiaire avec un genoux à terre, parfois l'hilarité était beaucoup, beaucoup plus forte qu'elle ne devrait, peut être était-ce les nerfs qui lâchaient, il n'en était pas sûr, en tout cas il y en avait une qui ne se sentait pas de rire, bien quelle essayait à son tour de retenir le sien apparemment.

- … Vous n'allez pas vous étouffer, hein ?
- Oui c'est vrai, il faut que je me calme fuuuuuuu

Ridicule songea-t-il, il devait être ridicule, après tout, en faire tout un plat juste pour une simple glissade. D'un autre coté avec Erae l'on ne sait jamais à quoi s'attendre. Il se stoppa das sa crise de rire superflue et inspira profondément, avent d'expirer et de ré-inspirer du de ré-expirer et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il se soit calmé, il se redressa et adressa un sourire amicale à son vis-à-vis.

- Voilà c'est mieux, j'espère ne pas vous avoir contrarié, si c'est le cas ce n'était vraiment pas voulu. Moi c'est Erae et toi ?

Il se décida à passez sur le mode informel, la tutoyer si vous préférez, cette après-midi commençait plutôt bien, même très bien, finalement ce n'était pas plus mal qu'il ne s'endorme pas comme une loque dans un coin isolé et qu'il avait pris le chemin, enfin la téléportation vers la mer.

- Je sais qu'en présentation il y a mieux, beaucoup mieux à vrai dire, tâchons de nous entendre malgré tout !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Ven 7 Sep - 14:41



Nice to meet you !




« Oui c'est vrai, il faut que je me calme fuuuuuuu  »

Il prit plusieurs inspirations, et la jeune fille fut un peu plus rassurée. Au moins, il n'allait pas s'étouffer ! Une bonne chose. Après tout, une mort pareil n'était pas l'une des meilleures, certains diraient même que ça aurait été stupide de mourir ainsi. Mais bon, cela n'allait pas être le cas de ce chevalier, mais il avait le rire facile.

Ou alors, c'était elle qui était trop drôle involontairement ?

« Voilà c'est mieux, j'espère ne pas vous avoir contrarié, si c'est le cas ce n'était vraiment pas voulu. Moi c'est Erae et toi ? »

Elle remarqua qu'il était passé du « vous » au « tu ». Mais il avait eu une drôle d'idée. Contrariée ? Non ce n'était pas le cas, au contraire. Elle avait même eu envie de rire à un moment donnée, tellement le voir rire était contagieux. Comme quoi, même dans ce genre de situation, on pouvait en rire.

Après tout, ce n'était qu'une chute, rien d'autre. Pas besoin de s'énerver pour si peu. Après tout, tout le monde était maladroit. A sa manière.

Ainsi, il s'appelait Erae ? Jolie pseudo.

« Je sais qu'en présentation il y a mieux, beaucoup mieux à vrai dire, tâchons de nous entendre malgré tout ! »

Les gens qui ne s'entendaient pas avec Saphir étaient peu nombreux. Pour ainsi dire, quasiment inexistant. Mais il avait toujours des gens avec qui on ne s'entendait pas forcément. C'était la vie, comme on disait. Mais surtout, c'était parce qu'on était tous différent.

« Enchantée Erae. Je ne suis pas énervée du tout, au contraire. Je m'appelle Saphir. »

Elle ne s'était pas adressée directement à lui, simplement parce qu'elle ne savait pas si elle devait le vouvoyer ou le tutoyer. Après tout, il était sûrement plus vieux qu'elle, et elle avait toujours vouvoyer les adultes jusque là. Et puis, si elle se mettait à le tutoyer, cela sonnerait étrange à ses oreilles. Alors, il valait mieux le vouvoyer.

« Vous devriez boire quelque chose, après ce genre de fou rire, c'est recommandée je crois. »

Et sur cette phrase, elle lui fit un sourire polie. Elle était tout de même un peu inquiète. Il valait mieux qu'il boivent quelque chose, au moins pour bien reprendre son souffle, non ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Jeu 13 Sep - 21:17



Il se décida à passez sur le mode informel, la tutoyer si vous préférez, cette après-midi commençait plutôt bien, même très bien, finalement ce n'était pas plus mal qu'il ne s'endorme pas comme une loque dans un coin isolé et qu'il avait pris le chemin, enfin la téléportation vers la mer.

- Je sais qu'en présentation il y a mieux, beaucoup mieux à vrai dire, tâchons de nous entendre malgré tout !

Il se sentit quelque peu ridicule de se présenter à la suite de cet épisode quelque peu laborieux et ne lui rendant pas grâce, en parlant de Grâce, il trouvait son vis-à-vis particulièrement attrayant tout à coup, ce qui le surprit un peu, habituellement il n'avait d'yeux que pour de froides aventurières comme Lara Croft ou de dangereuses combattantes au capacités effroyables comme Tifa Lockheart.

- Enchantée Erae. Je ne suis pas énervée du tout, au contraire. Je m'appelle Saphir.

Elle n'était pas énervée, un bon point pour le samurai virtuelle, il retînt un saut de joie puérile qu'il utilisait habituellement quand il venait de grimper d'un niveau, massacrer une bébête en tout genre ou qu'il avait réussit quelque chose qui lui paraissait impossible. Il lui glissa à la place un compliment sincère sur son pseudo.

- Saphir ? Joli pseudo, pour une jolie joueuse ...

Erae et la finesse, ça faisait bel et bien deux, il n'avait pas pu résister, et s'attendant à une claque en retour pour ce discours plus ou moins élogieux ou à un cri du genre "Pervers !" comme il en avait l'habitude dans le monde réel, il faut dire qu'avec son faciès, l'on peut s'attendre à tout.

- Vous devriez boire quelque chose, après ce genre de fou rire, c'est recommandée je crois.

Elle semblait n'avoir pas entendu sa remarque, ou elle l'omettait volontairement pour ne pas se retrouver avec un prétendant lourdingue et fort peu utile dans ses bras longs et fins. Il pouvait deviner aisément cette partie de son anatomie à la vue de sa tenue, ses yeux dérivèrent sur le corps de la demoiselle, avec des pensées qui auraient surement déclenché un saignement de nez typique des mangas humoristiques de type shônen. Il n'entendit que légèrement son conseil, et s'attarda sur des détails sans réels importance, sauf pour lui bien entendu.

- Je me demande si les pixels de la mer sont salés ... Mais ne me vouvoies pas, ce n'est pas nécessaire avec moi, vraiment.

Il attendit un instant pour voir sa réaction et prit la décision de lui donner l'exemple bien qu'elle ne devait pas être stupide. Il lui posa une question bateau, pas vraiment élaborée, mais selon lui ça devrait faire l'affaire pour continuer leur échange qui pourrait devenir fort passionnant.

- Qu'as tu de prévu dans l'instant ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Ven 14 Sep - 17:35



Like the wind...



Elle n'avait pas fait attention à ce qu'il avait pu dire avant, trop occupée à savoir s'il avait besoin de boire ou autre. Cependant, il avait l'air d'aller mieux, et avait un drôle de regard.

En fait, il ne la regardait pas dans les yeux, mais semblait la détailler de la tête aux pieds. Il était vraiment étrange, et elle se demandait bien pourquoi il la regardait de cette manière. Elle avait une tâche sur ses vêtements ? Baissant les yeux sur sa silhouette, il n'y avait pourtant rien de suspect sur ce qu'elle portait.

« Je me demande si les pixels de la mer sont salés ... Mais ne me vouvoies pas, ce n'est pas nécessaire avec moi, vraiment. »

Pourquoi pas après tout. Il y avait tellement de choses dans ce jeu que, si la mer était salée, cela n'étonnerait plus personne. Et dire que tout ça n'était qu'un amas de pixel, remplie de programmes et de données pour que cela ai une sensation, une saveur ou même un corps particulier. C'était tellement étrange, cela ressemblait tellement au monde réel...

Mais pourtant, cela ne l'était pas. Non, ce n'était rien d'autre que des données, rien de plus.

Comme la pluie ou la neige, rien de tout cela n'était vrai. Une illusion, un mirage. Depuis le début, elle savait que ce n'était que ça.

Cependant, ce n'était pas le moment de penser à ce genre de chose. Se tournant vers Erae, ce dernier repris la parole.

« Qu'as tu de prévu dans l'instant ? »

Elle prit une mine réfléchit en levant les yeux.

« Rien de spécial. Enfin, je comptais aller aider les autres joueurs si jamais ils avaient besoin d'aide. Vu que parfois, il y a des quêtes assez durs, il vaut mieux compter sur quelqu'un à ce moment là. »

La jeune fille eut un sourire. Elle aidait le plus de personne qu'elle pouvait, car elle aimait les aider. Ce n'était pas pour se faire remarquer en tant que gentille fille ou autre, d'ailleurs ce genre de pensées en l'atteignait même pas. C'était simplement parce que c'était dans sa nature, rien de plus. Après tout, Saphir avait un esprit trop simple pour penser à faire une action tout en ayant d'arrière pensées.

« On pourrait croire que c'est ennuyeux à force, d'aider alors qu'on a déjà fait cette quête pleins de fois. Mais au contraire, c'est toujours passionnant. Parce que ce n'est jamais la même personne, il y a toujours une manière de voir différente ou autre.. »

Et c'était toujours un plaisir. Rien que pour faire de nouvelles rencontres, de pouvoir découvrir la manière de voir d'un autre joueur...

Avec un sourire ravie, elle redescendit sur terre, ou dans le jeu du moins, avant de reprendre d'un ton désolée.

« Désolée, je me suis emportée... Et merci pour le compliment de tout à l'heure. Erae, si tu acceptes mon point de vue, me fait plus penser à quelque chose qui... s'envole. »

Elle avait hésité sur le dernier mot. Ses yeux clair regardaient le ciel, tandis que des oiseaux le traversaient.

« Comme le vent qui souffle, imprévisible, se frayant un chemin parmi ce qui existe, laissant dans son sillage une marque de son existence... »

Le vent était comme ça. Il soufflait sans prévenir, pouvant tout balayer, impalpable, laissant derrière lui des bons ou mauvais souvenirs.

Elle écarquilla les yeux et se mit à rougir. Elle s'était encore laissée emportée. Décidément... S'inclinant en signe d'excuse comme ils le faisaient au Japon, elle reprit la parole.

«  Je suis désolée ! Je me suis encore laissée emportée. Pardon ! »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Jeu 20 Sep - 23:57



- Je me demande si les pixels de la mer sont salés ... Mais ne me vouvoies pas, ce n'est pas nécessaire avec moi, vraiment.

Il attendit un instant pour voir sa réaction et prit la décision de lui donner l'exemple bien qu'elle ne devait pas être stupide. Il lui posa une question bateau, pas vraiment élaborée, mais selon lui ça devrait faire l'affaire pour continuer leur échange qui pourrait devenir fort passionnant.

- Qu'as tu de prévu dans l'instant ?

Saphir se tourna vers Erae, une mine qui se voulait réfléchie apparemment, Erae la trouvait très marrante avec cet air diffus dans ses sphères de cristal éthéré. Il s'autorisa un sourire léger devant la flamme qui jaillissait du corps frêle qui lui faisait face, elle semblait si douce.

- Rien de spécial. Enfin, je comptais aller aider les autres joueurs si jamais ils avaient besoin d'aide. Vu que parfois, il y a des quêtes assez durs, il vaut mieux compter sur quelqu'un à ce moment là. On pourrait croire que c'est ennuyeux à force, d'aider alors qu'on a déjà fait cette quête pleins de fois. Mais au contraire, c'est toujours passionnant. Parce que ce n'est jamais la même personne, il y a toujours une manière de voir différente ou autre..

Il l'écoutait parler et développer son point de vue sur la question, il s'enchantait de la voir si compatissante et vive d'esprit, avec le cœur sur la main. Il s'infligea une baffe mentale, puis deux et plus encore au fil du discours de la demoiselle, il divaguait et buvait ses paroles comme jamais, mais qu'arrive-t-il à notre samurai virtuel, serait-il en train de s'envoler comme elle lui faisait remarquer, sur son pseudonyme.

- Désolée, je me suis emportée... Et merci pour le compliment de tout à l'heure. Erae, si tu acceptes mon point de vue, me fait plus penser à quelque chose qui... s'envole.

Elle avait hésité sur le dernier mot. Erae lui sourit tendrement, plissant ses yeux comme un félin prêt à ronronner, il était heureux d'avoir pris ce jour de pause, bien qu'il ne s'attendait absolument pas à une telle rencontre, et tout ça grâce à une flaque d'eau ... Si Velvet apprenait ça, il en entendrait parler pendant longtemps ...Il la laissa finir avant de lui répondre avec un ton qui le surpris quelque peu.

-Comme le vent qui souffle, imprévisible, se frayant un chemin parmi ce qui existe, laissant dans son sillage une marque de son existence...
- Comment pourrais-je réfuter les paroles d'un ange ... enfin je veux dire hum ...

Elle eut une réaction qui fit tiquer Erae, il y eut un instant de flottement avant qu'ils ne rougissent de concert et qu'elle s'incline à la japonaise pour se faire pardonner et s'excuser, Erae étant un natif, certes un peu bourru, se plia à son maximum, si bien qu'il se cogna la tête contre les pavés. Décidément il était vraiment perdu à des lieux des massacres de monstres ce jour-là.

- Je suis désolée ! Je me suis encore laissée emportée. Pardon !
- Non, c'est moi qui suit désolé, après tout, je n'ai pas arrêté de te dévisager comme un filou, acceptes mes excus-aïeuh !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Ven 21 Sep - 0:43



Ah… Euhm…



Elle avait eu juste le temps de remarquer qu’il avait rougit aussi, et qu’il avait dit une phrase en rapport avec un ange. Elle, un ange ? Pas vraiment non. C’était des apparences qu’elle se donnait, qu’elle apportait aux autres pour oublier ce mal en elle. Cette culpabilité qui la rongeait doucement de l’intérieur.

Oublier. Il ne fallait pas y penser. Pas maintenant.

« Non, c'est moi qui suit désolé, après tout, je n'ai pas arrêté de te dévisager comme un filou, acceptes mes excus-aïeuh ! »

Elle releva la tête en entendant sa tête se percuter contre quelque chose, et eut une moue inquiète en voyant qu’il s’était cogné contre des pavés.

« Oh… ça va ? Tu ne t’ai pas trop fait mal ? »

Le tout dit en s’approchant de lui, et en le regardant. Il s’était peut-être vraiment fait mal en se cognant, non ? Mais pourquoi s’était-il incliner aussi vivement ? Il était du Japon aussi, ou alors il avait fait parce qu’elle s’était inclinée avant ? Il était vraiment étrange. Fronçant les sourcils dans une expression de désarrois, elle prit la parole sur un ton désolée.

« Je suis désolée, je n’ai rien qui puisse vraiment soulager la douleur.. »

Il faudrait des glaçons à ce moment-là, ou quelque chose de frais qui puisse engourdir la douleur. Ou même empêcher qu’il ai une bosse. Car il était possible d’avoir des bosses ici, elle le savait. Après tout, elle-même s’en était fait quelques-uns, pour ne pas dire une dizaine, depuis qu’elle était ici.

Soudain, elle eut un éclair de lucidité. Mais si, elle pouvait générer du froid, juste un peu, pour engourdir la douleur. Car il s’était tout de même cogné drôlement fort la tête.

« Ah si, je peux peut-être faire quelque chose finalement ! »

Avec un sourire chaleureux, elle leva doucement sa main vers le front du jeune homme, et arrêta cette dernière à quelques millimètres de là où il s’était cogné. Une petite vapeur s’échappa de sa main, glacé mais pas trop. Juste comme un sac à glaçon. C’était un sort assez simple qu’on apprenait, mais bien entendue, elle devait faire attention à ne pas trop perdre le contrôle.

Sinon, le chevalier allait finir congelé. Et ce n’était pas l’effet voulu. Toujours en souriant, elle reprit la parole de son ton calme et remplie de chaleur.

« Mais pourquoi tu t’es incliné si vite ? Tu viens du Japon aussi ? »

Question purement théorique. Seulement, les européens n’auraient pas réagis de manière si vive. Mais peut-être qu’elle se trompait après ?

Quoi qu’il en soit, ce chevalier avait l’air plutôt maladroit, ce qui était assez amusant. Elle-même l’était beaucoup, et elle trouvait ça plutôt drôle qu’il y ai d’autres personne comme elle. Cela leur faisait un point en commun.

Peut-être qu’il y en avait d’autre ? Elle le découvrirait bien assez tôt…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Ven 21 Sep - 16:00




Elle eut une réaction qui fit tiquer Erae, il y eut un instant de flottement avant qu'ils ne rougissent de concert et qu'elle s'incline à la japonaise pour se faire pardonner et s'excuser, Erae étant un natif, certes un peu bourru, se plia à son maximum, si bien qu'il se cogna la tête contre les pavés. Décidément il était vraiment perdu à des lieux des massacres de monstres ce jour-là.

- Je suis désolée ! Je me suis encore laissée emportée. Pardon !
- Non, c'est moi qui suit désolé, après tout, je n'ai pas arrêté de te dévisager comme un filou, acceptes mes excus-aïeuh !

Erae prit rapidement sa tête entre ses main, pour tomber agenouiller sur le sol, il avait mal, mais bon il ne voulait pas être trop ridicule non plus et retînt des gémissements plaintifs, comme lorsque l'on se cogne les doigts de pieds sur un meuble qui traîne à sa place. Il se massa le crâne en réalisant des tours circulaires avec une étonnante habilité à synchroniser ses mouvements jusqu'à entendre l'inquiétude qui faisait vibrer la voix de Saphir.

- Oh… ça va ? Tu ne t’ai pas trop fait mal ?
- Ne t'inquiètes pas, j'en ai vu d'autr-hmpf ...

Il retînt fortement l'envie de hurler à la mort comme lorsque l'on se perd complètement dans un jeux lors d'une phase d'explorations et que d'un seul coup vous tombez dans la petite crevasse inutile, créée spécialement par un programmeur sadique aimant vos frustrer au point d'être fortement tenté de balancer votre console par la fenêtre. Il sentit la mage se rapprocher de lui, elle s'inquiétait vraiment apparemment, il chercha rapidement quelque chose pour la rassurer mais ne trouva pas grand chose.

- Je suis désolée, je n’ai rien qui puisse vraiment soulager la douleur ...
- Ce n'est pas grave, vraiment, ça m'apprendra à ne pas réfléchir avant d'ordonner mes pensées.

Il releva son faciès avec un léger sourire gêné qui adoucit légèrement ses traits, juste l'espace d'un instant avant qu'il ne passe une main distraite derrière sa tête et ne ressente le contrecoup et qu'il se souvienne de son idiotie précédente. Il cessa un instant son massage crânien pour la voir, cet air qu'elle arborait délicieusement n'était pas étranger au gamer virtualisé, la demoiselle réfléchissait, il n'eut pas long à attendre pour obtenir une réponse qui éclaira rapidement sa lanterne.

- Ah si, je peux peut-être faire quelque chose finalement !
- Laquelle ?

Il la regarda d'un air dubitatif, quand il plongea son regard dans le sien, avant de rougir en réponse à son sourire chaleureux et de sa délicate et gracile main s’approchant de son front, elle resta à une légère distance, sa main diffusant un semblant de brume, oi c'était cela, la brume qui gèle le monde terrestres dans un soucis de prolongation du sommeil d'une blonde désobéissante et de la perfidie d'un dragon maléfique. Erae resta silencieux le temps quelle effectue son action, elle lui posa une question simplissime ; mais rien n'est simple pour Erae.

- Mais pourquoi tu t’es incliné si vite ? Tu viens du Japon aussi ?
- Une déformation professionnelle, j'ai l'habitude de me faire empoigner violemment la tête par mon entourage pour essayer de dissimuler la gêne que je leur cause ... Mais oui je viens du Japon, de Kyoto.

Et voici le moment que vous attendez tous, la réaction du joueur le plus vif d'Ajurna Online. Il se releva brusquement manquant de faire chuter sa soigneuse, il pointa son index dans une pose ridicule imitant facilement les acteurs du théâtre de kabuki ou de No, il haussa le ton ce qui du surprendre la mage, avant de revenir à la normale, sans oublier une courbette d'excuse et de lui tendre une main sauveuse pour l'aider à se relever.

- Mais attends tu as bien dit "aussi" ? Serais-tu une compatriote ?! Euh, désolé, je m'emporte un peu trop facilement, ces derniers temps. DOnc tu es japonaise, de quelle région ? J'allais oublier, merci pour le soin, c'était parfait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Ven 21 Sep - 16:41



… Oups.



« Une déformation professionnelle, j'ai l'habitude de me faire empoigner violemment la tête par mon entourage pour essayer de dissimuler la gêne que je leur cause ... Mais oui je viens du Japon, de Kyoto. »

Elle eut juste le temps de comprendre ce qu’il avait dit qu’il se releva d’un coup, faisant sursauter la jeune fille à l’occasion, la faisait tomber sur le sol avec les yeux écarquillés. Eh bien, il était plutôt vif ! Elle eut un rire, quand elle se rappela un détail. Il levait son index dans une posture étrange, mais plutôt amusante, et prit la parole avec un ton plus haut.

« Mais attends tu as bien dit "aussi" ? Serais-tu une compatriote ?! Euh, désolé, je m'emporte un peu trop facilement, ces derniers temps. Donc tu es japonaise, de quelle région ? J'allais oublier, merci pour le soin, c'était parfait. »

Il s’était courbé et lui tendait la main pour l’aider à se relever. Automatiquement, elle tendit la sienne pour la prendre… Quand elle remarqua une chose. Sa main brillait. Mais elle ne brillait pas comme si elle lançait un sort, non. Elle avait des reflets au soleil. Ce qui était étrange. Ce fut alors qu’elle remarqua son erreur.

Le sort qu’elle avait lancé s’était annulé, mais pas totalement. En s’annulant et sur le coup de la surprise, de la glace s’était répandue sur son bras jusque son coude. Bien sûr, cela ne lui faisait pas mal, mais c’était pour le moins surprenant. C’était la première fois que cela lui arriva. Elle mit sa main devant elle, écarquillant ses yeux clairs.

« Oh… Tiens. C’est la première fois que ça m’arrive. »

De son autre main, elle prit celle du chevalier et fut un instant déstabilisé de la chaleur qu’émanait cette dernière. C’était chaud, et un peu doux aussi. Elle lui fit un sourire, avant de planter ses yeux dans ceux de Erae.

« Mais, pour répondre à ta question, je suis Japonaise oui. Je viens de la même région que toi, Kyoto. Et ne me remercie pas pour le soin, ce fut un plaisir de t’aider. »

Elle ne tiqua pas sur le fait qu’il s’était emporté aussi, vu qu’elle-même s’était emportée avant.

Un point en commun en plus.

Ramenant sa main devant elle, elle pencha la tête sur le côté, se demandant comment faire pour enlever la glace de sa main. Peut-être fallait-il user d’un sort de feu ? Mais… si elle faisait fondre la glace, n’allait-elle pas faire fondre sa main avec ? Et eut une mine amusée, avant de rire doucement.

« Ah la la.. Il n’y a qu’à moi que ça peut arriver. »

Et cela l’amusa. Parce que la vie serait bien ennuyeuse sans ce genre d’expérience, non ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Ven 21 Sep - 17:56



Erae pointa son index dans une pose ridicule imitant facilement les acteurs du théâtre de kabuki ou de No, il haussa le ton ce qui du surprendre la mage, avant de revenir à la normale, sans oublier une courbette d'excuse et de lui tendre une main sauveuse pour l'aider à se relever.

- Mais attends tu as bien dit "aussi" ? Serais-tu une compatriote ?! Euh, désolé, je m'emporte un peu trop facilement, ces derniers temps. Donc tu es japonaise, de quelle région ? J'allais oublier, merci pour le soin, c'était parfait.

Il allait attraper sa main quand il vit son regard étonne, avait-il fait ou dit (encore) quelque chose qui ne fallait pas, en fait non, la mage avait cessé d'activer son sort de glace mais elle avait en partie gelée sa main qui désormais brillait comme un diamant. Elle subissait un effet secondaire.

- Oh… Tiens. C’est la première fois que ça m’arrive.
- ...

Erae ne savait quoi dire, il se sentait profondément coupable de lui infliger ça, il aurait peut être mieux fait de rester sur le champ de bataille. Il se ressaisit suite à une baffe mentale et saisit la main de son vis-à-vis partiellement gelé. Elle écarquillait les yeux comme si sa situation la fascinait autant qu'elle était incompréhensible. Elle lui sourit avant de plonger mutuellement leurs prunelles les unes dans les autres, ils restèrent ainsi quelques temps, faisant monter la température du visage du samurai, ce dernier ne savait plus où se mettre tellement la situation échappait à son contrôle et le faisait vibrer comme jamais. Ce fut elle qui brisa le silence, accordant un léger répit qui permet à Erae de reprendre un semblant de contenance.

- Mais, pour répondre à ta question, je suis Japonaise oui. Je viens de la même région que toi, Kyoto. Et ne me remercie pas pour le soin, ce fut un plaisir de t’aider.

Elle semblait amusée de la situation mais ça n'amusait vraiment pas Erae, il craint qu'elle ne puisse pas retirer cette glace si elle ne réagissait pas durant un temps donné, il lui répondit en baissant la tête, un ton profondément désolé, il s'agenouilla à la fin de sa phrase, la question fut posée comme une affirmation implicite.

- D'accord mais par ma faute tu es coincé avec cette gracieuse décoration, voyons voir ce que l'on peut faire, tu me fais confiance ?

Et il attrapa délicatement la main froide avant de l'approcher de ses lèvres, la scène vu de loin laissait supposer que le chevalier baisait la main de sa dulcinée, un genou à terre. Il ferma ses yeux avant de se relever d'un bond, il avait fait quoi là ?!

Il gigota dans tous les sens assénant des « désolé » « je ne sais pas ce qu'il m'a pris », « je ne le referais plus » et autre phrase du genre. Il avait cru bien faire, supposant que pour rompre le charme il suffirait juste d'un baiser idyllique comme dans un conte, cette pensée posa un triste rictus sur la bouche d'Erae avant qu'il ne murmure un dernier «Vraiment Navré » tournant le dos à son adorable victime.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Ven 21 Sep - 19:25



Eh… That’s warm...



« D'accord mais par ma faute tu es coincé avec cette gracieuse décoration, voyons voir ce que l'on peut faire, tu me fais confiance ? »

Lui faisait-elle confiance ? Bien sûr. Il n’avait pas l’air méchant ou autre, et puis, il avait un air qui lui plaisait sur le visage. Il avait l’air gentil et serviable, un peu comme elle. L’était-il ? Cela ferait vraiment beaucoup de points communs. Mais cela ne la dérangeait pas, au contraire. Ils pourraient bien s’entendre, c’était une certitude.

Mais avant qu’elle ne puisse prendre la parole pour répondre, il s’agenouilla devant elle, prit doucement sa main, et elle sentit une chaleur se poser sur la glace qui entourait sa paume. C’était doux, chaleureux, et tendre à la fois. Une première pour la jeune fille, qui n’avait jamais senti ça de cette manière.

Puis, il se releva brusquement, en s’excusant de milles manières, tandis qu’elle le fixait sans une once accusatrice ou autre. Au final, il lui tourna le dos, s’excusant une nouvelle fois.

Saphir leva sa main glacée devant elle, et se mit à rougir violement. Il avait… baisé sa main ? Mais.. Pourquoi il avait fait ça ?

Il n’empêche, elle sentait toujours cette douce chaleur sur la glace. Elle eut un tendre sourire avant de reprendre la parole sur un ton semblable à la douceur de son expression.

« Ne t’excuse pas, tu as cru bien faire. Et puis, ça m’a aidée aussi. »

En effet, en regardant bien, on pouvait voir qu’une légère fissure était apparu à l’endroit où il avait posé ses lèvres. Cela voulait donc dire qu’il fallait de la chaleur pour que la glace se brise. Seulement, elle n’avait aucun sort qui pouvait créer cette chaleur. Le feu qu’elle avait était trop fort, cela risquait de faire pulvériser sa main avec la glace. Mauvaise idée. Il fallait s’y prendre doucement.

Cependant, elle ne savait pas comment elle pourrait recréer cette impression, cette douceur mêlée à une étrange tendresse. Elle rougit de plus belle, et s’inclina.

« Et je suis vraiment désolée, ça a du te mettre dans l’embarras de faire ça, j’aurais dû faire plus attention aussi ! »

Elle était gênée. Beaucoup plus qu’on ne pouvait le penser. Puis elle regarda sa main et se releva brusquement.

« Oh ! J’ai une idée ! »

Elle regarda le chevalier avec un grand sourire, et tendit la main devant elle. Plantant ses yeux dans les siens, elle reprit la parole de nouveau.

« Si tu veux bien m’aider, pourrais-tu me prendre la main ? J’ai une hypothèse, mais j’aurais besoin de ta main pour la vérifier. »

Demandé comme ça, cela semblait étrange, mais pourtant, elle avait une idée. Elle penchait la tête en souriant, toujours avec une mine douce sur son visage. Elle espérait juste qu’il allait bien vouloir l’aider.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Ven 21 Sep - 21:28

Il avait cru bien faire, supposant que pour rompre le charme il suffirait juste d'un baiser idyllique comme dans un conte, cette pensée posa un triste rictus sur la bouche d'Erae avant qu'il ne murmure un dernier «Vraiment Navré » tournant le dos à son adorable victime. Il ne put donc pas voir la réaction de la demoiselle, et elle non plus, si elle rougissait, lui était dans une phase de dénis totale, non il ne pouvait vraiment pas faire ce qu'il venait de faire, c'était impossible et totalement incovenu, et encore plus incongru. Pourtant si il l'avait fait, chose que Saphir lui rappela :

- Ne t’excuse pas, tu as cru bien faire. Et puis, ça m’a aidée aussi.

Stop! On rembobine : « ça m’a aidée aussi. » Est-ce possible, on rembobine encore une fois : « ça m’a aidée aussi. » et encore une autre : « ça m’a aidée aussi. » et ce jusqu'à ce qu'Erae atteigne la zone critique, c'est à dire 5 fois, il se repassa cinq fois la phrase dans tous les sens possible et qu'il pouvait imaginer, oui il l'avait bel et bien aidé, mais plus encore, elle ne lui en voulait absolument pas. Et c'est ce qui contrariait le plus Erae, il ne savait pas comment gérer une tel situation, un refus ou un claquement de porte est plus simple à traiter qu'une invitation.

- Et je suis vraiment désolée, ça a du te mettre dans l’embarras de faire ça, j’aurais dû faire plus attention aussi !

Elle ne se doutait pas à quel point Erae frémit au son de sa voix et se décida à tourner lentement le haut de son corps en pivotant sur ses hanches, il était en appui sur une jambe et l'autre se fléchissait, ce déhanchement était un contracepto assez inhabituel. Il la contemplait pendant qu'elle contemplait sa propre main, il fut surpris quand elle se releva d'un mouvement similaire à la goutte de sang d'Ouranos plongeant dans la mer laissant apparaître la délicate Vénus s'apparentant à Saphir pour Erae.

- Oh ! J’ai une idée !

*Un grand sourire glissa sur son délicieux visage, qu'importe ce qu'elle a en tête je ne suis pas vraiment en état pour réfléchir, je ne sais si c'est son œuvre mais en attendant elle est rudement douée pour ensorceler. Si seulement ce monde n'était pas un rêve onirique, si seulement je pouvais rester en arrêt devant ce rêve épuré de réalité à pour l'éternité et à jamais.* Il se retourna complètement avant de s'approcher d'elle, lui frôlant sa tenue et son visage. Il avait réagit ainsi d'instinct en l'entendant énoncer son plan.

- Si tu veux bien m’aider, pourrais-tu me prendre la main ? J’ai une hypothèse, mais j’aurais besoin de ta main pour la vérifier.

Il passa ses bras autour du fin corps offert à lui avant de réaliser que ce n'était pas ça prendre une main, il se détacha d'elle à regret et glissa sa main sur celle glacée, il détourna le regard, comme si de rien n'était il étouffa un couinement de délice par une toux rauque essayant tant bien que mal de se ressaisir. Il était rouge pivoine, et sans se rendre compte, sa main chaude réchauffait celle qu'il tenait fermement comme s'il ne voulait pas la voir disparaître s'il relâchait sa prise ne serait-ce qu'un peu. N'osant la regarder directement il plaça son regard sur les doigts qui se rapprochait inéluctablement au fil de la fonte de la glace les séparant. Il n'avait pas encore parlé depuis le fameux baiser, il se décida donc après une longue série d'inspirations et d'expirations profondes.

- Je ... Comment te dire, je ...

Très fructueux comme tirade, on peut être tous sûr que la demoiselle a été convaincue par une telle prestation. Erae lâcha un soupir ennuyé mais ne s'éloigna toujours pas de la mage. Il pivota pour se placer face à elle et plongea avec intensité et vulnérabilité son regard sombre dans celui clair de celle qui lui faisait face.

- Je ... Je ne sais pas quoi penser de ma conduite habituellement je n'aurais rien fait de cela, ni ne m'inquiéterais d'avantage, pardonnes moi, je crois que tout ce temps dans ce jeu me fait perdre pied, marchons un peu tu veux bien.

Deux choses est à noter ici, premièrement ce n'était pas le jeu qui lui faisait perdre pied, mais ça vous l'avez déjà remarqué, secondement : il lui tenait toujours la main, ais avec moins de force que précédemment il voulait la laisser choisir, si elle voulait s'échapper s'était maintenant ou jamais. Il commença à se diriger vers la jetée qui s'éloignait du port d'Izlude, il sentit comme une pression sur son bras, il ne comprit pas de suite ce qu'il se passait mais il baissa sa tête et laissa apparaître un sourire triste sur ses lèvres, empreint de regret et de frustrations.

- Même si tu aimes aider les autres joueurs, n'en a tu pas marre de ce jeu rébarbatif qui se moque des impératifs de la vie ?

Il avait lâché ce questionnement qui le hantait sur un ton de dénis total, comme s'ils buvaient une tasse de thé, oui Erae était totalement en phase de dénis, il ne voulait pas voir l'évidence à moins peut être qu'il n'y soit contraint ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Ven 21 Sep - 23:26



That’s it !



Il ne disait rien, mais s’était rapproché. Elle le regardait en souriant, alors même qu’il passait ses bras chaud autour d’elle. Le contact ne dura qu’une seconde, mais elle s’était sentie rougir d’un coup. Puis, il recula, et prit sa main silencieusement. Saphir continuait d’observer ce visage qui étouffait un toux tout en ayant les pommettes qui rougissaient. Il tenait fermement sa main, et la chaleur qui s’y dégageait faisait fondre doucement la glace sur la main de la jeune fille.

Il avait frôlé son visage avant, et la jeune fille en rougit encore plus. Elle n’avait pas l’habitude qu’on la touche ainsi, à vrai dire, elle évitait les contacts de ce genre en général. Mais là, elle ne pouvait pas l’éviter, simplement parce qu’elle ne pouvait rester avec sa main en glace tout le temps.

Et puis, cela fonctionnait. Regardant sa main dans celle du chevalier, elle pouvait constater que son hypothèse était juste. C’était la chaleur humaine qui faisait fondre la glace. Aller savoir pourquoi après…

« Je ... Comment te dire, je ... »

Elle releva ses yeux clairs et regarda Erae en souriant. Il n’empêche qu’elle souriait tout le temps, même dans ce genre de situation. Mais il était rare de ne pas la voir avec un sourire. Après tout, il fallait prendre la vie du bon côté, même si parfois, c’était dur…

Il pivota pour lui faire face, et planta ses yeux sombre et fragile dans celui de la jeune fille. Qu’avait-il tout d’un coup ?

« Je ... Je ne sais pas quoi penser de ma conduite habituellement je n'aurais rien fait de cela, ni ne m'inquiéterais d'avantage, pardonnes moi, je crois que tout ce temps dans ce jeu me fait perdre pied, marchons un peu tu veux bien. »

Il lui tenait toujours la main, mais la jeune fille n’en avait pas conscience. Elle était préoccupée par ce que pouvait bien penser le chevalier. Tout ce temps dans le jeu ? Il était vrai qu’elle-même pouvait parfois perdre pied. C’était si différent de la vie réelle, mais pourtant, pas tant que ça. Le seul truc qui ai changé, c’était l’univers, pour ainsi dire.

Il y avait toujours le concept de la vie de la mort, toujours le concept qu’il y avait des émotions, et que les joueurs n’étaient pas des robots. Mais ils n’étaient pas réels pour ainsi dire. Ils avaient une forme pixélisée dans un monde de pixel, sans vie. C’était eux qui l’apportaient.

Oui. C’était eux qui apportaient la vie dans cet univers. Avec leurs émotions, leurs manière de voir. Parce qu’ils étaient indépendant d’eux même dans une prison de pixel.

Il commençait à marcher, et Saphir l’y suivit, tenant toujours sa main. Seulement, elle pouvait voir qu’il n’avait plus l’expression de tout à l’heure. Son visage était plus triste, ce qui l’inquiéta un peu. Pourquoi était-il comme ça maintenant ? A quoi pouvait-il bien penser ?

« Même si tu aimes aider les autres joueurs, n'en a tu pas marre de ce jeu rébarbatif qui se moque des impératifs de la vie ? »

Elle fut surprise de sa question, et un silence s’installa pendant quelques minutes. Elle eut une expression mélancolique à son tour, tandis qu’elle regardait le sable qui s’envolait doucement avec le vent.

« Nous vivons dans ce jeu. Nous y sommes enfermés jusqu’à ce qu’on sorte. N’as-tu pas pensé que ça aurait pu être pire ? … Enfin, il y a pire. Il y a ce concept qui existe toujours dans ce monde de pixel… Celui de mourir. Cependant, regardes bien autour de toi Erae. »

Elle releva la tête, et scrutait de nouveau ces yeux sombres qui étaient perdus.

« Nous avons toujours notre conscience et notre volonté. Nous aurions pu finir comme ces PNJ qui passent leur temps à faire les mêmes choses sans s’en rendre compte. C’est peut-être le pire, d’être conscient d’être là. Mais pourtant.. »

Elle eut un sourire et regarda le ciel, qui ne l’était pas vraiment.

« Tant que nous avons conscience que nous ne sommes pas dans notre monde, cela prouve que nous vivons non ? Cela prouve que, quelque part, nous sommes de vraies personnes, avec notre caractère, notre personnalité et nos sentiments. Et que donc, cela montre que nous ne sommes pas des légumes. »

Elle replanta son regard dans celui du chevalier, avant de reprendre la parole une fois encore.

« Pour moi, tant que je suis consciente de tout ça, que je sais ce que je suis et mon but, je suis satisfaite. C’est à nous de nous adapter, de nous donner une raison d’avancer encore, même si on est dans une illusion, dans un jeu où on doit tous choisir. »

Elle s’avança doucement vers lui, avec un air tendre sur le visage.

« Ce qui compte, c’est de savoir pourquoi tu es là. De savoir pourquoi tu avances, de savoir pourquoi tu as choisis de faire ça plutôt qu’autre chose, de savoir pourquoi tu préfères sourire que pleurer ou autre. Tant que tu as une raison, c’est ce qui compte. Bien sûr, on peut en avoir marre, mais on n’a pas le droit d’abandonner. C’est la seule règle. »

Prenant un air sérieux, elle leva sa main qui était dans celle du chevalier, et montra leur main liées avec un sourire, mais toujours avec cet air grave dans son regard.

« Serais-tu prêt à céder tes idéaux et tes rêves parce que tu ne peux plus avancer ? Ta volonté serait-elle qu’une illusion aussi ? … N’oublie jamais une chose Erae. »

Elle laissa leurs mains retomber, et pencha la tête avec un sourire.

« Même si ce n’est qu’un jeu, n’oublies pas que tu as toujours ton libre arbitre. Personne ne peut te dire ce que tu dois faire. C’est à toi de faire tes choix. Tu ne dois pas te sentir mal d’avoir fait un choix. Tu as toujours un but dans la vie, celui-là même qui te fait avancer tous les jours. Et c’est grâce à ce but que tu es ce que tu es. »

Elle avait l’impression d’avoir légèrement, pour ne pas dire complètement, changer de sujet. Ou d’être hors sujet. Mais une fois de plus, elle s’était laissée emportée par ses émotions, seulement, elle ne dit rien d’autre. Parce qu’elle avait eu besoin de le lui rappeler. Ou de lui dire ça.

Elle avait toujours sa main dans la sienne, mais elle n’en avait pas honte. Non, parce qu’elle avait eu envie de sentir un peu plus longtemps la chaleur qu’elle dégageait.

Simplement.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Dim 23 Sep - 0:14



- Même si tu aimes aider les autres joueurs, n'en a tu pas marre de ce jeu rébarbatif qui se moque des impératifs de la vie ?

Il avait lâché ce questionnement qui le hantait sur un ton de dénis total, comme s'ils buvaient une tasse de thé, oui Erae était totalement en phase de dénis, il ne voulait pas voir l'évidence à moins peut être qu'il n'y soit contraint ...

- Nous vivons dans ce jeu. Nous y sommes enfermés jusqu’à ce qu’on sorte. N’as-tu pas pensé que ça aurait pu être pire ?

Pire ? Oui cela pourrait être grandement pire, j'aurais pu devenir un pk, te surprendre en traître, te serrer fortement dans mes bras et en te pourfendant avec ma lame glacée qui te fera disparaître dans un torrent bleuté, ou cela aurait put être pire, j'aurais pu également ne jamais te croîser en n'achetant pas ce jeu, en restant chez moi, en reprenant ma vie en main, en retournant sur le chemin des études et en délaissant mes passe-temps pour mener une existence terne.

- Regardes bien autour de toi Erae.

Regarder autour de moi ? Pourquoi devrais-je détourner le regard de toi, est-ce cela ta ruse finale pour te jouer de moi, m'attirer par une délicate maladresse et me projetter scandaleusement dans le doute avant de me sertir de gel comme une oeuvre de piètre qualité mais qui resplendira quand je me fendillerait en un firmament de gemmes bleutés soulignant ta douceur empreinte de candeur perfide.

- C’est peut-être le pire, d’être conscient d’être là. Mais pourtant..

Être conscient d'être là ... Je commence à saisir ce que tu veux dire, mais je reste là perdu entre deux eaux, soit je me laisse aller au fond des flots pour remonter avec un bon coup de talon soit je me décide à forcer avant de me noyer, peut être devrais je lâcher prise avant de finir comme ces Pnjs. A moins que ce ne soit l'inverse, qui sait vraiment.

- Cela prouve que, quelque part, nous sommes de vraies personnes, avec notre caractère, notre personnalité et nos sentiments. Et que donc, cela montre que nous ne sommes pas des légumes.

Des légumes, rien que d'y penser je sens mes muscles faciaux se distordre dans un rictus qui ne doit pas coller avec mon regard hagard, je n'en reviens pas qu'elle puisse me faire rire sur une tel sujet, enfin c'est assez cocasse comme comparaison, les légumes aussi disgracieux peuvent ils être sont aussi le résultat d'un travail laborieux, mais ce n'est qu'un détail bien loin du discours de ma fantasmagorique interlocutrice lancée dans une sympathique tirade.

- C’est à nous de nous adapter, de nous donner une raison d’avancer

Et toi quelle est ta raison d'avancer ?

- Ce qui compte, c’est de savoir pourquoi tu es là.

Ne me poses pas de tel question, en te rapporche pas trop prêt, je risquerais de te brûler comme l'a fait le soleil avec Icare.

- On n’a pas le droit d’abandonner. C’est la seule règle.

Oh que non je ne t'abandonnerais pas ... Bravo je viens de parler à voix haute, mais ce n'est pas posible d'être aussi limit, je subit un contrecoup de ma chute ou c'est vraiment mon état normal, des fois je me demande ce qui ne va pas chez moi ... En parlant de chez moi, je ressens le sentiment de faim, mais étrangement je ne me sens pas vide, étonnant pour le morfale qu'habituellement je suis ...

- Serais-tu prêt à céder tes idéaux et tes rêves parce que tu ne peux plus avancer ?

Bien évidemment que non, ce ne serait que renier qui l'on est au final et ce pourquoi l'on se bat ...

- Ta volonté serait-elle qu’une illusion aussi ?

Tout dépend le sujet dont il est question ma douce ...

- N’oublie jamais une chose Erae. »

Laquelle ? Celle qui me souffres durant l'attente intemrinable de trouver un éxutoire complètement satisfaisant ?

- N’oublies pas que tu as toujours ton libre arbitre.

Si seulement c'était vrai, tu me l'as oté quand je t'ai rencontré ... Ne relâche pas ton emprise sur ma main, ne me laisse pas l'occasion de m'échapper, n'ouvres pas ma cage de peur que je te brûle ...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Dim 23 Sep - 0:59



You are the sun.



Elle avait entendu ce qu’il avait dit. Ces paroles qui sonnaient étrangement dans ses oreilles. Un peu comme un titillement, une petite clochette agréable qui créait un son unique, mais bizarre. C’était la première fois qu’on lui disait ça, et qu’elle le prenait de cette manière.

« Oh que non je ne t'abandonnerais pas ... »

Son frère lui avait dit la même chose avant. Mais il n’était plus. Et c’était un autre joueur qui le lui disait. Et ces mots résonnaient de manière tellement différente…

Un silence s’était installé depuis la fin du mini-discours de la jeune fille, et cette dernière souriait toujours à l’homme. Sa main était toujours étrangement douce, mais aussi toujours très chaude. Elle se demandait encore comment cela se faisait. Il avait quand même fait fondre sa main, ou du moins, la glace qu’il y avait dessus. C’était tellement étrange…

Elle ne savait pas pourquoi elle tenait toujours sa main. Mais elle appréciait le contact. Oui, elle aimait beaucoup ce simple toucher, et voir leur main de cette manière lui faisait un drôle d’effet. Détournant la tête, en proie à une nouvelle vague de rougissement, elle leva ses yeux vers le ciel, éclairé par le soleil du jeu.

Il brillait autant, mais elle ne risquait pas sa vue en le regardant. Dans la vie normale, elle aimait beaucoup regarder le ciel et ses nuages, cela lui permettait de s’évader de son quotidien. Et voir le soleil briller illuminait ses journées. Parce que le soleil était annonciateur de bonnes choses pour elle. Elle savait que tout allait bien se passer quand elle voyait le ciel éclairé par l’étoile.

Elle eut une drôle d’expression sur le visage, comme si d’un coup, une révélation s’offrit à elle. Se tournant vers Erae, elle eut un sourire étrange sur les lèvres.

« Je me suis trompée tout à l’heure. »

Désignant de sa main libre le soleil, sa voix se fit plus douce, ce fut presque en murmurant qu’elle reprit la parole, tandis que ses yeux regardaient le soleil.

« En fait, tu me fais plus penser au soleil. Même si celui-ci est un faux pour ainsi dire, il y en a un vrai qui existe. Mais, ce n’est pas forcément l’étoile, ça peut-être aussi… »

.. Une personne. C’était ce qu’elle allait dire. Mais n’en dit rien. Elle se souvenait de ses parents, quand ils disaient qu’ils étaient leurs rayons de soleil, à son frère et elle. Cependant, elle allait dire qu’elle voyait en Erae un soleil, non ?

Cela voulait donc dire qu’Erae était un soleil pour elle. Qu’elle y voyait une source de bonne chose, et d’espoir aussi, non ?

Elle fixa le ciel, semblant un peu perdue dans ses réflexions. A quoi pensait-elle ? Pourquoi disait-elle ça à un homme qu’elle ne connaissait que depuis quelques dizaines de minutes ?

Saphir le scruta de nouveau, et planta ses yeux clairs dans les surfaces sombres et chaleureuses d’Erae.

Un silence s’installa, mais cette fois, elle se rendit compte d’une chose qui la troublait.
Elle n’avait pas envie de lâcher sa main.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Dim 23 Sep - 22:52



Si seulement c'était vrai, tu me l'as oté quand je t'ai rencontré ... Ne relâche pas ton emprise sur ma main, ne me laisse pas l'occasion de m'échapper, n'ouvres pas ma cage de peur que je te brûle ...

- Je me suis trompée tout à l’heure.

Que veux tu dire ? Sur quel point t'es tu donc trompé douce incarnation angélique, t'ais-je induit en erreur ?

- En fait, tu me fais plus penser au soleil. Même si celui-ci est un faux pour ainsi dire, il y en a un vrai qui existe. Mais, ce n’est pas forcément l’étoile, ça peut-être aussi… »

Qu'est-ce que ça peut être d'autre ? Je ne te suis pas, je m'enlise dans ma propre faiblesse, et je te tâche de disgrâce, pourquoi cet air vague et dénaturé sur ton doux visage, essayerais-tu de te souvenir de ton glorieux passé, tes ailes brûlent-elles suite à notre approche, t'ais-je corrompu en succombant au délices de nouer mes doigts aux tiens, que dois-je faire pour te permettre de retrouver les tiens, ne plonge pas six pieds sous terre, ne sois pas saoul de ma présence, rejettes moi, écartes toi, ne te berces pas d'illusions, jamais plus tu ne verras un vrai soleil si tu me considères ainsi, je ne peux qu'éteindre la flamme de ta vie comme lorsqu'une insomnie vient te fendre le coeur d'une fade folie.


Illumination. Oui, illumination, il vient de percevoir l'explication, il vient de comprendre ce qui pourrait le compromettre, elle le considérait, mais plus encore, elle le considérait comme un soleil, un être flamboyant, lumineux peut être même quelqu'un qui réchaufferait son être ... Bon d'accord il ne faut pas pousser non plus Syntharia dans les orties, mais c'était mieux que rien, Erae n'aurait jamais pu penser qu'un jour on le qualifirais d'astre lumineux. Il était aux anges aux cotés d'une déesse qu'il considérait être un ange. Il se risqua à lui répondre et s'en sortit sans trop d'éclat mais aussi sans réel faux pas.

- Chercherais tu à me glorifier ? Non pas que ça me dérange mais tu ne peux me qualifer d'être central, nous choisissons toujours auprès de qui nous voulons graviter, l'on a toujours le choix de s'attacher et de se libérer avec quelques difficultés.

Erae était envouté par des idées folles, allait-il tomber dans une fulgurante passion ? Espérons que non, la passion pousse le coeur à souffrir au contact de l'objet de l'admiration, bien qu'en l'occurence le possible objet de passion était une demoiselle qui semblait s'être envolée à des lieues d'ici. Le samurai essaya de la raviver en usant de son humour spécial avant qu'elle ne soit définitivement happée par un trou noir qui peuplait ses pensées.

- Loin de moi l'idée de t'inquiéter mais tes jupons se sont également envolés.

Blague puériles passons voulez vous. Il ne chercha pas loin pour essayer de la délivrer de sa mentale prison. Bien qu'il était déconcerté par le beau qui émanait d'elle, il restait encore ancré dans la réalité, dans cette réalité monotone peuplée de fausses épopées chevaleresques où ici le Graal n'était autre que la liberté. Mais la quête allait être longue, cela faisait déjà cinq mois, cinq long mois sans avoir vu un vrai jour se lever, sans avoir sentit le soleil ternir la peau des habitants gravitant autour sur un amas sphérique de vie.

- C'est étrange, j'ai envie que ce jeu se finisse au plus vite, pour autant ...

Il n'a pas envie que ce moment se termine, étrange n'est-ce pas, une telle contradiction ne pourra qu'engendrer violence dans les envies qui meublent la tête du joueur. Devrait-il se fendre le crâne en un coup comme lors d'un duel datant de l'ancien temps, ou s'ouvrir les entrailles pixelisés afin de laisser s'envoler les papillons bleutés funestes de sa vie gâchée. Ce n'est pas ce qu'il souhaite, qui souhaiterais-être effacé ...

- Excuses moi d'être cramponné à ta main, tu veux peut être en récupérer l'usage, elle doit être endoloris après le glaçage et la décongélation, laisses moi la masser ...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   Dim 23 Sep - 23:49



Lost in my mind...



Elle l’entendait parler, mais aucune de ses paroles n’avaient de sens. Être centrale ? Non, il ne l’était pas. Il était un jeune homme fort charmant qu’elle avait croisée quelques dizaines de minutes plus tôt. Il ne pouvait pas être qualifié ainsi pour elle. Non… Il ne pouvait pas. Fronçant légèrement les sourcils, elle pencha la tête.

Les mots rentraient dans sa tête, mais elle ne comprenait rien. Les phrases ne voulaient pas avoir de sens, elles ne voulaient pas se faire entendre. Bizarre…

Déconnectée. C’était ça. Elle n’était plus avec lui. Elle était ailleurs, mais elle ne savait pas où. Sa raison résonnait dans sa tête, essayant de la ramener parmi le chevalier, à écouter sa plaisanterie pour la faire réagir. Mais rien. C’était la première fois qu’elle se sentait aussi… Aussi quoi ?

Etrangère. C’était ça. Elle se sentait comme une inconnue envers elle-même. Parce que ses pensées ne lui ressemblaient pas. Parce qu’elle ne savait plus quoi dire, ni quoi faire. Un silence s’était installé, et sa tête se remis en place.

Enfin, elle le pensait. Ses pensées redevenaient compréhensibles pour la plupart, et elle fixa Erae. Elle eut un air désolée, car elle n’avait compris aucun mot d’avant. Ses pensées l’avaient effacée de la réalité un court instant. Mais les paroles qu’il avait dit deviendraient compréhensible. Peut-être.

« C'est étrange, j'ai envie que ce jeu se finisse au plus vite, pour autant ... »

Pour autant ? Il hésitait ? Pourquoi donc ? Il avait trouvé une raison de rester dans ce jeu alors que pourtant, tout le monde voulait en sortir ? Quelle était-elle ? Et pourquoi lui dire ça d’un coup ? Bien… Soit elle était perdue dans ses pensées, soit elle pensait un peu trop. Au point qu’elle pourrait en avoir la migraine. Mais elle était habituée à tout ça, à ses questionnements stupide et trop curieux, surtout que cela ne lui regardait absolument pas.

La vie de ce chevalier ne la regardait pas, n’est-ce pas ?

« Excuses moi d'être cramponné à ta main, tu veux peut être en récupérer l'usage, elle doit être endoloris après le glaçage et la décongélation, laisses moi la masser ... »

« Hein ? … Oh… Oui, ma main.. »

Sa main. Elle l’avait oubliée. Posant son regard perdu sur cette dernière, elle remarqua qu’elle n’avait pas vraiment mal. Elle était juste engourdie, ce qui procurait une sensation désagréable quand elle essayait de la bouger. La retirant doucement de la paume du chevalier, elle en ressentit de suite le froid et le picotement glacé de l’air.

Ce qui était encore plus désagréable, reconnaissons-le. Elle préférait de loin la chaleur et la douceur de la main du chevalier, seulement…

Pourquoi l’avait-elle retirée ? Elle ne savait pas. Mais avait un certain regret. Elle regardait ses doigts qui étaient en proie à la froideur du port, et les plia légèrement. Et eut une grimace.

« Elle est engourdie. Je suppose que c’est dû au froid. »

Oui. La chaleur de la main de Erae était mieux. Seulement, elle n’arrêtait pas de fixer sa main. Comme s’il manquait quelque chose. Elle avait l’impression qu’il y avait encore la trace de la main du chevalier sur la sienne, et rougit immédiatement. Elle s’inclina de nouveau et parla avec un débit pour le moins surprenant après s’être montrée si silencieuse.

« Je suis désolée ! J’aurais dû faire plus attention ! Si je n’avais pas congelé ma main, tu ne te sentirais pas obligé de… »

De ? Non, elle n’y pensait pas. Pourquoi ?

La maladresse de Saphir refit des siennes. Comment ?
Simplement avec un caillou sous ses pieds. Qui lui fit glisser une fois de plus par derrière. Ne demandez pas comment c’est possible. Il n’y a que Saphir qui puisse faire ça.

Bref.

Il y a un réflexe qu’on a tous quand on chute, n’est-ce pas ? Celui de s’accrocher à quelque chose pour nous retenir, non ? Eh bien, ce fut le réflexe de la jeune fille. Qui s’accrocha à la main du chevalier. Cette dernière a vraiment beaucoup servit non ?

Quoi qu’il en soit. Elle essaya de ne pas tomber, seulement… Eh bien. Erae chuta avec elle. Non, elle ne fut pas écrasée sur le poids du jeune homme. Mais elle fut surprise.

Bref.


Saphir se sentit inutile. Simplement parce qu’elle venait de tomber sur un caillou et venait d’entraîner le chevalier avec elle. Elle reprit la parole avec un ton des plus désolé, et son visage l’était tout autant.

« Je suis désolée… Je suis vraiment maladroite. Tu ne t’es pas fait mal au moins ? »

Oui, elle se préoccupait plus de savoir si Erae avait eu mal ou pas. Tournant légèrement la tête vers le chevalier, elle remarqua une chose.

En fait, c’était tout le chevalier qui dégageait de la chaleur.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'eau n'est pas réelle... Mais glissante. [PV Erae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Tahanie ✞ « La douleur change les gens, mais elle les rend également plus forts »
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Je te connais. Mais toi, voudras tu me connaitres ? [Pépite d'Or & Shiki & Odyssée]
» THANATOS ◮ Tu t'es battu, pour les mauvaises raisons, mais tu t'es battu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ❝ Now Saving... :: Corbeille :: ANCIENS RP-